79
BLOG

La VDM, la vraie

Le lendemain du 14 juillet 2016, la gueule de bois de l'horreur. Pas le coeur à la fête, pas la coeur à rire. Malheureusement, on est déjà passé par là. C'est affreux de pouvoir se dire : "…encore ?" Même si on devrait utiliser l&#...
Par Alan / vendredi 15 juillet 2016 07:22 /

Le lendemain du 14 juillet 2016, la gueule de bois de l'horreur. Pas le coeur à la fête, pas la coeur à rire. Malheureusement, on est déjà passé par là. C'est affreux de pouvoir se dire : "…encore ?" Même si on devrait utiliser l'humour pour contrer l'horrible, aller de l'avant, faire brave figure et utiliser l'intelligence du rire contre les cons, là on n'a pas envie. On reprendra le cours normal des publications demain. 

(Source Twitter)

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  dalmia

Je ne suis pas directement touchée par l'attentat mais ce matin, une petite fille a dit ça à son père dans le tram, et ça m'a fait pleurer : "Mais Papa, personne ne leur a expliqué qu'on a pas le droit de rendre les gens morts ? Ou tristes ?" ...

Par  semeru

Il y a un temps pour tout. Celui d'aujourd'hui est au deuil. Celui de demain au courage et au combat. Le rire est une arme qui doit être utilisé au bon moment, mais avant tout contre ceux qui vivent dans la haine et le mépris. Paix à tous et soutient aux familles touchées. Nous vous aimons tous.

Commentaires
Par  semeru

Il y a un temps pour tout. Celui d'aujourd'hui est au deuil. Celui de demain au courage et au combat. Le rire est une arme qui doit être utilisé au bon moment, mais avant tout contre ceux qui vivent dans la haine et le mépris. Paix à tous et soutient aux familles touchées. Nous vous aimons tous.

Répondre

malheureusement fanatique de quoi c'était un fou qui a pété un câble à cause de son divorce pas d'amalgames même si il y a effectivement des fanatiques en liberté mais ce sont juste des fous que la paix règne dans ce monde de fous

Je suis moi-même Niçois et en ce moment je ne suis pas à Nice. Mais j'aurais pu... Ne pas dormir pour prendre des nouvelles de tous nos proches, être rongé par le doute..Tout ça n'est pas censé être normal en France.. De savoir qu'un homme sans remord ou peur, peut rouler sur des hommes, des femmes, des enfants, des bébés.. J'espère que la France réagira cette fois et arrêtera de subir.. encore et encore...

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Il est vrai, vu le nombre de gardiens de la paix présents... Mais, comment arrêter un poids lourd comme celui-ci, c'est impossible. Alors les gens fuient et la Police fait sont travail, et malgré ce bien triste bilan ils ont fait ce qu'il fallait. Une pensée aux familles déjà touchées, et une pensée pour mes amis qui je l'espère n'apparaîtront pas dans ce bilan.

Répondre

#13 non.justement, c'est ça qui me "dérange" (j'ai utilisé ce mot pour ne pas dire peur parce que on ne doit pas avoir peur d'eux c'est ce qui entretient leur violence, mais visiblement je me suis mal exprimé... je suis désolé) même en faisant notre max on arrive pas à les arrêter immédiatement...

Répondre

Et comment réagir? La violence ne mène à rien, la surveillance non plus... C'est bien la raison de ce mode opératoire! Un seul terroriste, un maximum de morts et impossibilité pour la police de fouiller, contrôler chaque personne et chaque véhicule lors d'une grande manifestation! Nous ne devons pas céder à la terreur et rester unis. Garder la force qui fait de nous ce que nous sommes, ne pas tomber dans le piège des solutions faciles et expéditives qui nous mèneront à la catastrophe!

Rire est une arme mais pour cela séchons d'abord nos larmes. Ils voudrais nous accabler mais les français sont prêt à lutter. Main dans la main on se relèveras chaque matin Pour ne pas oublier, face à l'horreur toujours plus de fraternité. Cela même qui veulent nous blesser n'ont aucune humanité. L'union fais la force ne nous séparons pas. Profitons de nos proches nos amies nos familles. L'amour vaincra ici et dans l'au-delà.

Par  dalmia

Je ne suis pas directement touchée par l'attentat mais ce matin, une petite fille a dit ça à son père dans le tram, et ça m'a fait pleurer : "Mais Papa, personne ne leur a expliqué qu'on a pas le droit de rendre les gens morts ? Ou tristes ?" ...

mes enfants étaient au stade de france le 13 novembre, je sais ce que c'est que de trembler pour des proches dont on n'a pas de nouvelles....de tout coeur avec les victimes et leurs familles

Chargement…