135
Par MetisseWallis / vendredi 10 mai 2013 23:39 / France - Sarrebourg
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre

Alors, les Néo-Zélandais sont maoris, et plus généralement les peuples du Pacifique sud le sont aussi (même si en principe c'est plutôt NZ + îles Cook). Le Haka est une danse cérémonielle, peut être utilisée en guise de bienvenue, ou encore avant de partir en guerre (d'où l'utilisation de celle-ci avant chaque match par l'équipe néozélandaise). Et est pratiquée chez les peuples du Pacifique sud. Voilà :)

Répondre

dans mon souvenir, c'est une danse sensée rappeler les esprits des encetres pour qu'ils les aident à combattre et foutre la trouille à l'adversaire en l'impressionnant au passage. (c'est à dire que, avant les combats, si l'armée ennemie pouvait faire comme le petit ami de la VDM, ça arrange tout le monde hein...). Mais dans le doute, demandez à Google.

Répondre

La chanson vient d'un chef de guerre, qui a fuit devant l'ennemi et qui c'est planquer. Du coups, dans les paroles, "c'est la mort! C'est la mort!" signifie que les guerriers adverses approchaient, et "c'est la vie ! C'est la vie!" signifie qu'à un moment, les soldats sont parti sans le voir. Moins glorieux pas vrai?^^ (ps : veridique.)

Répondre

techniquement, le haka n'appartient qu'aux néo Z. les "danses" des samoa, tonga, et autres pays ont leurs propres noms. mais le terme "haka" a été généralisé par des journalistes incompétents...

Répondre

Personnellement si le père de ma copine faisait ça, je le prendrais pour un détraqué qui s'est échappé d'un asile qui veut me tuer, pour après boire mon sang dans mon crâne, puis pour me violer, puis juste après pour me manger pour ensuite me digérer et me re-violer. Bon d'accord j'avoue, le détraqué qui s'est échappé de l'asile c'est moi..

Répondre

Moi je me serai dit que le père était un peu lourd. Peut être que par "s'enfuir", elle veut dire qu'il a pris le premier prétexte pour s'esquiver en vitesse, parce que je vois mal quelqu'un prendre littéralement ses jambes à son cou devant la famille de sa dulcinée.

Chargement…