86
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  TheWin  |  31

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Par  fr1507  |  29

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Commentaires
Par  fr1507  |  29

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  1alex1  |  29

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  ohtelial  |  29

Le geek est generalement un passionné et avec tout l univers dit geek il a interet a savoir se que c est q une librairie (comics rare,bouquins a frais trop eleves,les conseil du libraire etc... la librairie c est la vie)

Répondre
  YoshiLink  |  29

Je trouve ton commentaire assez limite... Je suis considérée comme une "geek", j'ai grandi dans cet "univers" de jeux, de films, et (plus tard) de comics et je suis une grande fan de littérature. Depuis quelques années, être un geek est soit synonyme de "marginal" soit c'est "le truc à la mode". Bref, certaines personnes utilise ça pour se 'donner un genre' (inutile?) alors qu'au final, ce sont simplement des Trolls et des Noobs... PS: Ce post peut paraître assez "agressif" pour certain, ce n'était pas mon intention et je m'en excuse...

Par  Trunster  |  10

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Par  TheWin  |  31

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  nokyann  |  31

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  TheWin  |  31

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Imlarik  |  26

Ce qui est surprenant en plus est que l'homme est sûrement plus vieux qu'Amazon, et en théorie aurait du découvrir les librairies dans son enfance. Visiblement ça a été un trauma qu'il a refoulé profondément ^^ Y a plus de jeunesse, j'vous dis :p

Répondre
  angeliceaa  |  26

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

@55 : La plus grosse saucisse tu la prends en achetant du démat'. L'e-book coute aussi chère que la version papier et en prime tu peux TRÈS difficilement le prêter. De plus, les chartes de nombreux libraires électroniques stipulent clairement que s'ils ont envie de supprimer ton achat de ton compte ils en sont libre et ils t'emmerde bien profond, ce qui fait que tu n'es jamais réellement propriétaire de ton bien. Si on rajoute à ça le manque total de notion écologique (les serveurs étant extrêmement énergivores, un livre électronique sera bien plus "destructeur" pour la planète qu'un vrai bouquin), on obtiens probablement l'une des plus grosse arnaque de ce début de siècle. Dans ce domaine comme avec les JV ou les films. Et inutile de préciser que le marché de l'occaz' est simplement inexistant. Tu fais et tu pense comme tu veux mais les faits sont là.

Répondre
  Luzeamus  |  26

Le lobby industriel ? Heu, on ne parle pas d'industrie pétrolière ou de gaz naturel, ici. Les coups de production d'un livre, à l'heure actuelle, sont négligeables. La vérité, c'est que le livre papier crée une chaine d'emplois et que si tu paies 25€ pour un livre, entre 15 et 20 vont aux personnes qui te permettent de le lire. Le livre numérique (très bien résumé dans le commentaire au-dessus du mien) ne fait qu'accroitre la marge bénéficiaire de l'éditeur car le personnel nécessaire est quasi-nul. Tu économises de l'argent mais tu n'as aucun bien entre les mains, c'est le même principe pour une application payante ou les contenus des jeux sur smartphone ou Facebook, tu paies du digital sur lequel tu n'as jamais de réel contrôle ou de propriété...

Par  sebou27  |  13

-C'est ça mon chéri, mais là on paye directement à la caisse, et même avec de la monnaie! - ah bon? Ils connaissent ton compte paypal? Et on le reçoit au bout de combien de temps?

Chargement…