9

Deux pilotes se disputent en plein vol, quittent le cockpit... laissant l'avion sans personne aux commandes

Par Anonyme / vendredi 5 janvier 2018 05:00
Y a-t-il un pilote dans l’avion ? Mayday, mayday ! Parfois, dans son métier, il vaut mieux s’entendre avec son collègue. Surtout s’il s’agit d’un collègue pilote, dont la bonne entente est primordiale si on veut arriver entier à destination.

« Mesdames, messieurs, bienvenue à bord de la compagnie Jet Airways. Mon copilote et moi ne pouvant plus nous saquer, nous vous informons donc que nous allons nous barrer et que si l’un des passagers a des notions de pilotage, il est invité à se présenter au cockpit. Nous vous souhaitons un agréable vol et vous rappelons qu’il est interdit de fumer sous peine de poursuites. À bientôt à bord de Jet Airways ! »

On ne va pas se mentir, c’est clairement ce qui aurait pu se dire à bord de cet avion transportant 324 passagers de Londres à Bombay, le jour du Nouvel An.


Selon l’information relayée par LCI, la compagnie indienne aurait suspendu les deux pilotes pour abandon de poste. On imagine ainsi que « mise en danger de la vie d’autrui » (c’est à dire JUSTE 324 passagers) est une raison suffisante pour justifier cette suspension…

Des embrouilles dans l’air ?

À défaut de s’envoyer en l’air, la seule chose qui s’est déroulée lors de ce fameux vol, ce n’est pas une ambiance torride entre la pilote et son collègue, mais une bonne paire de baffes qui s’est perdue… dans l’air ! Après une violente dispute, la pilote a reçu une gifle par son collègue, et est donc ressortie du cockpit en larmes. Peu de temps après, c’est au tour du pilote de quitter son poste. Conclusion ? Mais qui donc le pilote, dans cet avion ???

Plus de peur que de mal

Selon Jet Airways, « un malentendu s'est produit parmi l'équipage du cockpit. Toutefois, il a été réglé à l'amiable rapidement et l'avion (...) a poursuivi son voyage jusqu'à Bombay où il a atterri sans encombres. La compagnie a signalé l'incident à la Direction générale de l'aviation civile et les membres d'équipage concernés ont été sortis des tableaux de service le temps de l'enquête interne ». Ouf ! Ce petit incident n’a causé aucun dégât et tout le monde est arrivé indemne à destination. Avouez quand même que c’est digne d’un épisode hollywoodien !


Alors la prochaine fois que vous prendrez l’avion, regardez quand même des vidéos d'autopilotage sur YouTube, on sait jamais… Vous serez peut-être amené à intervenir lors de votre prochain vol !

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  menina394  |  21

Complètement dingue. Ils ont 324 vies sans compter celles de l'équipage entre leurs mains. Celui qui a reçu la gifle je peux comprendre, il a du se dire "il va assumer le vol pendant que je reprenne mes esprits" mais alors l'autre à usé de la violence physique sur son collègue et en plus de ça il se permet le caprice de quitter son poste. Mise à pied pour celui qui a reçu la gifle, et l'autre est viré pour faute grave.

Comments
Par  menina394  |  21

Complètement dingue. Ils ont 324 vies sans compter celles de l'équipage entre leurs mains. Celui qui a reçu la gifle je peux comprendre, il a du se dire "il va assumer le vol pendant que je reprenne mes esprits" mais alors l'autre à usé de la violence physique sur son collègue et en plus de ça il se permet le caprice de quitter son poste. Mise à pied pour celui qui a reçu la gifle, et l'autre est viré pour faute grave.

Similaires
Chargement…