46
Par alcoolique / jeudi 19 mai 2016 14:38 / France - Bordeaux
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  J_reko  |  15

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  carioca29  |  15

Tu ne dois pas recevoir beaucoup d'invitations alors... Il est parfaitement normal de ramener un petit quelque chose lorsqu'on est invité quelque part, cela peut être un des plats, des fleurs ou bien une boisson. C'est une formule de politesse et une forme de remerciements.

Répondre
  lilykit  |  17

Des fois, c'est bien d'avoir un conseil extérieur, un regard critique, qui nous permet de prendre conscience du problème que l'on aurait peut être mis plus de temps à voir. Bon là pour le coup c'est raté puisque apparemment ce n'est pas un problème (ou alors le problème est que la personne sort trop) mais ça pourrait aider d'autres personnes, ça vaut le coup d'essayer.

Répondre
  BibouJulie  |  17

Ce n'est pas le rôle d un caissier ! Un avis extérieur de quelqu'un que tu connais, oui, mais pas de quelqu'un qui se permet de juger d'une situation par rapport à un kaddie, et qui en plus n'a pas à faire ça dans le cadre de son travail ! Alors à ce moment là, la fille qui passe souvent avec des capotes, il va lui faire des remarques sur un problème de nymphomanie ? °-° Il n'a pas à faire ça pendant son boulot, que ça parte d une bonne intention ou pas, il n'est ni médecin ni psy, et vive le jugement hâtif et la honte devant les autres clients !

Répondre
  senku  |  17

C'est vrai que c'était un peu déplacé. Mais, personnellement, ça me rassure de voir qu'il y a des gens qui osent faire ça. Parfois les gens ont des problèmes et sont seuls. Et entendre quelqu'un de l'extérieur s'inquiéter pour eux et les ramener un peu à la réalité peut leur faire du bien. C'est un mal pour un bien dirons-nous. Et puis, les psy etc... Ben faut avoir le pognon pour se les payer dans la plupart du cas, même s'il y en a qui travaillent gratuitement dans certains centres sociaux. Et encore, faut que le type ait envie d'y aller, qu'il pense en avoir besoin. Bref, je trouve ça bien que que le caissier ait réagit. Et si ça m'était arrivé, je lui aurai répondu en rigolant que c'était gentil mais qu'il fallait pas s'inquiéter. Faut arrêter de voir que le mauvais côté des choses.

Répondre
  xyr0vla  |  17

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  june1989  |  17

Vieux job de caissier ... Pas obliger de dénigrer un boulot... Surtout que c'est bien utile d'avoir quelqu'un qui t'encaisse tes produits ... Faut arrêter de juger un boulot à cause d'une personne qui le fait et puis au moins il bosse ...

Répondre
  SimplyLittle  |  17

Ah ouais donc chez #35 le respect envers les caissiers c'est en option en fait. Par contre, à ta place j'aurais plus honte de pas savoir que "ensemble" est invariable en genre et en nombre, ce qui doit être au programme de CM1 de mémoire, que d'être caissier.

Répondre
  manux2000  |  17

c'est un peu intrusif de la part du caissier comme remarque.....en tout cas sur le ton de la vdm.... et quand vien même ca partirait d'un bon sentiment ça reste un jugement tres hatif.....juger sur la base d'un contenu de caddie ça doit etre limité!!

Par  CaroHelios  |  27

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Par  Valerion  |  28

En même temps ... 3 jours d'alcool consécutifs ... J'espère que tu as prévu un peu de repos pour ton foi à l'issue. Beaucoup de personnes pensent ne pas avoir de problèmes avec l'alcool et prennent un pti verre en rentrant du boulot, histoire de se détendre (j'espère toutefois que ce n'est pas ton cas)

Répondre
  pasdechance73  |  28

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  InMeITrust  |  28

Chacun son rapport avec l'alcool... certains n'aiment pas du tout, d'autres seulement un petit verre en soirée car c'est festif, d'autres binge drinking en soirée pour se déchirer et être foufou, d'autres raisonnables en soirée mais un verre tous les jours en rentrant à la maison, d'autres un verre à midi et un verre le soir, d'autres une bouteille à deux chaque soir, d'autres ne savent même plus ce que veut dire ménager son foie... malheureusement c'est rarement un inconnu qui leur fera réaliser la limite entre raisonnable et danger, mais si ça peut aider, pourquoi pas :) Pour les femmes ce qui marche bien c'est de leur annoncer le nombre de calories par verres (c'est un cliché de dire que les femmes sont toutes obsédées par leurs poids mais autour de moi ça a bien marché en tout cas) ;)

Répondre
  Cranibalette  |  28

J'adore VDM. Il y a SYSTÉMATIQUEMENT dans les commentaires des donneurs de leçons. Tu ne colles pas aux règles du politiquement correct, on t'enterre. Tu exposes un de tes défauts, on t'enterre. Tu signales que tant que ca n'impacte personne d'autre c'est à chacun de prendre ses responsabilités pour vivre avec soi-même, on t'enterre. C'est marrant je ne savais pas qu'il existait autant d'ascètes qui ne boivent pas, ne fument pas, ne mangent pas de sucreries, dorment ce qu'il faut, ne gaspillent pas, ne flemmassent jamais au travail, éduquent leurs enfants de manière irréprochable, etc. Enfin... j'imagine qu'il faut bien se rassurer en se disant qu'on a une vie plus saine et honorable que les autres hein ? Parce que c'est pas comme si les leçons données par des inconnus sur internet pouvaient motiver quelqu'un à changer :-). Sur ce, je vais assumer mes propres défauts (notamment cette hypocrisie notable consistant à critiquer des gens qui critiquent) pendant que ce commentaire est enterré. Bonne journée ;)

Répondre
  Leelya  |  28

En même temps, le médecin traitant de ma grand mère lui avait conseillé un verre de vin rouge midi et soir, pendant le repas, (et un carré de chocolat noir par jour, aussi...) parce que c'est bon pour la santé... et surtout pour le coeur !

Répondre
  Valerion  |  28

A "pasdechance73" Si pour toi un petit verre par jour n'est pas de l'alcoolisme, je serai honnêtement curieux et intéresse de connaître ta définition du sujet :-) Au sens médical, cela s'appelle une addiction (passive, plus ou moins) à l'alcool, ce qui se résume à "Alcoolisme", un mot qui n'est pas un gros mot. Au même titre qu'un fumeur de cannabis régulier est au sens propre du terme un toxicomane, certes à moindre échelle que d'autres, mais l'addiction reste belle et bien la.

Répondre
  pasdechance73  |  28

Pour moi un verre de vin en mangeant par exemple, non ce n'est pas de l'alcoolisme. Déjà, ça a été prouvé que le vin consommé avec modération, ce à quoi correspond un verre de vin, même par jour, est bon pour la santé. Ce n'est pas parce que la personne boit un verre de vin en mangeant le midi par habitude qu'elle en a besoin le midi. Et je pense que vous aurez énormément de mal à trouver une personne qui a un effet de manque le midi ou le soir sans son unique verre de vin. Après, à partir de quand c'est de l'alcoolisme, comment? C'est une question qui est aussi culturelle que médicale selon moi. Il suffit de voir le rapport au vin dans les années 60-70 par rapport à aujourd'hui (pour info on disait à la TV, même si ce n'est pas le meilleur exemple, que c'était maxi une bouteille par jour et par personne), il a énormément changé, et il était très différent en France que dans le reste de l'Europe. Médicalement c'est pareil, il suffit de comparer les taux d'alcoolémie autorisés aujourd'hui sur la route contre ceux d'hier (0.5 vs 1.20 de tête). Je serais tenté de dire qu'à partir du moment où la consommation d'alcool de la personne, quotidienne est un besoin (effet de manque/sevrage) et que sa santé s'abime il y a alcoolisme mais certains sont plus résistants que d'autres et on peut constater la même chose que la cigarette, c'est à dire certains qui boiront toute leur vie comme des trous et qui n'auront rien alors que d'autres auront des maladies que l'on associe à l'alcool sans boire. Donc pour l'alcoolisme, je pense que ça doit être marqué par un effet de manque, de sevrage important, et également l'accoutumance à l'alcool. C'est à dire qu'une personne qui commence à boire aura besoin de plus en plus d'alcool pour se sentir bien, si on peut dire ça comme ça. C'est même dans la définition de drogue il me semble. Et pour ceux qui ne sont pas des forces de la nature, une mise en danger de sa vie (obésité, maladies, taux trop élevé de telle ou telle substance, etc...)

Chargement…