269
Par Sale-histoire - / lundi 20 avril 2015 02:43 / Australie - Katoomba
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  Titourik  |  15

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Pacifica  |  37

Parce que tu crois que la malhonnêteté est l'apanage des femmes ? Pour avoir travaillé dans un centre de protection du consommateur, des histoires comme ça il y en a à la pelle (et j'y ai travaillé qu'un mois). Au point de me rendre parano mais dans des situations pareilles, rupture ou même histoire d'argent/biens même dans la famille, faire des papiers, des courriers. Ne soyez pas trop gentil, ce n'est pas la méchanceté ou un manque de confiance de faire ça, c'est être réglo faut savoir penser à soi. :) Essaie de contacter l'ADIL pour essayer de voir si tu peux trouver des solutions. Je ne suis pas spécialisé en la matière, vu comment tu présentes les faits je ne sais pas si tu trouveras une solution mais on ne sait jamais (enfin j'ai quelques idées mais comme je ne suis absolument pas une spécialiste, je ne m'avancerais pas ici). Courage.

Par  Lorette98  |  25

Voilà se qui arrive quand on veut être gentil ^^

Répondre
  brhd  |  39

Là ce n'est pas de la gentillesse, c'est se faire marcher sur les pieds. On peut être gentil avec les autres, tout en se faisant respecter. Dommage qu'aujourd'hui, les "gentils" soient considérés comme has been :)

Répondre
  Mr_Citation  |  59

Et à l'école la gentillesse à changé ! Avant c'était : - Tu as été gentil avec la maîtresse ? Maintenant c'est : - La maîtresse à été gentille avec toi ? C'est A n'y rien comprendre... *_*

Répondre
  Vittorio666  |  22

"Un homme honnête est resté un enfant" -Aristote- #22, je suis d'accord avec toi, ce n'est pas de la gentillesse, là, c'est de la naïveté, alors franchement... Navré, mais TLBM ^^

Répondre
  TheMayuu31  |  21

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Coryferus  |  18

Pourquoi de la naïveté ? L'auteur était sensé deviner que son ex allait le berner ? Il aurait du faire quoi ? La mettre à la porte du jour au lendemain ? Tout le monde l'aurait alors traité de gros c****** dénué de tout sens morale et de tout sentiment humain.

Répondre
  Vittorio666  |  22

#170 Quelle importance ? Je préfère passer pour dénué de sentiment plutôt que de me faire mettre dans une telle galère. Je ne suis pas bien placé pour répondre à "qu'est-ce qu'il aurait dû faire ?", mais il me semble que, étant donné qu'il est à l'origine de la rupture, ç'aurait été du bon sens élémentaire que de faire preuve d'un peu de méfiance. Pas forcément de là à la jeter comme une vieille loque, mais au moins d'être vigilant et pas trop confiant. Je recommande de lire certains commentaires plus bas, qui sont très bien argumentés, et qui montrent la taille du guêpier dans lequel il s'est fourré. Tout ça pour quoi ? Parce qu'il a cru que la fille qu'il avait largué (et PEUT-ÊTRE, je dis bien peut-être, trompé, d'après les suggestions de certains vdmiens) allait partir avec le sourire aux lèvres et de la douceur dans le regard. Peut-être l'auteur apportera-t-il des précisions qui viendront démentir mes propos, mais en attendant, moi, j'appelle cela de la naïveté.

Par  kaytline134  |  18

y'en a j'te jure...

Répondre
  giu1672  |  19

Je ne pense pas que la situation restera comme cela. S'il en parle a son avocat, ils trouveront une solution...

Répondre
  giu1672  |  19

Les tribunaux attribuent des avocats à ceux qui n'ont pas les moyens. Ceux-ci sont payés en partie ou la totalité par l'État. Il n'y a pas de raison que les fauchés ne soient pas défendu...

Répondre
  TheCommentator  |  41

Même devant un juge il perdra, le bail est toujours à son nom, il est le seul responsable du paiement du loyer (et éventuellement ses parents s'ils se sont portés caution). Et puis même si son ex avait rédigé un papier indiquant qu'elle lui rembourse le loyer, ça s'appelle de la sous location, et la plupart des baux l'interdisent, il l'aurait doublement dans le c*l ^^ Pour moi TLBM même si t'as voulu être cool, fallait pas prendre un tel risque. Et au pire, si tu voulais lui éviter des frais, autant partager les frais d'agence pour refaire le bail, ça t'aurais coûté moins cher... Plus qu'à envoyer ta lettre de résiliation, en espérant que tu n'aies qu'un préavis d'1 mois, sinon ça va faire mal...

Répondre
  HuaMulan  |  7

Y'a une solution à ça, c'est prouver qu'il ne loge plus dans l'appartement et soit demander l'annulation du contrat (à sa charge donc et il aura des soucis), soit il prouve qu'elle réside dans l'appartement et invoquer l'enrichissement sans cause pour elle pour réclamer le remboursement des loyers.

Répondre
  finwesl  |  26

et la encore il echappe au pire. il va s en tirer avec des paiements de loyer , de préavis non respecté et de caution, rien en comparaison des remboursements en cas de pépins provoqués par son ex qui y logeait sans etre déclarée (et donc sans etre couverte pour feus, degats des eaux, accident domestique etc), si statut étant "au noir" , les assurances ne voudront pas la considérer ni comme invitée (temporaire) , ni comme locataire. et la le locataire officiel qui lui a donné le squat l'aurait bien profond.

Répondre
  BatfIy  |  37

Heu, vous avez pensé qu'il peut porter plainte pour vol d'appartement par une autre personne? Imagine qu'un type entre dans l'appartement d'une autre personne, fait changer la serrure et l'empêche de rentrer de force. Sa situation n'est pas une sous-location, non? Là, ce n'est pas imposé de force, mais c'est tout comme: La nana ne veux pas partir de chez lui et refuse qu'il rentre. Elle est donc dans un statut d'illégalité en volant le bien d’autrui.

Répondre
  TheCommentator  |  41

#151 Ça pourrait être possible s'il ne lui avait pas donné les clés lui même et si elle avait changé les serrures. Ici l'auteur ne nous dit pas qu'elle l'a fait, attendons d'avoir la suite :) S'il lui a laissé l'appart sans même garder un double des clés c'est que malgré la séparation il était encore très amoureux (donc très bête, oui on est souvent bête quand on est amoureux) ^^

Répondre
  lyza77  |  50

je rejoins TheCommentator, à ce stade, le plus simple et le moins risqué est d'envoyé le recommandé à l'agence pour résilier le bail. Par contre, compliqué de faire l'état des lieux... Mais c'est un moindre mal. Cela étant, même si le geste de base semble d'une gentillesse extrême, je ne trouve pas que ce soit une solution viable même dans le meilleur des cas : le jour où "l'ex" veut déménager, elle doit demander à son ex justement de faire les démarches pour elle, au lieu de pouvoir agir toute seule "comme une grande". De plus, pour trouver un nouveau logement, justifier du paiement de tous ces précédents loyers en temps et en heure, elle aura un "trou" de plusieurs mois ou années parce que le dernier bail n'était pas à son nom. Certes, il y a des frais d'agence... ou pas ! Pour peu que l'auteur ait eu besoin de chercher un nouveau logement, l'agence aurait pu faire l'impasse sur les frais de changement de bail en contrepartie de cette nouvelle affaire. En espérant que l'auteur revienne nous donner des précisions sur les suites de cette affaire...

Répondre
  Cocolight73  |  19

Si les serrures ont été changées, ce n'est pas un problème. Il fait appel à un serrurier, fout la fille dehors ainsi que toutes ses affaires (il en a parfaitement le droit),puis fait l'état des lieux, et résilie abonnements eau/électricité/ internet/ autres. Une fois les choses réglées quant à l'appartement, deux recours : - un recours pour obtenir des dommages-intérêts pour faute, car la fille n'avait pas à changer les serrures d'un appartement qui n'est as le sien, où il peut demander indemnisation du préjudice financier (cout du serrurier, du déplacement jusqu'à l'appartement, éventuellement temps perdu dans les papiers qui auraient pu lui faire louper un jour de travail) et éventuellement d'un préjudice moral (angoisse liée problèmes avec la justice/ sa banque etc. Mais ça ne chiffre pas très haut en France, on n'est pas aux USA). - un recours au titre de l'enrichissement sans cause (à mon sens le plus susceptible d'être accepté, justement car il sera dur de prouver qu'il n'y a pas sous location). Cela à la condition qu'elle ne puisse pas prouver que tu lui aurais fait une libéralité, en acceptant de lui payer les loyers (attention aux sms ambigüs par exemple). Tu pourras récupérer les montant des loyers, factures d'électricité, eau, etc. Dans tous les cas, ne surtout pas laisser trainer cela, notamment car une fois l'hiver arrivé, en raison de la trêve hivernale, tu ne pourras plus rien faire pour la mettre à la porte, et en cas de pépin (inondation, feu, etc) dont elle pourrait être responsable (vu le phénomène attend toi à tout), tu serais dans une galère MONSTRE avec les assurances, car ton appartement n'est pas correctement assuré. De plus, tant que les sommes en question ne dépassent pas un certain montant, le recours à un avocat n'est pas obligatoire, cela évite pas mal de frais, crois moi. Si tu as droit à l'aide juridictionnelle, en revanche, profites en, elle est là pour que chacun puisse défendre correctement ses droits. Dernière chose : il est psychologiquement difficile d'agir en justice contre un proche. Ce n'est pas tâche aisée pour quelqu'un d'honnête et d'un tant soit peu sensible aux autres, comme tu sembles l'être au vu des arrangements que tu lui as concédés. Mais il faut savoir se faire violence et protéger ses droits, là, tu n'as pas vraiment le choix. Bon courage en tout cas.

Répondre
  Cocolight73  |  19

L'idéal restant malgré tout de régler cela à l'amiable. Un courrier dans sa boîte au lettres, qui semble le plus impersonnel possible (pas de gentillesses ou de tentatives de réconciliation) où tu lui donnes un ultimatum. Tu lui exposes texto les démarches que tu comptes effectuer (recours en justice sous tel et tel motif), avec un délai d'un mois pour régler cela à l'amiable. Tu envoies tout cela en recommandé, pour le côté "officiel". Souvent, la perspective d'un procès effraie les gens, et ils préfèrent régler les choses en privé plutôt que d'en arriver là. Peut être qu'en jouant sur cet aspect psychologique, tu as une chance de régler cela plus rapidement, et en faisant moins de démarches. Je te le souhaite en tout cas !

Répondre
  Melle_zaza  |  33

1/ Avocat pour ne pas faire de faute ou d'erreur de procédure fatale. 2/Bien lire le contrat, si la sous-location est interdite faire en sorte que cela ne se retourne pas contre lui.

Répondre
  petitponey7  |  6

Je veux pas casser l'ambiance, mais vous me faites rires avec tous vos conseils et vos extraits de lois... Vous avez pas remarqué qu'il est dans le NSW en Australie?? J'habite moi-même dans le QLD juste à côté, et déjà entre les deux, les lois ne sont pas les mêmes. Alors entre le NSW et la France...

Par  Drickou  |  11

La quenelle !!

Par  unehistoire  |  34

Loyer vous ça ! Serrure de se séparer comme ça.

Par  gtell04  |  32

Dans le prochain épisode je vous expliquerai comment se faire voler son portable, sa voiture, son animal de compagnie, sa famille (rayez les mentions inutiles) par une ex en colère...

Répondre
  Cocolight73  |  19

D'expérience, il faut toujours, même quand ça va bien, bien mettre au clair au sein d'un couple les aspects financiers et juridiques. En cas de séparation, on découvre malheureusement bien souvent une facette de l'autre que l'on ne connaissait pas (et ne soupçonnait pas). Cela vaut TOUT PARTICULIÈREMENT lorsqu'il y a des enfants. Pour en avoir fait les frais, je ne ferai pas cette erreur deux fois. Ce n'est pas un manque d'amour que de penser au pire, mais simplement une mesure de bon sens.

Chargement…