28

Parce qu'il est noir, il est injustement accusé d’avoir volé... une veste dans un magasin, qui était la sienne

Par Anonyme / mardi 6 février 2018 05:00
Parce qu'il est noir, cet homme s’est vu accuser d’avoir dérobé une veste dans un magasin de vêtements. Grosse méprise, car la veste en question était bien la sienne. VDM pour lui mais aussi pour la marque, qui n'avait pas besoin de publicité.

Cette sombre histoire s'est passée aux Etats-Unis.

James Conley, 29 ans, n’est pas près de remettre les pieds dans le magasin de vêtements de la marque Old Navy, en Iowa. En effet, venu acheter quelques produits de l’enseigne, il a été bien vite jugé… pour vol ! Car James Conley a eu le malheur de porter ce jour-là une veste de la marque Old Navy : « J’ai été accusé de ne pas avoir payé ma veste bleue... que j’ai eue comme cadeau à Noël ! », a-t-il confié dans un post fleuve sur Facebook.

Selon l’information relayée par nos confrères de Bored Panda, l'humiliante histoire de James Conley, relayée sur Facebook, a éveillé la curiosité de beaucoup de personnes. En à peine jours, la publication, avec photos et vidéos à l'appui, a comptabilisé pas moins de 116000 réactions et 155000 partages.

James a l’intention de déposer plainte pour discrimination raciale mais aussi d’engager des poursuites pour dommages civils. Cette fameuse veste bleue va coûter cher à la marque américaine.

Traduction :

Aujourd'hui, j'ai été ouvertement victime de racisme par le magasin Old Navy à West Des Moines dans l'Iowa, à Jordan creek. J'ai été accusé de ne pas avoir payé ma veste bleue que j'ai eue pour Noël et que je portais ce jour-là au magasin. Alors que j'étais là pour acheter quelques sweats à capuche, on m'a demandé si je souhaitais également acheter la veste que j'avais sur le dos. 

Légende :

J'ai été complètement stéréotypé chez Old Navy !! Mdr bande de racistes ! 

Traduction : Au début, j'ai d'abord rigolé parce que je n'en croyais pas mes oreilles. Ensuite, le responsable du magasin, Beau Carter, a vraiment eu une conduite non professionnelle et m'a complètement stéréotypé parce que j'étais un homme noir. Il m'a dit "qu'à chaque fois que quelqu'un porte des vêtements Old Navy dans le magasin, ils doivent toujours scanner le vêtement du client pour s'assurer qu'il avait bien été acheté. (Mais où est-ce qu'ils font ça?) Chaque fois que je vais dans ce magasin, je porte toujours la même veste d'hiver bleue et on ne m'a jamais demandé de scanner mon vêtement. En plus, les clients "blancs" qui étaient avant moi avaient exactement les mêmes vêtements que moi  (de la même marque) et on ne leur a pas demandé de scanner leurs vêtements.

Traduction : Ensuite, après avoir scanné ma veste, ils ont essayé de me la refaire payer ! Puis, la chef de district Shannon (elle a refusé de donner son nom de famille) est venue et je lui ai demandé de vérifier les caméras de surveillance pour lui prouver à elle et à ses potes employés étaient en train de me malmener à cause de la couleur de ma peau.

 

Traduction : Une fois après avoir confirmé que j'avais dit la vérité (après avoir vu la vidéo surveillance), elle n'est même pas revenue me voir pour s'excuser. Encore moins le responsable du magasin Beau Carter, comme vous pouvez le constater dans ma vidéo juste en dessous. 

Quel périple pour de simples sweats à capuche ! Une chose est sûre, James Conley, furieux de cette mésaventure scandaleuse, a suscité une horde de commentaires allant dans son sens sur sa page Facebook.

Pour les anglophones, voici un récapitulatif des faits ainsi que la vidéo du fameux moment dans le magasin Old Navy :

Rassurez-vous, l'histoire n'est pas sans suites. Vous connaissez le karma ? Eh bien régalez-vous car Old Navy, scandalisée par cette affaire, a publié un communiqué sur sa page Facebook le 3 février dernier, en guise de réponse. 

Traduction :

Un peu plus tôt cette semaine, un client de Old Navy, James Coney III, a été victime d'une expérience inadmissible dans notre magasin de Jordan Creek, dans l'Iowa. Nos valeurs et nos principes ont été violés, et nous nous excusons auprès de Monsieur Coney et des personnes qui ont été déçues. Tous nos clients méritent d'être traités avec respect. Après une enquête minutieuse, trois employés impliqués dans l'affaire ont été immédiatement licenciés. Nous prenons cette affaire très au sérieux (et toute affaire relative à l'égalité). Old Navy s'engage à offrir à tous ses clients un environnement accueillant. 

Il y a donc une justice dans ce bas monde ! Et vous, que pensez-vous de cette histoire ? N'hésitez pas à nous faire part de votre avis dans les commentaires !

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  saepho  |  16

@ facab, alors,
Quand un homme blanc porte un vêtement de la marque, il ne se fait pas contrôler.
Quand un homme noir porte un vêtement de la marque, il se fait contrôler...
Et pour vous, c'est qu'une bête erreur ?

Juste pour information, c'est le même cas en France. Dans mon magasin, on surveille en premier les arabes et les noirs. C'est un secret pour personne...

Par  brhd  |  41

C'est sûrement du délit de faciès oui, du racisme, ça reste à prouver.

Style vestimentaire, allure, âge, c'est fréquent et pas que pour les noirs ou les arabes. Je ne cautionne pas le délit de faciès, je relative sur l'accusation de racisme...

Commentaires
Par  facab  |  12

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  saepho  |  16

@ facab, alors,
Quand un homme blanc porte un vêtement de la marque, il ne se fait pas contrôler.
Quand un homme noir porte un vêtement de la marque, il se fait contrôler...
Et pour vous, c'est qu'une bête erreur ?

Juste pour information, c'est le même cas en France. Dans mon magasin, on surveille en premier les arabes et les noirs. C'est un secret pour personne...

Répondre
  brhd  |  41

C'est sûrement du délit de faciès oui, du racisme, ça reste à prouver.

Style vestimentaire, allure, âge, c'est fréquent et pas que pour les noirs ou les arabes. Je ne cautionne pas le délit de faciès, je relative sur l'accusation de racisme...

Répondre
  gazeleau  |  21

Pour le buzz, c'est le seul moyen parfois de pouvoir prendre des gens à témoin dans ce cas de figure.
Comme je l'ai dis plus bas, les regrets de l'enseigne n'ont peut-être été motivés que par la publicité qui a été faite à l'affaire. Ca s'est déjà vu.

Vive le buzz: ça sauve bien des fois.

Répondre
  Kaa04  |  42

« ...les catégories que vous avez cité volent plus souvent... » c’est à dire? T’as des statistiques à nous montrer?

Des stats officielles je parle, pas des bouffonneries sorties de zigheilpoinefferre ou fronationalmagazine.

Quand bien même un responsable de magasin te dirais qu’il attrape plus de noirs ou d’arabe la main dans le sac, tu penses pas (apparement non) que c’est parce qu’à la base son service de vigile est bien plus focalisé sur ce type de personnes?

Répondre
  ladeessedeleau  |  37

Je suis assez d'accord, en l'occurrence je vois pas trop le rapport avec la couleur de peau du client, pendant tout l'article il appuie bien sur le "parce que je suis noir" alors que personne dans le magasin n'en a parlé ou insinué que "de toute façon les noies

Répondre
  Kaa04  |  42

@Rachel: et bien il suffit de l’écrire très doucement. Faut pas laisser la gangrène frontiste s’insinuer où que ce soit, sachant qu’il y a des plus jeunes avec une opinion en formation qui pourraient prendre n’importe quel écrit pour argent comptant, il faut leur opposer des réponses logiques.

@Ladéesse: tu ne vois pas le racisme car tu es probablement blanche et française. Ici la séparation noir/blanc est bien plus nuancée qu’aux USA.
Là-bas je te rappelle qu’un mec (blanc) a tué un jeune black tout ça parce qu’il portait un sweat, capuche sur la tête un soir. Il a dit qu’il avait eu peur de se faire agresser. Il a eu gain de cause au tribunal, malgré les manifestations de la population et les protestations d’Obama lui-même.

Répondre
  Haythan  |  11

J'approuve Kaa.
Ensuite, pour le coup du "alors que personne dans le magasin n'en a parlé ou insinué que "de toute façon les noies ": le racismes, et d'ailleurs les discriminations, ne fonctionnent pas nécessairement comme ça. Ce qu'on appelle racisme ordinaire va d'ailleurs passer par toute une intériorisation, et le délit de faciès passe par tout cela. On ne se dit pas de manière consciente: c'est un noir, faut le surveiller. Non, on dit plutôt non raciste tout en se méfiant des populations différentes. Ensuite, il est vra

Répondre
  Haythan  |  11

Merci clavier...
*Ensuite, il est vrai que ça peut juste être du délit de faciès motivé par son jeune âge par exemple. Mais l'accusation de racisme est suffisamment cohérente pour la croire.
Quant à la différence de racisme et bavures entre les états-unis et la france, je pense qu'on n'est pas mal non plus, avec de nombreux contrôles au faciès et des bavures comme celle d'affaire Théo notamment.

Répondre
  Haythan  |  11

Merci clavier...
*Ensuite, il est vrai que ça peut juste être du délit de faciès motivé par son jeune âge par exemple. Mais l'accusation de racisme est suffisamment cohérente pour la croire.
Quant à la différence de racisme et bavures entre les états-unis et la france, je pense qu'on n'est pas mal non plus, avec de nombreux contrôles au faciès et des bavures comme celle d'affaire Théo notamment.

Répondre
  brhd  |  41

"des bavures comme celle d'affaire Théo notamment. "

Bavure remise en question récemment suite à l'accès aux vidéos de surveillance... ;)

A l'heure actuelle, je pense qu'il est nécessaire de garder la tête froide sur ce type d'accusation. Je ne dis pas de les nier, car hélas cela existe.
Mais les médias également se délectent de ce type d'affaire, et se précipitent sur l'accusation sans aucun recul...

Par  Bisounours_Lapin  |  39

Je ne sais pas si c'est forcément par racisme qu'ils ont agi comme ça. Il pouvait peut-être juste avoir un comportement un peu louche, comparé à ceux qui le précédé. Je ne pense pas que tout le magasin avait déjà une veste sur eux de la marque, alors soit il n'a pas eu de chance, soit ils se sont un peu trop méfiés, ou soit effectivement ils sont pas nets. Mais je te trouve que cette conclusion est un peu trop hâtive... Même si ça n'explique en rien leur comportement odieux !

Répondre
  MadameDodue  |  46

Là où je bosse quand on a un doute au sujet d'un client, on regarde les caméras de surveillance... S'ils avaient commencé par là, ils auraient bien vu qu'il avait sa veste sur le dos en rentrant.

Par  gazeleau  |  21

En France, les agents de sécurité ont la même directive de ne jamais laisser les clients noirs sans surveillance, sans raison.
Les mamies chapardeuses le savent bien: elles s'arrangent pour passer les portiques en même temps qu'un noir pour que ce soit lui qui soit arrêté quand le portique sonne. Et ça je l'ai vu devant moi!
Le racisme est bien plus ancré dans notre société que ce qu'on veut s'avouer!

... et pour les employés de ce magasin Old Navy que je ne connais pas, peut-être qu'ils ont été victimes de la publicité qui a été faite de cette affaire, mais qu'en d'autres circonstances, l'enseigne les aurait félicités.

Répondre
  Haythan  |  11

Ouaip. C'pour ça que le final: "retour de karma" de VDM, bon... Ouais, ils se sont faits virer pour sauver l'image d'une société dont les dirigeants ne doivent pas être meilleurs qu'eux, ils ne veulent juste pas y perdre des plumes d'une quelconque manière.

Par  mcw  |  9

Par racisme ou pas c est inacceptable de traiter un client comme ca. Ces abrutis ont eu ce qu ils meritaient en etant licenciés. C est bien que les reseaux sociaux puissent permettrent de faire circuler ce genre de comportement car si l on attend un resultat de la justice il faut pas etre pressé

Par  klarann  |  37

les préjugés à ce niveaux la ont la vie dure, quand j'étais étudiant dans un supermarché (j'étais en jean, pull à capuche + sac à dos) je cherchai un produit en particulier que je n'ai pas trouvé du coup je suis ressorti sans rien acheter. Le vigil me demande en sortant d'ouvrir mon sac (jusque la ok même si je n'avais pas sonner), j'ouvre donc, il ne trouve rien mais demande avec insistance "Vous êtes sur de ne rien avoir?" qui sonnait comme "je sais que tu as volé quelque chose maintenant sort le".

J'ai péter un cable je lui ai lancé le sac dans les mains, "fouillez si ça vous fait plaisir, vous pouvez même le vider entièrement par contre vous remettez tout en ordre après".

Il m'a laissé partir mais à cotnre coeur car je suppose que pour lui jeune = délinquant...

Similaires
Chargement…