3

Messieurs, voici 16 solutions pour vous éviter de "venir" trop tôt (si vous voyez ce qu'on veut dire)

Par Alan / jeudi 28 décembre 2017 12:30
Si vous êtes un homme, il y a des chances que vous avez déjà vécu le syndrome trop fréquent de la surexcitation qui frustre votre partenaire, car elle (ou il, c'est pas réservé aux hétéros !) aussi aurait bien voulu que ça dure plus longtemps qu'une pub pour du beurre. Ne vous énervez pas pas, il y a des solutions !

Le sexe, c'est bien quand ça se passe bien…

Mais c'est rarement le cas. Il y a toujours une embrouille, un accrochage ou un coup de coude dans la figure qui transforme ce moment de plaisir en une VDM. Il n'y a pas que les pannes qui peuvent pourrir un moment censé être destiné à un partage de plaisir. Finir avant d'avoir même commencé, c'est un fléau qui frappe un grand nombre de couples.


Que faire alors ?

On a fait une petite enquête pour savoir les solutions qu'utilisent certains hommes pour retarder la fin. Tout est bon à tenter pour éviter ce moment gênant.

1 - Les préliminaires

"Je ne vois pas l'intérêt de se retenir, si je ne peux pas lui faire plaisir pendant, je le ferai après… mais j'aime bien faire cette chose qu'on nomme "préliminaires" pour la faire jouir avant de lui démonter le col de l'utérus"


2 - Penser à autre chose

"J'arrive à retarder ma réaction physiologique en utilisant mon cerveau, ou plutôt en le distrayant un peu. Par exemple, je pense au joueur de tennis Ivan Lendl. Ou je choisis un élément de l'endroit où l'on est, et je l'épèle. Dans ma tête, évidemment."


3 - Changer un peu

"Si l'éjaculation précoce est un tel problème, je m'arrête et me remets aux préliminaires ou je change de position."


4 - Mentir

"Merde, j'suis sur le point de balancer la purée. C'est le moment de faire un break de 15 secondes pour l'embrasse, lui dire qu'elle est belle et lui dire quelle position j'aimerais faire après."


5 - Laisser parler ses TOCs

"Je pense toujours à la façon la plus efficace de concevoir un frigo, et où irait ma bouffe dans ce frigo repensé. C'est très satisfaisant."


6 - Ne pas s'en inquièter

"Je m'en inquiète pas du tout. Balancez tout ! Au pire elle aura l'impression d'être super bonnasse parce que je n'ai pas pu me retenir…"


7 - La suite de Fibonacci

"Je suis surpris que personne n'ait encore mentionné la suite de Fibonacci (une suite de nombres entiers dans laquelle chaque terme est la somme des deux termes qui le précèdent). C'est sans fin, et ça devient de plus en plus dur au fur et à mesure qu'on avance. Ça semble parfait, à part que je chope une erection dès que quelqu'un dit 'Un, un, deux, trois, cinq…'"


8 - Les rendre folles

"En fait je fais un truc qui rend les filles folles. Je ne sais pas si ça a un nom ou quoi, mais j'enfonce que le bout 9 fois, puis en entier une fois. Puis 8 fois le bout et 2 fois en entier. Etc. Elles en redemandent!"


9 - Me poser des colles

"Je me pose des questions, comme au Trivial Pursuit, genre nommer tous les départements, les noms des 9 albums de Radiohead. Je fais pareil quand je suis fatigué, ou que j'ai mal."


10 - Faire des plans

"Je planifie ce que je vais faire le lendemain. Ça marche ET c'est pratique. En revanche, la personne avec qui je suis trouve ça bizarre que dès qu'on ait fini, je lui demande si elle veut aller chez Ikea demain."


11 - Se détendre un peu

"Je trouve que plus je suis détendu, plus je tiens la distance. Plus je stresse sur combien de temps je vais tenir, moins j'ai l'impression d'avoir le contrôle. Essayez de vous détendre avant de sauter dans le lit ?"


12 - Scatologie

"Le caca. Je pense au caca. Ne marchera pas forcément pour certains."


13 - L'argent

"Je pense à tout l'argent que je dois, mes crédits, mes dettes semblent avoir le degré de stress suffisant pour contrecarrer un orgasme imminent."


14 - Les capotes et les crèmes anesthésiantes

"Il me faut juste anesthésier le bout du noeud avec l'aide d'une capote spéciale ou bien une crème qui rend ma bite moins sensible, du coup j'peux y aller franco et ne rien ressentir et ça retarde l'explosion de pipi blanc."


15 - Avoir un animal de compagnie

"J'avais une ex qui avait un chat. Ce connard nous fixait pendant qu'on baisait. Enfin, je dis "nous", c'est moi qu'il fixait. Je voyais bien qu'il me jugeait. Ça m'empêchait d'avoir un orgasme, et donc je pouvais durer aussi longtemps que possible. Merci Boubou, espèce de chat suppôt de Satan."


16 - Se pincer sous le gland

"Il suffit de se pincer sous le gland, au niveau du frein. Ça n'a rien de scientifique, c'est juste que la douleur va faire passer l'envie d'éjaculer."


Et l'amour dans tout ça ?

Bien sur, vu comme ça, tout ceci n'a rien de très romantique. Surtout l'idée de se pincer le gland. "Désolé chérie, attends, faut que je me pince le gland vite fait, bouge pas !"


Le solution ? La communication.

On pourrait croire que ces suggestions ont été émises par de jeunes puceaux qui ne savent pas de quoi ils parlent, ou par de jeunes hommes qui débutent leur sexualité et qui éjaculent si une fille leur touche l'épaule. C'est peut-être le cas. Et peut-être que ces méthodes marchent, quand on est jeune et facilement excitable. La réalité varie selon les gens, il n'y a pas de solution miracle quand il s'agit de balancer la purée au bon moment.


(Une vision allégorique de la saucisse et sa purée, prête à être balancée)

Ça va s'arranger. Si si.

Avec l'âge, on trouve d'autres méthodes pour améliorer sa sexualité, à moins d'abandonner sa vie sexuelle au profit du jardinage ou l'élevage des poulets. En couple à long terme, on s'adapte, on est en symbiose avec l'autre et surtout on se parle. On se rend compte que l'orgasme n'est pas ce qui compte dans une relation sexuelle. C'est un peu comme l'adage qui dit que c'est pas la destination qui compte, c'est le voyage. En ce qui concerne la sexualité, quand on est jeune, on se focalise un peu trop sur la destination. D'où ce problème avec l'éjaculation précoce, la destination vers laquelle on fonce trop vite ! Intéressez-vous plutôt au trajet, rallonger le temps du trajet en visitant des coins et des recoins inconnus avant d'arriver à destination.

VDM vous souhaite tout de même une bonne bourre, peu importe la longueur !

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Comments
Par  Austri Brokk  |  5

Duralex sed lex

Similaires
Chargement…