6

Cet automobiliste manque de se faire lyncher : sorti de nulle part, un champion du monde de kick-boxing le sauve de justesse

Par VDM / mardi 12 septembre 2017 09:30
C’est à se demander si Jérôme le Banner et Chuck Norris ne seraient pas une seule et même personne, en fin de compte. On l’invoque, il vient à notre rescousse pour calmer tout le monde, puis il s’en va, ni vu, ni connu. Si seulement la vie pouvait être aussi facile... ce chauffard inconscient peut confirmer.

Dans sa voiture sans permis, il s'est cru dans GTA


Le dérapage s'est produit ce dimanche, dans la belle ville d’Annecy, un havre de paix pour ceux qui aiment la tranquillité. Seulement voilà, le doux rêve façon fond d’écran Windows tourne rapidement au cauchemar. En effet, selon les informations livrées par le quotidien Le Dauphiné Libéré, un automobiliste sans permis a tenté de prendre la poudre d’escampette après un accrochage avec une autre voiture.

Le type, qui s’est visiblement cru dans le prochain GTA, a tenté de filer rapidement en passant par la rue Filaterie, une rue piétonne. Bref, vous visualisez le danger imminent, et vous avez raison, parce que notre champion manque de renverser quelques personnes dans sa tentative désespérée, dont des enfants qui n’ont rien demandé.

Mais pas de chance, la foule, furieuse, intercepte rapidement le malin et sort violemment ce dernier de la voiture pour lui donner une bonne leçon. Et d’après notre enquête, il ne s’agissait pas d’une leçon de code de la route.

Heureusement, le champion du monde de kick-boxing passait par là


Complètement enrôlé dans une baston sans fin avec des gens très énervés contre lui, notre Jean-Michel Sans-Permis s’est retrouvé dans une spirale VDMèsque infernale. C’est Jérôme Le Banner, un ancien champion du Monde de kick-boxing qui traînait tranquilou dans le coin, qui a sauvé sa peau en intervenant rapidement. C’était moins une.

Le champion baraqué d’origine Havraise a d’ailleurs partagé sa mésaventure sur sa page Facebook hier : « Je ne pouvais laisser la foule lyncher cet homme aussi coupable soit-il. Nous avons une Police et une Justice et ce sont eux qui doivent faire le travail. J'ai donc protégé cet homme tout en le retenant afin que les forces de l'ordre puisse l'interpeller et le présenter à la justice. » raconte-t-il.

 

Avec aisance, patience et persévérance, le sportif a réussi à apaiser les tensions et à calmer l’automobiliste malheureux avant l’arrivée des forces de l’ordre. Comme quoi, il est parfois bon de quitter les salles de combat !

Moralité : ne roulez pas sans permis, passez-le avant, quand même. Jérôme Le Banner ne sera pas toujours là pour accourir et vous sauver l’existence, car on pense qu’il a bien mieux à faire de ses journées.

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  pigwi  |  19

"l'automoboliste malheureux"... Je n'irais pas jusque là :-P

Commentaires
Par  pigwi  |  19

"l'automoboliste malheureux"... Je n'irais pas jusque là :-P

Par  [email protected]  |  28

C'est noble de réagir comme ça ! Comme dit le roi Arthur : « On peut douter de tout, sauf de la nécessité de se trouver du côté des opprimés »

Par  MadameDodue  |  45

Il m'est arrivé d'être dans la situation des passants, le réflexe général a été de prendre les clefs du mec pour l'empêcher de partir et d'appeler les flics. Trop sous le choc pour être en colère après le chauffard, et taper sur un gars seul quand on est dix (même un connard) c'est pas très glorieux.

Similaires
Chargement…