75
Par Anonyme / jeudi 1 décembre 2016 23:22 / France - Massy
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  BSicarius  |  8

Je te souhaite de ne jamais vivre de burn out ou de crise d'angoisse. C'est facile de juger sans savoir. La france n'est pas peuplée que de gens qui profite des arrêts maladie, faut arrêter.

Par  jenny150595  |  20

Je n'apprécie pas certains commentaires qui profite de cette VDM afin de faire un énorme bashing sur la personne anxieuse. Je suis une personne avec une anxiété assez forte, j'étais sans emploi depuis longtemps, et en une semaine, j'ai du fournir des papiers pour un travail afin de commencer lundi. Donc oui, j'hyperventile rien qu'à l'idée de reprendre le taff, de ne pas être à là hauteur etc... Et je comprend très bien la personne qui a fini à l’hôpital pour les mêmes raisons. Rien ne sert de se moquer d'elle, de la juger faignante ou quoi.

Commentaires
Répondre
  BSicarius  |  8

Je te souhaite de ne jamais vivre de burn out ou de crise d'angoisse. C'est facile de juger sans savoir. La france n'est pas peuplée que de gens qui profite des arrêts maladie, faut arrêter.

Par  Fla  |  32

Alors autant je connaissais les tire-au-flanc qu'à ce stade ça relève carrément de la pathologie. Je plains son futur employeur, ses futurs collègues et elle même si elle ne se fait pas soigner de sa maladie :/

Répondre

C'est très intelligent comme réflexion, ça.
Comment peut-on parler de tire-au-flanc lorsque le stress, agissant à ce moment, l'empêchera de pouvoir commencer son travail ? Le tire-au-flanc, c'est celui qui se fait payer à ne rien faire alors que là, elle ne pourra pas travailler.
En plus, faire un amalgame entre stress et tire-au-flanc, c'est tout simplement con (désolé mais ça devait sortir) et injurieux et méprisant pour tous ceux qui souffrent de stress et qui terminent en burn-out voire qui se ficheront sous un train. C'est méprisable.

Répondre
  Carotte79  |  3

tu vois ma cousine souffre de troubles de l'anxiété, ça paraît rien comme ça mais c'est vraiment dur! L'année dernière je lui ai proposé de venir tenter sa chance à Londres, elle est venue. Au début sa recherche d'emplois fut rude... mais elle a trouvé et s'est accrochée malgré de grosses angoisses... et elle a trouvé un job! Et son patron et ses collègues l'ont adoré... et Oui pour combattre ses angoisses c'est une perfectionniste !!! À son départ elle a été couverte de Kdo...
c'est facile pour nous tous d'aller au boulot tous les matins mais qd on vit des angoisses comme ma cousine, ca demande un vrai courage ! Car tous les jours la peur irrationnelle est là. Elle a fait face, pas sure que vous auriez eu ce courage... donc heu

Répondre
  Fla  |  32

Euh... j'ai un doute quant à votre capacité de lecture ou ma facon de m'exprimer. Je disais tout le contraire de ce dont vous m'accuser et, non, ce n'était pas du second degré et c'était sincère. Je pense sincèrement qu'à ce stade, elle peut avoir besoin d'un suivi médical afin de mieux réussir à surmonter ses angoisse (et non, ce n'est pas honteux de se faire aider par un psy quand on a un probleme). Bref, je n'ai absolument pas dit qu'il s'agissait d'une feignasse, bien au contraire !

Répondre
  vendrediko  |  7

Je rejoins ton commentaire.
un burn-out c'est overbooker par son taf entre autres définitions.

Pas avant de l'avoir commencé... Mais si la vdm a été validée. Alors je dis rien ?

Répondre

Au vu de la formulation, ça sonne un peu comme si l’auteur s’auto-accablait indirectement via vdm, mais en soumettant l’histoire sous couvert d’être une "amie" de la personne qui a vécu ce sois-disant burn out, alors que c’est à elle que s’est arrivé en fait...du moins c’est la seule explication que j’ai trouvé au mépris et dérision qui transpirent de l’anecdote :/

Par  Supersonic  |  19

Il y a ceux qui bossent (bravo), ceux qui s'arrachent pour tenter de travailler (louable) et la caste grandissante de feignasses qui profitent du système. Comme une vague impression d'appartenance à la troisième catégorie la donzelle non ? A moins que l'allergie au boulot ne soit devenue une maladie professionnelle prise en charge à 100 % (on ne sait jamais sous la présidence de l'autre pays du fromage) ?

Répondre
  lloydtop44  |  29

Allez facile de juger les autres sans les connaîtres hein? À ce stade et comme d'autres internautes je dirais qu'on a plutôt affaire à une crise d'angoisse. Étant moi même quelqu'un de très angoissé je peux comprendre sa situation. Ça ne veut pas pour autant dire qu'elle profite du système la "donzelle"... mais je ne connais pas ta vie je ne peux donc pas juger pourquoi tu as la critique si facile.

Répondre
  Supersonic  |  19

Quand je lis les gens qui cautionnent ça me fait bondir et c'est une insulte aux personnes qui en bavent comme des chiens pour des salaires de misère, eux, même s'ils stressent - et il y a de quoi vu la pénibilité/conditions des travaux que certains se coltinent - ils y vont au lieu de partir en pseudo collapsus existentiel bien commode. Bref d'une part ceux qui se la donnent et assurent pour les autres versus ceux qui pignousent et ruinent tout.

Répondre
  LeaGameuse  |  19

Vous savez ce qu'elle faisait avant d'être au chômage? Vous savez depuis combien de temps elle est au chômage? Non!! Alors on évite de critiqué sans savoir...
Vous seriez bien content, si un jour vous perdez votre travail, de recevoir tous les mois votre chômage en attendant de retrouver un travail

Répondre
  bonnemine  |  25

Tiens, je fais partie de cette catégorie de gens qui ont deux tafs, parce que pas de temps complets pour le moment, et qui stressent, et mal payés. Et oh mince, je comprends qu'on puisse être angoissé à ce point. Non mais sérieux, vaut mieux se taire parfois.

Répondre

# Supersonic :
Vous ne savez même pas si elle réussira à reprendre le dessus et à intégrer son emploi.
C'est intelligent, ça, de partir du cas d'une personne dont vous ne connaissez pas l'histoire et de sortir des grands principes sur les gentils courageux qui travaillent et les méchants fainéants qui profitent et de pontifier ainsi.
Cette façon de faire n'apporte absolument rien à la réflexion d'autrui et est tout à fait inutile. Mais si ça vous fait plaisir ...

Répondre
  Carotte79  |  3

et bien tais-toi.
Non mais franchement vous jugez sans rien connaître, tiens je vais faire pareil, si tu avais un peu plus bosser pendant tes études, tu n'aurais pas besoin de 2 tafs qui payent pas ! Un suffirait !
C'est sympa les jugements préconçus non?!

Chargement…