Par Anonyme - 19/1/2021 06:30 - Belgium - Aalst

Hirsute

Aujourd’hui, ma fille de 3 ans demande à prendre sa douche avec moi, ce que j’accepte. Ayant négligé depuis un petit moment ma pilosité, elle me fait remarquer, avant d’entrer dans la douche, que je n’avais pas enlevé ma culotte. J’étais bel et bien nue. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  MadameDodue  |  63

Tant qu'il y aura des Jean-Michel Mascu qui viendront expliquer pourquoi le poil de femme c'est sale alors que le poil d'homme c'est viril au lieu de se mêler de leur cul, il y aura une meuf pour les troller avec sa toison.

Par  Monsieur Connard  |  63

Bah après, si ton truc c'est de ressembler au bigfoot, c'est ton droit le plus stricte. Et tu pouvais l'expliquer à ta fille; même si elle n'a que 3 ans. Puis bon, ça a l'air d'être la mode. Car quand tu vois le nombre de féministes-hargneuses-anti pénis 2.0 qui exposent fièrement leurs poils sur les réseaux sociaux comme le combat du siècle et comme étant l'ultime doigt d'honneur à un système patriarcal..

COMMENTS
Par  Monsieur Connard  |  63

Bah après, si ton truc c'est de ressembler au bigfoot, c'est ton droit le plus stricte. Et tu pouvais l'expliquer à ta fille; même si elle n'a que 3 ans. Puis bon, ça a l'air d'être la mode. Car quand tu vois le nombre de féministes-hargneuses-anti pénis 2.0 qui exposent fièrement leurs poils sur les réseaux sociaux comme le combat du siècle et comme étant l'ultime doigt d'honneur à un système patriarcal..

Répondre
  MadameDodue  |  63

Tant qu'il y aura des Jean-Michel Mascu qui viendront expliquer pourquoi le poil de femme c'est sale alors que le poil d'homme c'est viril au lieu de se mêler de leur cul, il y aura une meuf pour les troller avec sa toison.

Répondre
  Vindsval  |  61

@MD :
Je suis d'accord avec toi qu'il faut détruire les diktats liés à la beauté. Mais je suis tout aussi d'accord avec MC, concrètement, en quoi poster sur les réseaux sociaux des photos de ses poils (en tant qu'acte limite politique) est une grande victoire contre la société patriarcale ?
C'est juste une façon d'attirer le regard, de se sentir exister, d'avoir une micro gloire, un mini buzz et d'attiser la haine des demeurés. Quelle victoire ... C'est ça le combat du siècle ?
Et quand on poste une photo de soi sur les réseaux sociaux; qui ne sont que des boîtes de Petri où les amibes haineuses vivent, je pars du principe qu'on doit accepter de ne pas plaire à tout le monde. Sinon, on poste en privé ou on ne poste pas.

Répondre

À quoi ça sert de montrer des femmes au naturel sur les réseaux ?
- Contrebalancer la surreprésentation des femmes épilées
- montrer aux filles notamment plus jeunes que les poils féminins existent, sont naturels et qu'il n'y a pas à être complexée par leur présence
- montrer aux hommes notamment plus jeunes que les poils féminins existent, sont naturels et qu'il n'y a pas à complexer les filles sur leur présence.
Et puis de toute façon sur les réseaux sociaux on passe notre temps à s'exhiber, avec ou sans poils, donc je ne vois vraiment pas pourquoi ce serait dramatique à partir du moment où on en a.

Répondre
  MadameDodue  |  63

Kinvald, l'astuce c'est que si un truc qui ne te concerne pas ne te plaît pas, il suffit juste de t'en foutre. À mon avis il suffirait que Jean-Michel Blaireau arrête de venir dire que "ses moche" pour que les photos cessent d'être publiées, mais visiblement Jean-Michel pense que les propriétaires de ces jambes poilues ont quelque chose à foutre de son avis. Genre si jean-Michel il dit que "ses moche" peut-être que la meuf elle va voir la lumière et courir s'acheter un rasoir. Mais le rose, hein. Celui qui est plus cher que le bleu mais qui rase pareil. Alors tu vas me dire qu'il y a des trucs plus importants à combattre pour les droits de la femme. Probablement. Mais ce n'est pas parce qu'il y a des trucs plus graves qu'il faut laisser passer les détails. Justement plus tard qu'hier j'ai dû monter voir ma direction pour un truc qui aurait pu passer pour une broutille, et ça a incité une apprentie à monter déballer son sac alors qu'elle n'osait pas.

Répondre

MD : En fait c'est de la pure illusion. Vous pensez sincèrement que les types qui viennent se foutre de la gueule des poils d'une nana ou qui vont venir leur faire la morale vont changer d'opinion en voyant plus de jambes poilues ?
C'est de la naïveté d'un lvl intergalactique.

Répondre
  Systole74  |  18

Sans doute pas, mais c'est une question de représentation : plus on en verra, plus ça sera banal.
Aujourd'hui, si une femme sort avec les jambes non épilées, tu as de fortes chances qu'un inconnu (parfois femme d'ailleurs) lui lance des regards insistants voire l'insulte. Pour des poils... parce que "c'est sale". M'enfin dans ce cas, si c'est sale, épilation intégrale pour tous et toutes, cheveux inclus.

Répondre

@ Vindsval. Tout à fait d'accord. Le militantisme 2.0 est une imposture, car il n'est qu'un arbre qui cache la foret. Cette vaniteuse avidité d'attention est la maladie du siècle. De nos jours il compte plus pour les gens d'être vu en train d'accomplir une tâche que la tâche en elle même. Ils n'existent qu'à travers le regard des autres et c'est absolument pathétique. D'ailleurs le patriarcat traditionnel n'existe plus. Il a fait place a des diktats menés par les médias eux-mêmes. Qui, à part dans les pays aux mœurs moyenâgeuses, imposent aux femme leur vison de la féminité si ce n'est les médias?. Le mari?; Le papa?; Le tonton?. Non. Le patriarcat de nos jour, c'est l'industrie de la beauté féminine ( souvent dirigé par des femmes ). Car pour celle-ci, être une femme c'est avant tout être belle. Le patriarcat c'est toutes les conneries que l'on martèle aux femmes dans les médias qui leur sont dédiés. Le patriarcat, c'est la mode. Le patriarcat, c'est la féminité telle que l'on veut la vendre.

Répondre
  Systole74  |  18

Ça se construit sur des décennies voire des siècles, il ne faut pas penser que c'est instantané. D'ailleurs l'homosexualité est un bon exemple : même si ça reste puni de peine de mort dans plusieurs pays, d'autres ont légalisé le mariage gay, l'adoption. Et à l'écran, on a de plus en plus de représentations de LGBTQ+. Et si certains pays comme la France restent relativement homophobes (même si ça évolue), d'autres le sont beaucoup moins. Ce n'est pas pour rien que les personnes LGBTQ+ et les personnes racisées se battent pour être représentées et vues : ça compte. Si on ne voit pas ce qui est différent, on peut tranquillement continuer à l'ignorer et à garder ses préjugés. Je ne dis pas que c'est la chose qui, seule, fonctionne, mais ça fait partie d'un tout.

Répondre
  MadameDodue  |  63

Non mais ça pourrait peut être faire changer les mentalités futures. La publicité a déjà bien intégré le fait qu'on puisse être petit ou gros (pas les deux à la fois, faut pas deconner), que les couples peuvent être mixtes et qu'on est pas tous hétéro, mais les poils aux pattes ça veut pas. Les poils des femmes sont tellement tabous que même dans les pubs pour les produits de rasage ou d'épilation il n'y en a pas. "C'est indolore" bah ouais forcément meuf, mais essaie de t'épiler sans te raser avant, pour voir. Tout ça parce que Johnny Macho trouve que ça fait sale. Le produit ne s'adresse pas à lui, mais ça doit lui plaire quand même. Mais ce serait bien que Johnny Macho se fasse à l'idée (j'aurais voulu le faire exprès j'aurais pas réussi) qu'au naturel la peau n'est pas glabre. Perso je trouve ça moche les poils mais les garder ou pas ça devrait être un choix, pas une obligation. Les photos de poils aux jambes c'est un peu comme les couples homos qui se galochaient en public dans les années 90. Oui il y a un côté provocateur, mais il y a avant tout la volonté de ne plus cacher un truc qui existe et qui n'emmerde personne.

Répondre
  Harbard  |  27

Quel beau (double) paradoxe de la tolérance.

Répondre
  Naruto  |  27

Les mentalités en France vis à vis des "gays" n'ont pas tant évolués que ça hélas. Les propos homophobes, les regards... Au mon dieu, deux hommes "ou deux femmes" qui élèvent ensembles leurs gosses !!!!!! I'm shocked .... Tellement d hypocrisie encore.

Pour avoir véu 4 ans au Maroc, la bas, l'homosexualité est très taboue. Et ce n'est pas le pire des pays connu pour son intolérance.
J'ai un couple d'amis gays qui vivent au sud du Maroc. L'un est français natif à Casablanca et l'autre est berbère. Imaginez la honte sur lui le jour où il fera son coming-out auprès de sa famille. Malheureusement, c'est une triste réalité.

Répondre

@Naruto. Si les certains n'étaient pas si prompt a jeter leur vie, leur sexualité, leur idées politique etc.. à la figure des gens, ils ne seraient pas la cible de leur jugement. Et là je tiens a être clair, je ne dis pas ca particulièrement pour les homosexuels, c'est valable pour les heteros et c'est également extensible a d'autres sujets. Pour moi on est bien plus heureux quand on ne se jette pas en pâture au regard des autres. "Pour vivre heureux, vivons cachés", cela n'a jamais été aussi vrais qu'a notre époque. Pourquoi ce besoin de validation que ressentent les gens?. Pourquoi ce besoin de n'exister que par l'acceptation des autres?. Pourquoi ne pas chacun vivre notre vie de notre coté en se foutant royalement de ce qui se passe chez le voisin?.

Répondre
  Naruto  |  27

Systole
Oui à l écran maintenant ils te balancent des couples gays à tout bout de champs. Ça fait tellement du bien à leurs ego. Tiens t'as vu je suis pas homophobe, j'ai mis un ou plusieurs personnages gays dans mon film ou ma série.

Répondre
  Madmartygan  |  7

MD... la Germaine Jmecroisseuleaumonde de VDM (t'as vu moi aussi je peux associer des surnoms débiles et clichés à des prénoms !!!)

Ou comment prendre son avis pour une généralité.
C'est bien connu, les diktats de la mode ne sont décidés que par les hommes.

Dernier point : l'épilation a une origine bien plus ancienne que ta vie sur cette planète. (Alerte spoiler : ça ne date pas d'internet non plus).

Répondre
  MadameDodue  |  63

Madmartygan, je suis au courant de l'histoire de l'épilation, mais dans le même esprit en occident les femmes ont eu les cheveux longs durant des siècles (c'est plus complexe pour les hommes, au même titre que l'épilation d'ailleurs) et finalement depuis une centaine d'années les femmes aux cheveux (très) courts sont monnaie courante. Partant de là, est-ce que les femmes ne pourraient pas porter le poil long sans être critiquées voire insultées ? Sous prétexte que ça fait des siècles que c'est dans les mœurs de s'arracher les poils on devrait continuer parce que c'est comme ça ? Tout simplement, est-ce que les gens ne pourraient pas faire ce qu'ils veulent de leur propre corps sans se faire insulter ? Parce qu'il est là le problème, trouver ça laid c'est une chose, tous les goûts sont dans la nature (moi la première je trouve ça moche), mais si une femme se met en jupe en n'étant pas épilée, je doute fort que personne ne lui fasse de remarque, et elle aura de la chance si les remarques sont constructives. Est-ce que les gens agiraient de cette manière face à une coupe de cheveux ou un pull qu'ils n'aiment pas ? Bien sûr que non, pas la majorité en tout cas.

Répondre

"Est-ce que les gens agiraient de cette manière face à une coupe de cheveux ou un pull qu'ils n'aiment pas ? Bien sûr que non, pas la majorité en tout cas."

Pourtant on devrait le faire systématiquement avec les franges.

Répondre

@ tit chouca.. Aimer c’est accepter et par extension, c’est ne pas stigmatiser.

@ Tarkun.. Pourquoi pas?😁. Moi je ne me rase pas intégralement. Pas un poil en dessous pour mon confort et celui de madame, mais au dessus je n’y touche pas.

Répondre
  MadameDodue  |  63

Ça n'a rien à voir, kudo kappi, on parle de pression sociale, pas de couple. Et d'ailleurs entre nous même si c'était le sujet, je suis à peu près sûre qu'il y a moins de meufs qui pinaillent sur les poils de leur mec que l'inverse.

Répondre

Je ne comprends pas où tu vois de la mauvaise foi. C'est un fait que les femmes subissent davantage de pression par rapport à leur corps. Ça ne veut pas dire que les hommes n'en subissent aucune, mais ce ne sont pas les mêmes mécanismes à l'œuvre, et comme l'a dit MadameDodue, il est quand même beaucoup plus commun dans un couple hetero que ce soit l'homme qui exige que sa conjointe soit épilée.