228
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Peu être qu'il ou elle n'avait pas de voiture ou même de permis! En tout cas change d'amis, si ça m'était je ne serai pas rentrer alors qu'un de mes ami(e)s se fait recaler...

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Par  Foosa

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

il n'y rien a expliquer. il a lui meme essayer de rentrer dans une boite avec une serpillière rouge sur la tête.. a première vue il a pas réussi a rentrer..

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Oui c'est le verbe voir, mais conjugué au subjonctif donc " pour que je voie". Si c'était le verbe pouvoir on dirait bien "pour que je puisse voir" et non pas "pour que je peux voir"... Réfléchissez 2 secondes avant de contredire les corrections.

Répondre

Ce n'est pas une question de savoir ou non, quand j'ai vu "l'erreur" j'ai juste regarder le verbe et le sujet, et pas fait attention au "que". De ce fait, je m'excuse platement auprès de la personne.

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Eh oui, Boopette a raison : subjonctif présent, il faut écrire "voie". Astuce pour ne pas se tromper, utiliser le verbe "prendre" : on aurait dit "pour que je prenne" et non "pour que je prends". Ah les enfants... Un rappel du subjonctif présent du verbe "voir" s'impose : que je voie que tu voies qu'il voie que nous voyions que vous voyiez qu'ils voient À recopier 100 fois pour les cancres et, attention, c'est noté et compte dans la moyenn

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Oui, enfin, dans certaines boites, tu as plutôt l'impression qu'ils sont gardiens de cimetière dans un film d'horreur!!!

Répondre

C'est la vraie question! Très souvent, les recalés ne le sont pas pour rien. Âge, habillage négligé, etat de sobriété, ou comportement gênant, les recalés le sont rarement par délit de sale gueule. Et quand tu sors en boite, avoir un pote qui se fait bloquer à l'entrée c'est vraiment galère, surtout quand c'était prévu depuis un moment.

Répondre

Moi ça m'est arrivé qu'un de mes potes puisse pas entrer , mais autant passer une soirée sympa ailleurs tous ensemble . Perso je laisserais pas un ami en plan comme ça quoi .

Répondre

Parce que ce soir : '' c'est pour les z' invités coco '' '' et comment veux tu que je m'habitue si je rentre jamais ??! '' [ Gad Elmaleh ]

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

#71 Ben dis donc j'aimerais pas être ton "amie" à toi, hein ! Quand tu fais une sortie de groupe, je sais pas, tu assumes, tu laisses pas quelqu'un tout seul. Surtout que pour avoir été invitée dans le groupe, l'auteure devait bien avoir au moins un ami dedans. Il aurait pu dire "Bon, tant pis, allez-y sans moi, je vais avec unetelle dans un bar". Des gens qui laissent quelqu'un de leur groupe à l'extérieur j'appelle pas ça des amis mais des connards... Mais bon... C'es

Répondre

Si par exemple il y a trop de filles à l'intérieur, ils peuvent recaler des filles très bien habillées (et très jolies). Y a un gros facteur chance

Répondre

Par expérience, je peux te dire que je n'ai jamais vu quelqu'un recalé pour une raison valable (en France du moins).

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

pour #71 : Non non, je t'assure, il n'y pas d'excuse a l'égoïsme. La seul chose que tu puisse faire est de le reconnaitre :)

Chargement…