5

Il se croyait atteint d'un cancer du poumon… mais c'était une cône-erie de Playmobil !

Par Alan / dimanche 1 octobre 2017 05:00
On pourrait dire que cette histoire est l'inverse d'une VDM puisqu'elle finit bien, mais pendant un an et des poussières, cet anglais de 47 ans en a bavé !

Le cancer, cette saloperie…

On ne parle pas souvent de cancer sur VDM car c'est rarement un sujet qui fait sourire (sauf si c'est pour se moquer des gens qui pensent que l'astrologie est une science exacte, ou une science tout court), mais dans ce cas précis, on peut. Ça servira aussi de leçon préventive aux parents qui ont des enfants en bas âge, et leur conseiller de surveiller les petits bouts (de plastique) qui traînent chez eux.

Inspirez, expirez !

Paul Baxter, 47 ans, un habitant de Preston, une ville près de Manchester, au Royaume-Uni, souffrait d'une toux permanente et crachait du mucus jaunâtre depuis environ un an. Fumeur de longue date, et suite à une pneumonie, l'équipe médicale de la clinique respiratoire dans laquelle il a été envoyé pensait que le malheureux souffrait d'une tumeur cancéreuse, suite à une radio qui mettait en évidence la présence d'une masse dans l'un de ses poumons.

Les enfants, ça mange de tout

Pendant une bronchoscopie, les médecins se sont rendus compte que la masse n'était en fait qu'un petit cône de signalisation Playmobil d'environ 1 cm de taille. Un objet "perdu" à l'âge de 7 ans. L'équipe médicale a donc pris soin d'enlever l'objet avec des forceps de biopsie, et son état de santé s'est amélioré plus ou moins immédiatement.


Quand on perd quelque chose, on ne le retrouve pas forcément là où on l'aurait imaginé…

Paul, facteur de la Royal Mail de profession, s'est souvenu avoir eu un ensemble Playmobil pour ses 7 ans : il aurait pu aspirer le cône peu de temps après. "Je ne me souviens pas d'avoir joué avec. Je ne me souvienspas non plus les avoir mangés. Mais évidemment, j'ai dû l'avoir dans ma bouche, et comme l'a dit le docteur, je l'ai inhalé." C'est courant que des enfants étourdis gobent ou inspirent de petits objets, mais selon ses docteurs, il est très rare que de tels symptômes se déclenchent aussi longtemps après. Les voies aériennes du patient s'étaient remodelées autour de l'objet à l'époque, l'absorbant complètement.

Attention donc aux petits objets, vos enfants sont de vrais aspirateurs à embrouilles !

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  pluchepluche  |  45

Il faut faire attention aussi aux cacahouètes que les enfants peuvent avaler en faisant une "fausse route". C'est arrivé au fils d'une collègue, le gamin avait de graves crises d'asthmes et autres. Les médecins ont mis 2 ans à diagnostiquer le problème. Depuis qu'on lui a enlevé, il va beaucoup mieux.

Similaires
Chargement…