Par Anonyme - 12/3/2021 20:01

Pas sorti des ronces

Aujourd'hui, mon chéri participe à une réunion sur le thème du sexisme en télétravail. En haut-parleur, j'entends tout. Le RH qui anime l'atelier dit tout à coup : "Ma petite stagiaire devait vous parler d'un sujet, mais je ne sais pas où elle est, elle doit se faire des retouches maquillage." Gros blanc. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Scott Du Canada  |  31

A une époque ou tout le monde est offensé par absolument tout et que la capacité a déceler l'humour se fait de plus en plus rare, on se demande si on a encore le droit de parler. Je conchie les petits dictateurs adeptes de la cancel culture, qui voudraient imposer leur vision enfantine et étriqué du monde en mélangeant tout et n'importe quoi quitte a plonger à fond dans l'amalgame. C'est d'ailleurs toujours avec un plaisir non dissimulé que je m'applique a provoquer la censure et la bienpensance. J'aurais fait peut être la même blague à cette réunion ...Voir pire. Viva la revolucion ✊✊✊

Même si c'était de l'humour, ça resterait déplacé en fait. Et puis si ça avait été de l'humour, les collègues n'auraient pas réagi de la sorte et ça n'aurait pas atterri sur vdm. Une blague intelligente et adaptée au contexte ça aurait été d'inverser les clichés (par exemple dire d'un homme qu'il doit être occupé à se remaquiller).

COMMENTS
Par  Scott Du Canada  |  31

A une époque ou tout le monde est offensé par absolument tout et que la capacité a déceler l'humour se fait de plus en plus rare, on se demande si on a encore le droit de parler. Je conchie les petits dictateurs adeptes de la cancel culture, qui voudraient imposer leur vision enfantine et étriqué du monde en mélangeant tout et n'importe quoi quitte a plonger à fond dans l'amalgame. C'est d'ailleurs toujours avec un plaisir non dissimulé que je m'applique a provoquer la censure et la bienpensance. J'aurais fait peut être la même blague à cette réunion ...Voir pire. Viva la revolucion ✊✊✊

Répondre
  Le_Barbu  |  2

Je vous adore...
on peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui (et ils sont de moins en moins nombreux ces "n'importe qui"...) dommage...
a quand le retour des Coluche, Michel Loeb, Thierry Le luron et Compagnie... Il n'y avait pas tous ces "bon pensants" et on rigolai de tous... sans arrière pensée... chacun en prenait pour son compte...
autre temps... dommage

Répondre
  Harbard  |  28

Non, Scott Du Canada, vous vous méprenez, pas tout le monde.
Ce sont les réseaux sociaux et des sites comme Vdm où c'est à celui qui condamnera le plus fort, qui font penser que. Mais les gens normaux comme vous et moi n'en font pas toute une histoire.

Répondre

@ Harbard..Effectivement on en fait pas toute une histoire, mais si on y prend pas garde, nous verrons bientôt nos libertés culturelles et intellectuelles bannies par le politiquement correct. On constate vraiment que l'intolérance, l'amalgame et l'incompréhension aveugle sont en progression. J'ai lu cette semaine qu'il y a par exemple, une sorte de polémique autour de personnages de dessins animés qui seraient racistes parce que caricaturaux. Pépé le putois serait un violeur et une caricature Française, les siamois des arisochats seraient eux aussi une caricature raciste et les indiens dans peter pan également. Certes il est important d'apprendre à nos enfants de ne pas être racistes ou sexistes, mais il l'est tout autant de leur enseigner la tolérance, l'humour et surtout la faculté de prendre du recul. Le recul, c'est définitivement ce qui fait défaut à cette société qui condamne tout en mettant tout le monde dans le même panier. Je n'ai jamais eu d'identité ou de conscience politique, mais je constate qu'aujourd'hui pouvoir rire et parler de tout, c'est une prise de position politique.

Répondre
  cenlikin  |  24

Harbar vous n'êtes pas à proprement parler une personne "normale". L'agressivité que vous exprimez systématiquement lors de vos rares prise de parole n'est pas considérée comme normale. Avez vous déjà tenté de faire une blague sur ce forum ( d'humour) ? une fois?

Répondre
  scorpio5  |  54

Pour pépé le putois, c'est plus complexe que ça...
En plein tournage y a un changement de réalisateur..
Et donc des scènes prévu on été schootée... Il veut obtenir une autre vison du film...
Mais le pépé sera toujours présent au film..

Répondre

@cenlikin : c'est de l'humour ou tu confonds vraiment Warner Bros et Disney ? Parce qu'aux dernières nouvelles, ce sont 2 compagnies différentes. Pépé le Putois est de Warner.

@Scott : les chats siamois c'est dans la Belle et le Clochard, pas les Aristochats. 😉

(Promis, je m'engage à réparer à mes frais les portes ouvertes enfoncées ^^).

Répondre
  latourkipenche  |  35

@ Scott Du Canada
Il y a plus de 30 ans, j'avais entendu Guy Bedos raconter une anecdote sur Léo Ferré.
Ils étaient tous les deux de gôche, et participaient régulièrement aux manifestations de l'époque.
Un jour Guy Bedos croise Léo Ferré dans la rue, et lui dit "salut, tu seras au meeting pour la peine de mort ce soir?" et Ferré de lui répondre avec emphase "Non mossieur, CONTRE la peine de mort!"
Et depuis, ils ne s'étaient plus jamais adressé la parole
Comme quoi, un lapsus et le manque de distance peuvent fâcher deux amis de trente ans..

Répondre
  Plop  |  9

C'est assez amusant de voir que les "anti-beauf" habituels, qui se moquent volontier des comportements deplaces de Jean-Kevin Tuning et Robert du 51 sont les memes qui hurlent contre une soit-disant "police de la bien-pensance" des qu'on leur demande de faire attention a leur propre beauferie ....
S'il y a eu un gros blanc apres la remarque du patron, c'est que les autres personnes qui assistaient au seminaire ont reconnu la remarque comme etant deplacee, d'autant plus compte tenu du sujet du seminaire. C'est pas exactement diffile a comprendre ....

Et Scott du Canada, la polemique a laquelle tu fais reference aux etats-unis au sujet du retrait de certains livres pour enfant : il s'agit de 6 livres de l'auteur Dr. Seuss, dont la societe a decide d'arreter d'imprimer 6 de ses livres dont certaines illustrations etaient jugees inappropriees. Donc deja, cette soit disant "censure" est le choix d'une societe privee. De plus, Seuss lui-meme avait fait retirer certaines de ses anciennes publications de son vivant (des oeuvres de propagande nippophobe qu'il avait faites dans les annees 40) parce qu'il en jugeait le contenu innaproprie pour des enfants. Cette "polemique" est entierement le produit de Fox News et du parti republicain. Il y en a une autre, liee, concernant un message d'artissement que Disney a decide d'afficher avant la diffusion d'un film des Muppets. D'apres les reacs de droite, ca equivaut a "Cancel Kermitt" ....

Et oui, Pepe le putois (Pepe le pu en V.O.) est LITERALLEMENT une caricature de francais harceleur sexuel. Et quand je dis literallement, c'est parce que c'est sur ca que repose l'integralite de l'humour du dessin-anime. Est-ce que c'est drole a regarder en tant qu'adulte ? Oui. Est-ce que c'est approprie pour des enfants ? Non. Y a assez de contenu adapte aux enfants qui n'est ni xenophobe, ni sexiste pour se passer des oeuvres inadaptees. Comme Tintin au Congo ou bien encore Babar ...

Répondre
  misterSeven  |  18

Le problème avec ce genre d’humour, c’est qu’on n’est jamais complètement sûr que c’est de l’humour justement et que certains risquent de le prendre au premier degré et de perpétuer le cliché, même inconsciemment. Par ailleurs, il y a des milliers de blagues à faire, ce n’est pas difficile de se retenir d’en faire à certains moments où elles sont clairement malvenues.

Répondre

@Plop

"C'est assez amusant de voir que les "anti-beauf" habituels, qui se moquent volontier des comportements deplaces de Jean-Kevin Tuning et Robert du 51 sont les memes qui hurlent contre une soit-disant "police de la bien-pensance" des qu'on leur demande de faire attention a leur propre beauferie"

Voila un bel exemple de ce manque de recul et de clairvoyance. Déjà en ce qui concerne certains membres puisque beaucoup ici jouent un rôle, un personnage, une parodie en soit de soi s'exprimant par l'irrationnelle caricature qui se nourrie du matériel que lui offre le site. La subtilité cachée derrière l'énormité et l'absurde est invisible de certains qui prennent tout pour argent comptant. Je ne cache pas que je trouve assez jubilatoire de voir ceux-là, ne sachant pas discerner le vrai du faux, danser sur un pied mais faisant parti de ceux dont tu parle, je me concentre plus sur les membres sachants lire entre les lignes mais ça, c'est une autre histoire.

Ensuite, comment apprendre a nos têtes blondes a prendre du recul si on ne les confrontes pas a ce qui est politiquement incorrect?. Tu dis que pépé le putois ou tintin aux Congo c'est inadapté. Je conçois ton point de vu. Seulement il y a un problème. Comment expliquer alors que dans son ensemble, l'immense majorité des gens qui enfants ont été exposés a ces contenus ne soient ni sexistes, ni xénophobes et qu'ils eût été capables de discerner la réalité?. Tes arguments sont quand même assez proches de ceux de Ted Bundy quand il affirme que c'est la pornographie qui est responsable des pulsions des tueurs en séries. On est tous exposés à la pornographie pourtant seul une minorité développera de telles pulsions ( qui n'ont certainement rien à voir avec l'existence de la pornographie ). On ne peux pas imposer un diktat culturel sous prétexte que quelques personnes fatigués prendraient tout de travers.

Répondre

Ça me fera toujours autant hurler de rire de voir les gens sortir à longueur de temps la fameuse "punchline" de Desproges alors qu'ils ont absolument rien compris à son propos, et vont même à l'encontre de celui-ci

Répondre
  MadameDodue  |  64

"la capacité à déceler de l'humour se fait de plus en plus rare". Ben c'est à dire que "c'est une fille alors elle est encore en train de se maquiller, hon hon hon" on a quand même fait plus drôle en matière de blague. Autant si c'est une blague volontairement sexiste pour appuyer le thème de la réunion je dis pas, mais vu que ça a laissé un blanc on peut supposer que le mec voulait vraiment faire de l'humour.

Répondre
  Haythan  |  24

Ouin ouin, on peut plus rire de rien, pauvres de nous! On est malheureux, c'est terrible, on peut plus faire de blagues sexistes, lgbtphobes, racistes, antisémites, islamophobes, on peut plus rien dire! Bouhouhou, effondrement de la société, de toute façon les bienpensant c'est rien que eux les vrais fascistes! Ouin, ouin ouin, ouin ouin ouin, ouin ouin.
Vous autres fachos, vous me dégoûtez, vous êtes bien trop fragiles...

Répondre
  Tormante  |  36

"On ne peut plus rien dire", ce qu'il ne faut pas lire putain. Non la différence c'est qu'avec internet, quand on un gros con lâche ses remarques racistes, sexistes, et autres, ben il y a des gens pour venir lui dire directement "moi ça me blesse", "moi je ne trouve pas ça drôle", ou "BORDEL TA GUEULE!" pour les plus énervés, et ceux qui ont le plus subis dans leur vie ce genre de remarque.
Au contraire, les petites gens ont rarement eut autant l'occasion de venir s'exprimer, et soudain, les fascos de tout poil se rendent compte que leur connerie, personne n'en veut, et ils ont l'impression de ne plus pouvoir rien dire. Mais à ce qu'on sache, tu es toujours en vie, sans flingue sur la tempe, on ne t'a pas torturé, emprisonné, on ne s'en est pas pris à tes proches, tu n'es pas parqué dans un stade.
Alors oui sur internet il y a de la modération, un autre mot pour censure. Et on peut le regretter, en effet. Mais de là à reprendre bêtement le langage disséminé dans les médias par quelques politicards véreux, qui chialent à longueur d'antenne sur le fait qu'ils ne peuvent plus rien dire...
Je ne sais pas, le simple fait que ce thread de réponses existe et soit si long prouve qu'on peut encore "dire". Et se plaindre qu'on ne peut plus rien dire en reprochant aux autres de venir te dire que tu dis de la merde, c'est quand même la crotte sur le gâteau du foutage de gueule.

Par  latourkipenche  |  35

@ Plop
Personnellement, je trouve que tu minimises le tsunami de "bienpensance" qui déferle en ce moment. Les "Club des cinq" ont été réécrits par Hachette en France, on n'y trouve plus d'histoires de gitans vivant dans des roulottes, ce qui arrivait souvent
Disney fait précéder de plus en plus de ses films par des cartons expliquant qu'à "cette époque là" (j'attire ton attention sur le fait qu'on est pas tous mort), on ne respectait pas les différences
Peter Pan ne va plus avoir droit aux petits enfants (pédophilie) ni aux Indiens (racisme). On tombe complètement sur la tête, on a même depuis plusieurs années des lois qui répriment la liberté de penser, sur des sujets indiscutablement graves, mais je n'ai même pas le droit d'évoquer, même en privé - ça parle de faits s'étant écoulés entre 1934 et 1945. Je suis persuadés de l'existence de ces faits, mais d'autres n'ont pas le droit de les mettre en doute. On condamne, menace les gens qui ne pensent pas "bien", on fait état de faits prescrits" (je n'ai pas dit inexistants, mais prescrits) ce qui est illégal, mais repris par les média qui en font leurs choux gras. Personne ne moufte. On est arrivé à la période de la grande honte, honte d'avoir existé, honte des "mauvaises" pensées sans actes, honte d'avoir respecter les codes de la société dans laquelle on a vécu, maintenant soumis au diktat orwellien de la novlangue. Nous sommes dans la positions des sauvages quand les jésuites ont évangélisé les Amériques : subir ou mourir
On a parlé de Coluche? mais il n'aurait jamais pu "percer", ses histoires étaient racistes, misogynes, blasphématoires, et j'en ris encore quand j'en entends une. Ce qui est devenu extrêmement rare. Il se serait fait cassé la gueule dans sa cité, on lui aurait peut-être même brulé sa voiture
L.'age mental de la société s'est effondré à cinq ans, au moment où les critères de jugement sont à l'emporte pièce : bien, pas bien, caca
L'humour, la finesse, la nuance, le décalage? Y a pu
Bon j'arrête, je vais m'énerver

Par  Neckara  |  11

Cela me fait rire, les bien-pensants chevaliers blancs qui se forcent à voir du sexisme partout...

Comme si les filles ne se maquillaient ou ne se remaquillaient jamais... Comme s'ils n'avaient jamais vu leur sœur ou leur mère se maquiller systématiquement avant de sortir de leur maison...

C'est si choquant qu'une stagiaire puisse avoir envie de se remaquiller avant une réunion où son visage va être montré a potentiellement une dizaine d'inconnu ? C'est si choquant qu'une fille puisse se remaquiller avant une réunion, comme un homme pourrait réajuster sa cravate (pour faire un parallèle) ?

Qui vous dit d'ailleurs que le DRH n'a pas justement remarqué ce comportement de sa stagiaire ? Qu'il ne l'ai pas vu, à plusieurs reprises, s'absenter pour se remaquiller ? C'est quoi cette sorte de présomption de culpabilité ?

Quand même dingue qu'en 2020+ des personnes ne sachent toujours pas ce qu'est le sexisme... rangeant tout et n'importe quoi derrière ce mot...

Même si c'était de l'humour, ça resterait déplacé en fait. Et puis si ça avait été de l'humour, les collègues n'auraient pas réagi de la sorte et ça n'aurait pas atterri sur vdm. Une blague intelligente et adaptée au contexte ça aurait été d'inverser les clichés (par exemple dire d'un homme qu'il doit être occupé à se remaquiller).

Répondre
  latourkipenche  |  35

@ Tit Choucas des Tours
Ce n'est pas de l'humour, c'est un gros beauf... Mais il y a peu, on aurait "quel con!", et puis on serait passé à autre chose
Aujourd'hui, on le cloue au piloris, on en fait une VdM, on en fait un débat sans fin (je reconnais que j'y ai ma part), et on voit les bien-pensants et les "libéraux" (ce mot est moche, faut trouver autre chose) s'opposer.
On disait "si on devait supprimer tous les cons, on se sentirait bien seul", mais aussi "on est tous le con d'au moins un autre", maintenant ce n'est plus possible, il y en a trop qui sont devenus "exemplaires" et "intransigeants"