Il se fait jeter plusieurs tonnes de navet au visage pour la tradition

Par Barbara - Sources : AFP / vendredi 20 janvier 2017 02:13
Chaque 19 et 20 janvier et ce depuis la nuit des temps, le village de Piornal, situé dans la province espagnole d'Extremadura, célèbre une tradition un peu spéciale.

Les faits : Chaque année, les habitants de Piornal se réunissent pour lancer à bout portant plusieurs tonnes de navets sur « Jarramplas », un personnage cornu représentant le mal et n'apparaissant qu'à cette période de l'année.

Le but de cette de cette petite fête : conjurer le mauvais sort et les mauvais esprits et s'assurer de bonnes récoltes pour l'année à venir.  Une tradition qui serait liée selon les habitants du village à une ancienne coutume païenne tandis que d'autres affirment que le personnage de Jarramplas serait inspiré d'un ancêtre voleur de bétail puni par tout le village.

David fait partie des personnes choisies cette année pour incarner un des 23 Jarramplas offert en pâture aux villageois. Un honneur selon lui, puisqu'il faut parfois attendre jusqu'à 21 ans pour pouvoir entrer dans le costume qui présente toutes les sécurités nécessaires pour protéger l'intégrité physique de celui qui le porte. « Si on peut recommencer, j'y vais » a déclaré le jeune homme qui assure ne pas avoir eu mal.

Décryptage – Une tradition aux origines troubles

 

Plusieurs historiens, contactés par la rédaction de VDMNews contestent les deux versions avancées par les villageois quant aux origines de la tradition de Jarramplas. Certains d'entre eux attribuent sa paternité à l'histoire tragique d'une mère de famille qui aurait tenté de faire manger des légumes à ses enfants et aurait terminé lapidée par toute sa famille excédée par un énième gratin de navet.

 

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Pas encore de commentaires
Commentaires
No comments yet.
Chargement…