100
Par Romano / mercredi 13 mars 2013 00:57 / Singapour - Singapore
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Mamamia28  |  44

En même temps, si la personne en fauteuil roulant est arrivée pendant que l'auteur était aux toilettes, c'est un peu compliqué d'une de savoir qu'elle attend et de deux, de lui laisser la priorité ^^

Commentaires
Répondre
  Samantha99  |  30

Bien sur qu'elle lui en aurait pas tenu rigueur. Les toilettes handicapés c'est comme les caisses prioritaires. C'est pas interdit aux personnes valides. Si t'es le seul a attendre et que tous les autres sont occupé Ben t'ad le droit de faire pipi :/ C'est d'ailleurs aussi souvent dans ceux la qu'ils mettent la table à langer.

Répondre
  oncjsdbvjd  |  4

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  the_foxxx  |  37

@74 : C'est pas vraiment le même type de situation... Peu de personnes ont la patience d'attendre qu'une place précise se libère. Les toilettes, les caisses de supermarché ou autres tournent beaucoup plus vite. On peut quand même se permettre de faire attendre quelqu'un le temps d'une demi-commission^^

Par  iyamt  |  20

Répondre
  Mandinette  |  15

Répondre
  Mamamia28  |  44

En même temps, si la personne en fauteuil roulant est arrivée pendant que l'auteur était aux toilettes, c'est un peu compliqué d'une de savoir qu'elle attend et de deux, de lui laisser la priorité ^^

Répondre
  rosieroose  |  35

Comme tu le dis si bien, c'est quand il sort qu'il y a une personne handicapée qui attend et non pas avant qu'il rentre. Je ne pense pas que l'auteur de la VDM a fait semblant de le doubler mais qu'il s'est plutôt senti mal en le voyant.

Répondre
  Mandinette  |  15

Répondre
  Samantha99  |  30

Ça c'est exactement le bon exemple. Dans les magasins ou un vendeur dispatcher les cliente dans les cabines on envoie souvent des personnes dans la cabine handicapé quand il y a foule. Le seul truc c'est que quand une personne handicapée arrive elle passe prioritaire sur la cabine quand la personne fini son essayage. On la fout pas dehors comme une malpropre. Les handicapés sont capable de comprendre que tu peux avoir une envie pressante et pas pouvoir attendre qu'un autre se libère.

Répondre
  sparadrah73  |  39

Répondre
  -Reinkaos-  |  46

Moi je pars du principe que les toilettes handicapées sont AVANT TOUT des toilettes qui sont AMÉNAGÉES de manière bien plus pratique pour les handicapés que les toilettes normales. Mais pas des toilettes faites pour qu'ils attendent moins/fassent moins la queue. Les handicapés sont des gens comme tout le monde, d'ailleurs, il me semble que la plupart détestent qu'on les traite avec pitié. Donc, à partir de là, je pense que comme tout les autres êtres humains, les handicapés sont capables de se retenir 5 petites minutes et d'attendre le temps que la personne occupant "leurs" toilettes sorte. Bien entendu, si je vois un handicapé, je le ferais passer avant moi. Mais si j'en vois pas, je me priverai pas. Comme ça a été dit plus tôt, c'est pas comme les places de parking handicapées où on se paye une amende si on les prends (ce qui est normal).

Répondre
  Mandinette  |  15

Pardonnez moi si j'ai pu paraitre agressive dans mes précédents com mais c discussions tourne tjrs en rond et ca a tendance a m'agacer. Bien évidemment l'utilisation ou non de toilettes spécifiques relève du bon sens de chacun et de la courtoisie de tous. Il faut seulement ne pas oublier que même si toutes les personnes en situation de handicap souhaiteraient ne pas marquer leurs différences, le handicap en lui-même vous le rappel sans cesse, comme le fait de ne pas pouvoir se retenir.. Alors si vous en avez la possibilité laissé le peu d'aménagements disponible pour les personnes qui en ont besoin, mais encore une fois, en usant de bon sens bien entendu.

Répondre
  Julien  |  36

Mandinette : Attention au langage SMS, s'il te plait. Je ne te modère pas parce qu'il y a juste deux petits trucs qui trainent au milieu de ton commentaire mais attention à ne pas oublier que sur VDM, il faut écrire tous les mots en entier. ;)

Répondre
  Mandinette  |  15

Par  traviole  |  33

Répondre
  Mandinette  |  15

Répondre
  traviole  |  33

Merci, ombreenpleinjour... De toute façon, c'était une question idiote. L'auteur de la VDM prouve par son récit que même un valide peut arriver à un point où il est quasiment impossible de se retenir. Ce n'est donc pas une question de valide versus invalide. C'est juste que les personnes souffrant de handicap n'ont souvent pas d'autre choix que d'utiliser les toilettes pour handicapés. Si on les occupe indûment, ils n'ont, eux, aucun plan B. En fait, ce genre de remarques me fait penser à certains critiques américains de cinéma qui ont vu dans "Intouchables" l'apologie du racisme (avec le blanc handicapé pété de tunes qui exploite le pauvre noir des banlieues) et qualifié l'humour touchant qui jalonne ce film de "cynisme". Ça prouve d'une part qu'ils n'ont rien compris au film et d'autre part qu'ils sont incapables de penser le monde qui les entoure en dehors des schémas ségrégationnistes qu'ils croient combattre. Or c'est bien en en reprenant la trame dans leur analyse à la con qu'ils les font perdurer si longtemps dans la société... Là, c'est pareil. Là où #24 me soupçonne de ne voir qu'un invalide diminué dans la maîtrise de son corps, je vois un individu à qui on empêche de satisfaire ses besoins naturels par le seul moyen qui lui est possible et j'envisage les conséquences risibles possibles. Dans un contexte sensiblement identique (quelqu'un qui prend tout son temps aux toilettes alors que d'autres attendent dehors par exemple), j'aurais fait la même blague avec un valide. Qui aurait-elle alors choqué? Et plus globalement, ça commence à me gonfler. Dès qu'on fait une remarque ou de l'humour au sujet de personnes malades/mortes/handicapées/juives/arabes/noires/féminines et que sais-je encore, on est soupçonné de mauvais goût/antisémitisme/racisme/machisme et j'en passe. Je revendique le droit de faire de l'humour, même noir, sur tous ces sujets et je conchie le politiquement correct. Car en sortant de la sphère de la critique et de l'humour tout une série de catégories de personnes, on ne fait que poursuivre les schémas ségrégationnistes qui escamotent à notre regard les personnes en tant qu'individus, en les réduisant à des représentants d'une catégorie qu'on croit de ce fait respecter. Désolé pour ce post: il est midi et demi, j'ai faim et ça me met de mauvaise humeur...

Répondre
  BlueStorm  |  18

Ce qui est bien, sur VDM, c'est qu'on peut rigoler de tous les sujets, y compris se prendre soi-même en dérision de temps en temps. Dommage qu'il y ait parfois des remarques comme celle de #24, qui critiquent les commentaires les plus humoristiques, car ils ne les comprennent pas... Je revendique le droit de rigoler sur tous les sujets (les femmes, les belges, les noirs, les arabes, les juifs, les handicapés, les profs, les curés, les gros, les blondes, les patrons, les hommes politiques...), y compris sur moi-même !!! Sinon, qu'on interdise le rire, puisqu'il se fait toujours au détriment de quelqu'un ou de quelque chose !

Par  BUCK91120  |  8

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Talis  |  53

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Chargement…