Il est condamné 3 mois de prison parce que la police confond le plâtre... avec de la cocaïne

Par Alain Tenant / jeudi 29 juin 2017 01:02
Arrêté au volant de son véhicule couvert de poudre blanche suite à des travaux dans le cadre de son emploi, un plâtrier se retrouve en prison par erreur.

Alerte poudreuse

Karlos Cashe, le plâtrier le plus malchanceux d'Oveido en Floride, s'est retrouvé derrière les barreaux suite à un contrôle de routine alors qu'il était au volant de sa voiture. Déjà connu des forces de l'ordre et sous surveillance pour de sombres histoires de weed et de coke (la marie-jane et la schnouff pour les francophones), la maréchaussée locale n'a pas hésité à faire 2+2=5 pour son cas et l'a tout de suite jeté en prison en voyant sa voiture couverte de poudre blanche.

Un plâtrier couvert de poudre blanche ? Cocaïne, évidemment.

Il a fallu 90 jours et plusieurs tests scientifiques pour prouver qu'il disait la vérité, et qu'il sortait bien d'un lieu de travail. Quand on y pense, au prix du kilo de cocaïne, qui en aurait renversé partout dans sa voiture ? Autant conduire avec une bouteille de whisky scotchée autour du crâne en klaxonnant.

Parfois, les explications les plus simples sont les meilleures. Ci-dessous le reportage (en anglais) de nos confrères chez WFT 9.

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Pas encore de commentaires
Commentaires
No comments yet.
Chargement…