24
Par ds.laetitia - / samedi 31 mars 2018 14:00 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Akanehime  |  25

Pas question de changer de place pour une personne comme ça : 1) cette femme enceinte est prioritaire dans les transports devant monsieur "je me suis fait opérer de la hanche" 2) elle était là la première à cette place, enceinte ou non 3) le bus étant presque vide, c'est à la personne sans gêne de dégager !

Commentaires
Par  lillias  |  27

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Akanehime  |  25

Pas question de changer de place pour une personne comme ça : 1) cette femme enceinte est prioritaire dans les transports devant monsieur "je me suis fait opérer de la hanche" 2) elle était là la première à cette place, enceinte ou non 3) le bus étant presque vide, c'est à la personne sans gêne de dégager !

Répondre
  Maéva Ruiz  |  13

Akanehime à très bien résumé, depuis quand on devrais se laisser faire? ne dit on pas "premier arrivé , premier servit "? bah là c'est pareil, puis ces fameuses places pour " une personne et demie" y en à généralement pas qu'une seule dans le bus donc le mec a juste à aller emmerder quelqu'un d'autre

Répondre
  brasdefer  |  12

Effectivement j'en croise de plus en plus dans les transports... À savoir qu'une carte invalidité et un bras artificiel (visible) ne justifient pas une place assise d'après certains... Je suis régulièrement obligé de me justifier et de dévoiler ma prothèse de jambe qui apparemment donne plus de crédit à ma carte...

Répondre
  laea_2  |  19

C'est aussi pratique pour les adultes avec enfant ou quand on a une valise ou de gros sacs, pour ne pas gêner les autres avec ça au milieu du passage.
Et c'est proche de l'entrée, donc plus facile/rapide de sortir en demandant au chauffeur (on ne peut normalement qu'entrer par la porte avant et sortir par la porte arrière). Après, il m'est déjà arrivé de demander au chauffeur d'attendre que j'atteigne une place assise avant de démarrer, le monsieur en question aurait pu faire ça :-/

Par  Tthalita  |  26

En même temps, si il s’est fait opérer de la hanche, il est autant en droit qu’une femme enceinte de s’assoir... il voulait peut être éviter a un autre de devoir se lever. Et nous ne savons pas pour combien de temps c’était...

Répondre
  Otsuki  |  27

Les femmes enceintes font partie du haut des priorités aux sièges dans les transports en communs, il aurait du aller demander à quelqu'un d'autre sa place: à part un handicapé lourd ou un invalide de guerre, personne n'a à faire se lever une femme enceinte (n'en déplaise aux personnes dans ton genre). Je l'aurais envoyé paître bien comme il faut, d'autant que le bus était "peu rempli". C'est juste un chieur de plus pour qui "les femmes enceintes sont pas malades", après tout, c'est pas grave si elles font un malaise dans le bus...

Répondre
  Tthalita  |  26

Bien, calmez vous, je disais tout simplement que nous ne connaissons pas tous les faits. Je n’ai jamais été en sainte, je ne peux donc pas savoir ce que cela fait, et les éventuels effets indésirables. Cependant, des femmes en sainte n’ont pas tous les droits, et il me semble plus handicapant le fait de s’être fait opérer qu’être en sainte... Les « gens comme moi » ? Développez, je vous prie...

Par  laea_2  |  19

Hello, je suis l'auteur de cette VDM (qui avais la flemme de retrouver ses identifiants). Merci pour la publication et vos commentaires !
Je revenais de l'hôpital et allais passer l'aprem avec un ami, à qui je n'ai cessé de répéter "je suis choquée" pendant des heures. Quand je dis "peu rempli", il y avait en face de mon siège deux vraies places dont seulement celle côté couloir était occupée (il pouvait demander à la dame de se décaler), et s'il faisait trois mètres de plus, c'était complètement vide. Sur le moment, j'étais tellement abasourdie que je n'ai pas réussi à me faire respecter, je me suis décalée spontanément sans faire exprès et sans comprendre ce qui se passait. Après, soit je gueulais, soit je restais calme, mon cerveau ne pouvait pas trouver de juste milieu. Le type a osé me dire qu'il dérangeait personne, j'ai eu beau lui affirmer le contraire et essayer diplomatiquement de lui faire comprendre que son attitude était irrespectueuse et déplacée, en espérant que la femme en face ou le chauffeur juste devant réagisse, mais personne n'a bronché :-/ Après, avec mon gros manteau d'hiver, il n'a peut-être pas remarqué mon ventre disproportionné. Mon ami m'a demandé pourquoi j'ai pas répondu qu'on était déjà deux sur le siège... j'y ai juste pas pensé, mon cerveau était gelé par l'incompréhension de la situation.
Sinon, je trouve que peu importe la raison, qu'elle soit "officiellement" reconnue ou pas, si quelqu'un a besoin de s'asseoir, ça ne coûte rien de demander gentiment. Et en étant "très" enceinte, le plus gênant selon moi est de se retrouver debout au milieu avec tout le monde qui te pousse pour sortir sans remarquer que tu prends plus de place que ce qu'on dirait et que tu peux pas dégager le passage plus que ça.
Notre petite est née depuis, et quand j'ai été admise pour accoucher, je venais de prendre le bus debout en heure de sortie scolaire, avec des contractions sans parvenir à atteindre les sièges prioritaires... J'y ai survécu ^^

Similaires
Chargement…