8

PHOTO : Ils ne peuvent pas finir leur match de foot… à cause d’une voisine venue squatter leur terrain

Par VDM / mardi 5 septembre 2017 09:30
Les fesses posées sur une chaise pliante, un livre sur les genoux, un téléphone à la main et les pieds en éventail, cette dame n’était pas en train de s’adonner à une séance de bronzette, au calme, contrairement aux apparences. Non, elle était tranquilou en train de saboter un match de foot local, comme ça, pour le fun. Parce que les ballons, c’est pas trop son truc, apparemment.

Les matchs de foot, c’est sacré. Et c’est également le cas dans l’enceinte du stade Sarrabayrouse de Juillan, situé dans les Hautes-Pyrénées, où notre histoire complètement insolite a eu lieu. En effet, ce dimanche, lors d’une rencontre entre Juillan II - Tarbes FC, une voisine du terrain de foot, visiblement très en colère, décide de mettre son grain de sel à cette petite affaire en s’installant directement sur le terrain... en plein match. VDM.

L’histoire, médiatisée grâce à un post sur la page Facebook de football local amateur Puk & Match 65, révèle que la femme s’est assise au milieu du terrain, empêchant le match - mené à 1-2 par les Tarbais - de se dérouler, malgré des « tentatives de négociation », l’activation de l’arrosage automatique et MÊME la venue des gendarmes. La rencontre, après 45 minutes d’arrêt, a dû être abandonnée, le règlement oblige. La voisine a gagné.

 

Mais quelle est la raison de cet acte peu anodin et surtout, de cet acharnement envers ces joueurs de foot ? La riveraine serait en fait profondément excédée par le nombre de ballons qu’elle retrouve dans son jardin pendant les matchs depuis quelques années déjà. Les membres du club, qui lui demanderaient systématiquement de rendre les ballons, payent quant à eux très cher leur maladresse et le regrettent beaucoup : « Elle les crève ou réclame 3 à 4 € par balle, car elle considère que c'est du travail de les renvoyer » confie l’un d’entre eux au quotidien La Dépêche.

Photographiée par l’un des joueurs, la voisine mécontente, immortalisée sur sa chaise pliante, fait le tour des réseaux sociaux et son histoire est rapidement relayée dans la presse locale, nationale… et étrangère. Dans un second post, la page Puk & Match 65 s’étonne encore du retentissement sans précédent de cette drôle de mésaventure : « L'histoire révélée en premier sur notre page facebook a depuis été consultée plus de 150 000 fois sur la page Puk & Match 65. » Mieux vaut être optimiste, hein. Tant mieux.

La principale intéressée, qui vit actuellement son quart d’heure Warholien, s’est quant à elle confiée au micro de RTL France sur son histoire hors du commun : « J'ai cru que j'allais m'en prendre quelques-unes ! Ils n'ont pas été tendres, ils m'ont arrosée avec les arrosages automatiques plusieurs fois », raconte-t-elle.

On confirme, c’est pas très sympa. Mais fallait peut-être s'y attendre !

 

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  menina394  |  19

Expliqué de cette façon on ne peut pas vraiment comprendre la colère de cette dame. Quand tu reçois des ballons dans ton jardin depuis des années alors que sans arrêt tu t'en plains et que personne ne l'entend forcément il faut s'attendre a une réaction. J'ai déjà reçu des ballons sur mon balcon et c'est uniquement quand j'en ai crevé un que tout s'est finalement calmé. Être voisine d'un stade de foot ne veut pas dire subir le jeu des autres.

Par  june1989  |  37

Après même si je peux comprendre son énervement si c'est tous les jours, je trouve que son comportement lors de ce match est vraiment pas intelligent, faire annuler un match, alors que ta des personnes qui viennent exprès pour le voir, les organisateurs qui ont tous prévu et c'est quand même du boulot de tout organiser, ces gens là n'ont ont pas à subir la colère de cette dame, elle peux régler cela en dehors ....

Commentaires
Par  menina394  |  19

Expliqué de cette façon on ne peut pas vraiment comprendre la colère de cette dame. Quand tu reçois des ballons dans ton jardin depuis des années alors que sans arrêt tu t'en plains et que personne ne l'entend forcément il faut s'attendre a une réaction. J'ai déjà reçu des ballons sur mon balcon et c'est uniquement quand j'en ai crevé un que tout s'est finalement calmé. Être voisine d'un stade de foot ne veut pas dire subir le jeu des autres.

Répondre
  Kaa04  |  42

Non mais par contre la municipalité pourrait installer un filet entre le jardin de la femme et le terrain ça doit pas non plus coûter plusieurs peaux à plusieurs culs. On peut facilement imaginer qu'il y a quelques plantes dans son jardins qui ont pu être abîmées par les ballons en retombant dessus et qu'au bout d'un moment ça la gonfle (contrairement aux ballons passés entre ses mains). Roh là, je me fais défenseur du jardin à mémé alors que je suis fan de foot entre autre... On vieillit, on vieillit!

Répondre
  june1989  |  37

Après même si je peux comprendre son énervement si c'est tous les jours, je trouve que son comportement lors de ce match est vraiment pas intelligent, faire annuler un match, alors que ta des personnes qui viennent exprès pour le voir, les organisateurs qui ont tous prévu et c'est quand même du boulot de tout organiser, ces gens là n'ont ont pas à subir la colère de cette dame, elle peux régler cela en dehors ....

Répondre
  wangIwang  |  44

La version non-diplomate est trop souvent le seul moyen de se faire entendre, à défaut de comprendre. Le problème ne sera pas régler demain, mais la municipalité risque de trouver une solution moins chère que la standardiste quu va devoir supporter les appels de journalistes, et il serait temps.

Répondre
  Kaa04  |  42

@June: tu sais après TarbesFC-Juillan Racing Club c'est pas non plus le match le plus dur à organiser dans l'année vu que Juillan c'est la banlieue de Tarbes. C'est sur que pour un AS Dunkerque - US Perpignan ça aurait été un poil plus emmerdant. Ici les mecs auraient presque pu aller au match à pied. Et s'il y a eu des spectateurs (on va pas se mentir les 2 équipes réserves en senior même au mois d'août ça n'a pas dû dépasser la demi douzaine de spectateurs remplaçant compris) ils ont du plutôt se marrer d'assister à un tel truc.

Par  Metallica1990  |  38

J'essaye de mettre aussi à la place de la dame, car expliquer comme c'est fait dans l'article, c'est un peu facile je trouve de tout lui remettre dessus ! Elle a peut-être essayé d'autre moyens plus diplomate, mais si rien ne change, tu trouves un moyen plus radical ! Si tu as des ballons tout les jours dans ton jardin, je comprends qu'à un moment ça l'énerve, moi aussi je péterai un plomb. T'es tranquille sur ton transat et tu te reçois un ballon en pleine gu*ule, c'est un peu "dangereux" quand même ou encore un bambin à quatre pattes dans l'herbe qui le reçoit, enfin vous avez un peu compris l'idée. Qu'ils jouent au foot c'est une chose mais ils pourraient faire installer un filet entre le terrain et la propriété de la dame ! Elle n'a pas à "subir" le match et/ou entrainement.

Similaires
Chargement…