43
Par excluecommejaja / dimanche 30 octobre 2016 06:08 / France - Berre-l'etang
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre
  kyddo  |  16

L'auteur n'est pas un mot genré, tu peux dire un ou une auteur ;) Si tu tiens réellement à féminiser le noms des professions, attaque toi plutôt à Madame LE Président.

Répondre
  Nightemarez  |  29

Un auteur ou une auteur. Écoutez pas les blasphémateurs du haut. 1) Aucun intérêt de féminiser les noms de profession : les noms de professions sont neutres, à 3-4 exceptions près. Pas masculin, neutre. Donc quand on revendique l'égalité, on féminise pas quelque chose de neutre. 2) Prenons une "procureure", à quoi bon rajouter ce e ? Non seulement c'est très moche, mais à part crier "je suis femme avant d'être procureur", quel intérêt ? Et en plus c'est raté : un procureur au taff est avant tout un procureur, pas un homme ou une femme. 3) Y a des personnes dont c'est le taff, entre autre, d'ajouter une version féminine à certains noms de profession. Mais ils le font bien, on se retrouve pas avec des mots qui donnent envie de se brûler les yeux à l'acide. Exemple : l'Académie - Infirmier/Infirmière La féministe bourrée - Sapeur-pompier/sapeuse-pompière. À l'extrême limite, vous pouvez vous dire que les règles des québécois sont plus cool et dire écrivaine. PS : si on féminise auteur, ce sera pas auteure. Tueur/tueuse, coiffeur/coiffeuse, blanchisseur/blanchisseuse, etc. Avec cette nouvelle manie de féminiser n'importe comment, on aurait pu se retrouver avec tueure, coiffeure et autres indicibles horreurs...

Répondre

"Autrice" vient du latin "auctrix" qui est aussi ancien que son masculin "auctor", merci de vous renseigner sur le sujet avant de critiquer. D'ailleurs, c'est la même base qu'actrice, qui ne choque personne. 3 ou 4 métiers genrés ? C'est une blague ? Une institutrice, une factrice, une coiffeuse, une infirmière, une avocate, une secrétaire, une potière, une fleuriste, une danseuse... Les exemples genrés sont plus nombreux que les neutres.

Répondre
  Nightemarez  |  29

#34 Raté, c'est un dérivé d'auctor, en effet, sauf qu'auctor est un dérivé d'auctus, bien plus ancien que les deux autres. Et auctrix n'est devenu autrice qu'en italien, pas en français. M'enfin tu remarqueras que je me suis concentré sur "auteure", pas autrice. Si l'Académie féminise auteur, il est bien probable que ce soit pour cette forme. Ensuite, quand je parle d'exceptions, je parle de métiers qui échappent à cette règle, et nécessitent une "refonte" complète pour ajouter un type. Sage-femme ou femme de ménage avant qu'on parle d'agent d'entretien, par exemple. Google it => "la féminisation des noms de métier-mise au point". Bien plus clair que tous ce que je pourrais dire (la position officielle de l'Académie sur le sujet). Bref, ne t'inquiète pas, je suis assez bien renseigné sur le sujet. J'ai juste une véritable aversion de cette mode du "e". On veut féminiser un truc ? Aucun problème, rajoutons un e. Et oui, ça me gène vraiment pour le coup : auteure, j'arrive pas à le lire autrement que auteureu. Et c'est pareil pour tous les "eure" mal placés. Mais c'est promis, si l'Académie se décide à reconnaître autrice, je serais le premier à être ravi de pouvoir dire l'auteur/rice. Mettre des slash, c'est mon dada, sans rire. #36 Non. C'était comme ça au Moyen-Âge, résultat : moins de 10% de lettrés. Attendons que les règles le permettent. En plus, ça devrait pas être trop long pour la prochaine édition du dictionnaire de l'Académie, dans les 70 ans à peine. *part dans un rire diabolique, la satisfaction du pseudo mérité*

Répondre

Non mais "auteure", on est bien d'accord, c'est hideux. Par contre, cherchez "une vie d'autrice : non, le masculin ne l'emporte pas sur le féminin" et vous verrez qu'autrice se défend réellement :)

Répondre
  Nightemarez  |  29

#41 Là dessus, je suis d'accord. Ça me semble être la féminisation d'auteur la plus logique (oui parce que auteuse, j'y crois moyen, même si j'aime bien), et je ne serais pas étonné qu'elle rentre dans la prochaine édition. En fait, ça me ferait même plaisir, histoire d'en finir avec "auteure" ^^' Maintenant, le problème : il leur a fallu 70 ans pour faire la 9ème édition, combien pour la dixième ? M'enfin, pour être tout à fait honnête, faut pas trop faire attention à ce que je dis sur le sujet. J'suis pour la féminisation des noms de profession, et plus globalement pour l'ajout de nouveaux mots dans la langue française (on en a jamais assez), mais je suis aussi un de ces casse-bonbons qui pensent que seuls les énarques octogénaires de l'Académie peuvent le faire. N'empêche, ça fait plaisir de réussir à s'entendre sur ce sujet. Crois moi ou pas, mais c'est très rare :p

Répondre
  lululapuce  |  13

Ceci dit, si le dit copain ne réagit pas à la non présence de sa copine, c'est mauvais signe. Même s'il l'aime, s'il se laisse manipuler par sa mère, moi, ça aurait tendance à me faire fuir. Évidemment, on ne peut pas juger sur le peu qu'il y a ici, mais en quelque sorte, c'est un choix ...

Par  Cattleya001  |  26

J'ai connu la même ! Pendant les 1 an et demi où j'étais avec mon ex, elle lui disait que j'étais pas assez bien pour lui Et le jour de son anniversaire elle m'avait fait croire qu'ils le fêtaient dans un piano bar elle m'a même donné l'adresse et j'ai attendu longtemps seule avant de me rendre compte qu'ils fêtaient ça chez eux bien tranquillement

Répondre
  Erreurcritique  |  44

On voient toujours ses enfants comme mieux qu'ils ne sont. Et coïncidèrent donc les autres comme moins bien qu'ils ne sont. Du coup on devient tyrannique. C'est en comprenant cela qu'on devient un/une bon/bonne beau-père /belle-mère ! Mais c'est dure paraît il ...... ??

Répondre

Ma belle-mère m'a tout de suite demandé de la tutoyer, elle m'a offert son sac à main quand elle en a changé parce qu'elle savait que je n'en avait plus, et en plus elle m'appelle "ma petite belle-fille".. Je dois fuir tu crois ? :O

Par  Galadrien  |  25

Tu es venue le chercher quand même ? C'est ce que j'aurais fait, belle-mère ou pas. Après, tu as peut-être découvert ça à l'aéroport... mais ne t'en fais pas, tu auras l'occasion de te venger de cette saleté. ^^ C'est là que je me dis que j'ai de la chance d'avoir une belle-mère adorable. ^^

Chargement…