2

Ils tentent de sauver une femme de la noyade… en réalité, c’est une poupée gonflable

Par VDM / jeudi 2 novembre 2017 10:30
Après avoir aperçu un corps gisant dans les eaux du Canal du Midi, des passants, complètement paniqués, ont appelé les pompiers pour une mission sauvetage. Mais ils étaient loin de s’imaginer que l’individu dans l’eau était en fait en plastique.

Les pompiers, en plus de sauver nos vies, se confrontent parfois à des situations un peu cocasses au quotidien. Des objets coincés dans des endroits un peu sombres de notre anatomie, des gens bourrés partis à la recherche d’une licorne sur une route départementale, des individus étranges… Si les pompiers avaient le temps de nous relater leurs histoires les plus folles, il y aurait moyen d’en faire tout un livre !

Et l"histoire que nous allons vous raconter peut aisément être ajoutée à cette liste non exhaustive de casseroles. Samedi dernier, à Toulouse, des promeneurs découvrent à leur grande stupéfaction qu'une masse de couleur rose flotte dans les eaux du Canal du Midi. Pour les passants, il est clair qu'il s'agit d'un cadavre. Sans attendre, ces derniers appellent les pompiers du service départemental d'incendie et de secours de la Haute-Garonne. 

Les professionnels, alertés, arrivent sur place dans les alentours de 17h d'après le quotidien La Dépêche, sur le lieu du drame, près de l'avenue Jean-Jaurès, qui grouillait de monde. Mais en s'approchant de plus près de la silhouette flottante, le constat est rapide. La noyée est en plastique et, heureusement pour elle, n'a pas besoin de respirer pour exister, puisqu'il s'agit d'une poupée gonflable. 

Pas besoin de plonger pour secourir Madame, donc, qui semble flotter comme un poisson dans l'eau. Les sapeurs-pompiers ont, quant à eux, été pris d'un fou rire. Un moment franchement rigolo et rafraîchissant pour ces hommes prêts à se mettre en danger pour nous sauver au quotidien.

Une pensée pour tous les pompiers de France et d'ailleurs, on vous aime ! Racontez-nous vos meilleurs anecdotes en commentaires, on aime vous lire !

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  BadBoyGe  |  26

C’était par une douce matinée de printemps en 2002 que m’on « bip » avait sonné pour une explosion dans le quartier coquin de Genève (Les Pâquis) Arrivé sur place, malgré l’onde de choc, nous avions constaté uniquement des dégâts matériels. Un travail de déblaiement et de sécurisation s’était donc mis en place. Soudainement, pendant que nous étions sur la grande échelle en train de décrocher un store, dans l’immeuble voisin nous entendions des « sauvez-moi » une femme de couleur, d’un certain âge et d’un poids assez important c’était placée seins nu sur son balcon pour draguer du pompier.

Commentaires
Par  BadBoyGe  |  26

C’était par une douce matinée de printemps en 2002 que m’on « bip » avait sonné pour une explosion dans le quartier coquin de Genève (Les Pâquis) Arrivé sur place, malgré l’onde de choc, nous avions constaté uniquement des dégâts matériels. Un travail de déblaiement et de sécurisation s’était donc mis en place. Soudainement, pendant que nous étions sur la grande échelle en train de décrocher un store, dans l’immeuble voisin nous entendions des « sauvez-moi » une femme de couleur, d’un certain âge et d’un poids assez important c’était placée seins nu sur son balcon pour draguer du pompier.

Similaires
Chargement…