280
Par Anonyme - / jeudi 13 novembre 2014 06:55 / France - Brest
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Porco_Rosso  |  13

Les joies du mariage et de la paternité...

Commentaires
Par  zalszandor1896  |  21

Ouch! ça fait mal! mais vois le bon côté, tu as une fille! ;)

Répondre
  Scratlantide  |  30

Non ça ne doit pas lui faire mal du tout vu la situation ... Ahah

Répondre
  s_i_u_o_L  |  16

A titre indicatif, je precise que l'auteur est une fille.

Par  Porco_Rosso  |  13

Les joies du mariage et de la paternité...

Répondre
  nawelles  |  11

Ou sa maternité...

Répondre
  Mr_Citation  |  59

Il ne sera pas triste, il sera carrément heureux de lui annoncer. "- Ma fille, il y a maintenant 7 ans, ta mère et moi avant fait l'amour sans protection.... - T'inquiète Papa, je prends ça comme un joyeux anniversaire. "

Répondre
  Mr_Citation  |  59

Et quand tu fais un bras de fer face à SuperMan, Hulk...Et qu'ils sont rn mega galère. C'est la que tu leur répond : " Célibataire depuis belle lurette....J'ai arrêté de compter les années."

Répondre
  XsamcroX  |  9

moi j adore quand j aie l impression que c est quelqu un d autre

Par  alexx74  |  25

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Nadëa  |  14

le nombres de ses neurones peut-être ? le nombres de personnes capable de le comprendre? le nombre de mains, pieds, yeux, poumons,... par personne ( sauf exception)? non bah je sais pas. Il va falloir nous expliquer ce que représente 2.

Répondre
  amasselamousse  |  37

#22 il a vu un 7 et un 9 donc la différence = 2. Les unités, ba rien à foutre c'est juste là pour compliquer les choses :D D'ailleurs j'ai envie de dire que 20 kilos - 15 heures = 5 ^^ Mais sinon j'espère qu'il blaguait

Répondre
  Mr_Citation  |  59

" 1 + 1 égale 1... On parle une... ou un quand on est ensemble... c'est l'amour... mais dans notre monde à 1 + 1 = 2, 2 + 2= 4 comme ça devient selfish, on prend du pognon et on partage pas... Mais si 1 + 1 = 1 ou 1 + 1 = 11, là c'est beau ! " Jean-Claude Van Damme

Répondre
  Tardian  |  70

#141 : En binaire ? Pas la peine d'invoquer Boole pour résoudre un problème de logique aussi simpliste. ;) Si la pancarte de la cellule 1 dit vrai, alors la pancarte de la cellule 2 dit faux et il y a un tigre dans la cellule 2. Or s'il y a un tigre dans la cellule 2, la pancarte de la cellule 3 dit vrai, comme il est indiqué qu'une seule pancarte est vraie, la pancarte de la cellule 1 ment forcément et donc c'est dans cette cellule que l'on trouvera la princesse. Ainsi, la deuxième pancarte ment également puisqu'on y trouve un tigre, et la troisième pancarte est celle qui dit la vérité. Ou alors j'ai raté un truc ?

Répondre
  shany69  |  16

On est ni en cours de logique ni en cours de maths. On est en cours d'abstinence sexuel. Pauvre femme !! Etre privé de sexe si longtemps !!! Quel drame !! Elle doit avoir des bras aussi costaud qu'un boxeur a force de s'entraîner toute seule. Ce n'est pas très féminin et Ca ne l'aidera pas à attirer dautre homme. Essaye les lingeries sexy, aucun homme ny résiste et cache bien tes bras

Par  dafitedc  |  8

Additionner 9 mois non ?

Par  MPdv  |  18

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Tardian  |  70

En plus c'est du gros n'importe quoi, toutes les études scientifiques (et il y en a une sacrée pelletée) effectuées sur le sujet montrent qu'au contraire une pratique régulière (quoique non abusive) du sexe améliore la santé actuelle et future. Notamment et par exemple, pour les hommes ça réduirait significativement les risques de cancer de la prostate. Et puis l'abstinence ça rend fou, c'est bien connu. Il n'y a qu'à voire ce que sont capables de débiter comme conneries certains groupes d'abstinents notoires.

Répondre
  Meoww  |  36

Je suis tout à fait d'accord avec toi Babch, la reproduction passe par l'activité sexuelle, donc ça donne la vie et l'abstinence l'empêche. Mais bon, on est beaucoup trop nombreux sur terre et les conditions vont se détériorer, alors même si 2 milliards d'humains devenaient abstinents ce ne serait pas grave. Mais après tout, il y a d'autres solutions... Heureusement!

Répondre
  FaitesDuBruit  |  12

L'abstienence rend fou, non mais j'ai jamais lu une telle connerie... Les mots me manquent, vraiment.

Répondre
  m4th1ld375  |  13

Genre, si tu baises régulièrement tu seras en bonne santé ? Et les pauvres diables qui n'aiment vraiment pas ça (si, il y en a !) ou qui ne sont pas souvent amenés à le faire vont crever jeunes alors que ce n'est pas de leur faute ?

Répondre
  Athena_Pandora  |  14

Personnellement je préfère mourir faible mais cultivée plutôt qu'en bonne forme et en m'étant dévergondée ! Ne mourons pas idiots, ce serait triste !

Répondre
  Tardian  |  70

Euh, il semblerait que l'ironie de ma dernière phrase soit passée à la trappe. Bien évidemment, tous les abstinents (volontaires ou pas) ne sont pas fous, et heureusement (heureusement pour moi, d'ailleurs). Mais il faut avouer qu'il y a de quoi se poser des questions quand on voit les réactions de certains pratiquant une application de la foi extrémiste (entre autres).

Répondre
  celinechou  |  47

#112 pro-verbial a raison. L'abstinence peut pousser certaines personnes à péter un plomb. La sexualité est quelque chose d'aussi naturel et indispensable à la vie que manger, boire, respirer ou dormir. Si tout le monde devenait abstinent, l'humanité s'éteindrait (encore sue je rejoins Meoww sur ce point: ça ne ferait pas de mal si la moitié de l'humanité cessait de se reproduire, on est effectivement beaucoup trop nombreux sur Terre). Ne pas avoir de relations sexuelles créé effectivement un état de frustration, qui peut rendre violent. Même un abstinent volontaire a des envies, c'est normal, c'est naturel. Alors à moins de trouver un moyen d'évacuer cette frustration (sport la plupart du temps), ça peut effectivement amener à péter un plomb. Je sais de quoi je parle, mon ex m'a cassé deux dents parce que je ne voulais plus coucher avec lui (parce qu'il avait décidé de ne plus se laver, beurk...)

Répondre
  celinechou  |  47

#115 Là tu fais unn raccourci, personne n'a prétendu ça. Mais oui: L’insatisfaction sexuelle ou l’abstinence développent chez certains des pathologies. Nos désirs sexuels, mais aussi affectifs, inassouvis peuvent provoquer sur notre corps de nombreux maux, comme ils en aggravent d’autres (maladies cardiovasculaires ou digestives). Ils sont également à l’origine de rhumes, de maux de dos, de peau ou d’obésité ou de cas de maladies beaucoup plus graves, comme certaines dépressions, voire des cancers. Alors qu’une vie sexuelle épanouie, au moins satisfaisante et pratiquée régulièrement, est toute bénéfique à notre santé, tant physique que psychique: ▪ Il est prouvé que des relations sexuelles régulières (3 fois par semaine) diminuent de 15% le risque de cancer de la prostate. Et si l'on monte à 5 relations sexuelles par semaine, ce risque est diminué de 33%! ▪ Cela diminue aussi le risque de cancer du sein, car la stimulation des tétons et l'orgasme libèrent une hormone appelée ocytocine, bénéfique pour le sein. Les femmes ayant une vie sexuelle active sont donc mieux protégées contre le cancer du sein. ▪ Les rapports sexuels sont bénéfiques pour le vagin car le sperme est une substance bénéfique pour la muqueuse du vagin. Il contribue à entretenir une bonne trophicité, c'est-à-dire un vagin bien lubrifié et souple ▪ L'activité sexuelle contribue aussi à une bonne santé cardiovasculaire. Les chercheurs ont souligné que les risques cardiaques diminuent à mesure que la fréquence des relations sexuelles augmente. Véritable effort physique, l'acte sexuel permet d'éliminer les toxines, d'activer la circulation veineuse et de muscler le coeur. Faire l'amour, c'est un excellent exercice pour le muscle cardiaque qui a besoin de travailler pour bien se porter. ▪ D'autre part, le plaisir libère des endorphines, qui provoquent un état de relaxation favorable à l'endormissement. Le sexe est un excellent remède anti-insomnies. ▪ L'ocytocine libérée lors de la relation sexuelle est aussi appelée hormone de l'attachement. Un couple qui fait souvent l'amour est donc un couple plus amoureux et plus heureux. ▪ Le plaisir sexuel favorise la production d’œstrogènes et d'ocytocines. Ces hormones améliorent l'irrigation de la peau, favorisent la production de collagène naturel. La peau est plus souple, plus éclatante et mieux protégée contre le vieillissement. Le Dr David Weeks, neuropsychologue, chercheur au Royal Hospital d'Edimbourg, en Écosse, a étudié le cas de 3500 personnes entre 18 et 102 ans. Il en est arrivé à la conclusion que les couples qui faisaient l'amour au moins 3 fois par semaine paraissaient 10 ans plus jeunes que ceux qui le font moins. Le sexe est donc un véritable remède-beauté. ▪ L'acte sexuel est un sport complet, qui brûle des calories et qui permet de se muscler avec plaisir. Faire souvent l'amour permet donc de rester mince et musclé. ▪ Comme une activité sexuelle régulière permet de garder la ligne, cela permet donc aussi de limiter les risques de cholestérol et de diabète. ▪ Avoir des relations sexuelles régulières rend heureux et de bonne humeur (ceci est dû à la production par le cerveau de la sérotonine et de la dopamine). C'est donc un très bon remède contre la dépression. ▪ Faire l'amour a un effet anti-douleur comparable à la prise de 2 aspirines, car lors de l'acte sexuel le cerveau libère des hormones analogues à la morphine. Rien de tel pour faire passer un mal de tête ou de ventre... ▪ Selon des chercheurs de la Princeton University, une activité sexuelle régulière favoriserait la croissance du cerveau et augmenterait les connections entre les neurones. Avoir des relations sexuelles régulières permet donc de booster le cerveau. En conclusion, faire régulièrement l'amour permet de rester en bonne santé, d'avoir un meilleur sommeil, de vivre plus longtemps, d'être plus beaux, plus heureux, et même plus intelligent! Et le plus important: c'est un vrai moment de plaisir! C'est bon, pourquoi s'en priver? Donc si tu n'aimes pas ça (j'ai comme l'impression que tu parlais de toi, là), tu devrais quand même te masturber régulièrement, car tu en ressentirais quelques bénéfices ;)

Répondre
  celinechou  |  47

#116 Ce que tu dis n'a rien à voir! Avoir des relations sexuelles fréquentes ne veut pas forcément dire être dévergondé! Tu seras peut-être étonnée de l'apprendre, mais il existe des personnes en couple depuis une dizaine d'années, qui font l'amour plusieurs fois par semaine! De toutes manières, dans un couple, moins on fait l'amour et moins on en a envie. À l'inverse, plus un couple fait l'amour, et plus il a envie de le faire (la faute à l'ocytocine, entre autres). De plus, cette hormone provoque aussi un véritable attachement entre les 2 partenaires. Donc non seulement un couple qui a des relations sexuelles fréquentes est plus amoureux, mais en plus les partenaires n'ont pas envie d'aller voir ailleurs (l'ocytocine, toujours...). Donc NON faire souvent l'amour n'est pas synonyme de dévergondage! D'autre part, comme je l'ai déjà dit dans mon com précédent, les chercheurs de la Princeton University ont mis en avant le fait que des relations sexuelles fréquentes favorisent la croissance du cerveau et augmentent les connections entre les neurones. Donc désolée pour toi, mais tu ne mourras pas plus intelligente si tu pratiques l'abstinence. On peut aimer faire l'amour plusieurs fois par semaine avec son partenaire ET aimer se cultiver, visiter des musées, lire du Baudelaire ou du Stendhal. Et comme en plus le cerveau est boosté par une activité sexuelle régulière, au final la personne se souviendra bien mieux de ce qu'elle a lu ou vu...

Répondre
  Polamb  |  16

@celinechou : #j'aipaslu... Non mais plus sérieusement, pourquoi vous (tous) débattez sur un site de divertissement ? VDM carrément gâchée par de la branlette intellectuelle inutile avec un avis par personne. À la base c'est quand même juste un mec annonçant être frustré par manque de sexe, un truc courant quoi :/ Ça serait lourd la vie dans une communauté VDMiste : "merde, j'ai plus de pâtes..." "tu sais qu'une étude a prouvé que...!" --' D'autre part, je pense qu'il serait temps de limiter le nombre de caractères autorisés dans un commentaire VDM, ça sauverait des quotes... :| (et rien que pour dire ça, j'ai fait un pavé long comme Burj Khalifa... Je m'excuse donc auprès de mes éventuels lecteurs :( )

Répondre
  sitedemerde  |  28

En réponse à 211 : Donc si j'ai bien compris, une personne célibataire n'ayant ainsi personne avec qui avoir des rapports et n'ayant pas forcément envie de se lancer dans les aventures d'un soir, est condamnée à s'enlaidir, choper tous les problèmes de santé possibles et imaginables, devenir de plus en plus conne, devenir de plus en plus malheureuse et dépressive et tout ça....woah, c'est tellement réconfortant de voir comment des gens enfoncent le clou. On s'étonne ensuite qu'il existe des "aigris" et "frustrés". Forcément quand on leur fait la liste de tout ce qu'ils loupent, sans parler du plaisir en soi.

Répondre
  FaitesDuBruit  |  12

Alors je suis désolée mais si l'abstinence vous rend fous et si vous comparez ça à un besoin vital il y a de quoi vous faire soigner !!! On voit les enfants gâtés qui n'ont eu que du sexe dès leur plus jeune âge, là !! C'est comme un gosse gâté-pourri par ses parents, au moment où la situation se retourne et qu'il se rend compte que la vie bah c'est pas si simple, il est pas habitué et fait des caprices... de gosse ! Mais en général, on l'envoie voir un psy...

Répondre
  Tardian  |  70

#236 et #244: Les réponses de celinechou sont liées aux diverses réactions, plus ou moins braquées, à ma propre intervention, qui était une réaction quasi épidermique à l'allégation absurde dont MPdv nous a gratifié dans le commentaire auquel nous répondons actuellement. Je suis désolé d'être responsable de ce qui ressemble à un début de prise de chou. Cependant, je comprends vos arguments mais je ne les accepte pas. Rien n'oblige personne à lire des commentaires, et encore moins des commentaires de commentaires. Et s'il y a un système de commentaires, il n'y a pas de raison pour le réserver aux commentateurs lapidaires et l'interdire au débat. Ce n'est certes pas un forum, mais cet argument là n'est pas valable non plus, attendu que sur la plupart des forums le même genre de proposition est souvent faite, pour des raisons diverses et variées, mais dont la véritable raison est : certaines personnes détestent lire. La lecture vous indispose ? C'est triste pour vous, mais le monde est déjà plein de gens qui veulent imposer aux autres les limitations qui les arrangeraient personnellement, ayez au moins la gentillesse de ne pas tenter de faire de même sur un media où l'espace est virtuellement illimité. L'étalement de culture et le débat vous déplaisent sur un site ayant vocation à s'amuser ? C'est encore plus triste pour vous, car cela montre que vous associez connaissance à ennui, et amusement à simplisme. Pour cela, il est vrai que l'enseignement quasi-démissionnaire a fait d'énormes ravages, bien aidé par les modes anti culture, du type "je m'exprime correctement en français" = "je suis un vieux ringard", ou encore "je m'intéresse à des sujets sérieux et/ou compliqués" = "je suis un coincé de la vie". Mais là encore, l'avantage d'internet sur la réalité extérieure, c'est qu'il y a de la place pour tout le monde : au lieu de vouloir limiter les autres, contentez vous de les laisser vivre et de contourner leur interventions.

Répondre
  Tardian  |  70

#244 : A force d'écrire des pavés, je m'emmêle les pinceaux, et du coup j'ai cité ton post alors que je n'en parle finalement pas dans le mien. Dire que le sexe améliore la santé ne prouve pas que l'inverse est vrai. Par exemple, il paraitrait que la consommation de myrtilles aurait un impact sur la prolongation de la vie, ça ne veut pas dire que ceux qui ne mangent jamais de myrtilles ne peuvent pas devenir centenaires. ;) Le propos ici n'était pas d'ajouter une couche négative sur la misère sexuelle malheureusement plus répandue qu'on ne le croit, mais plutôt de répondre à toutes celles et ceux qui, pour des raisons qui les regardent, refusent de considérer le sexe comme un besoin essentiel (à défaut d'être vital) et donc préfèrent en dénigrer les qualités au maximum possible afin de justifier ouvertement ce refus (parce que sans cela ils et elles seraient contraints d'exposer leurs véritables raisons, et je suppose qu'ils et elles ont peur d'en ressentir de la honte, ou tout autre sentiment négatif). Du reste, je trouve que le débat s'approche dangereusement d'une forme manichéenne, et il me semble utile de rappeler qu'il y a autant de cas que d'individus, et donc autant de manières d'appréhender tant le concept général que l'approche personnelle du sexe et de l'appétit sexuel.

Répondre
  Tardian  |  70

#250 : Il est aussi aberrant d'affirmer que le sexe est inutile que d'affirmer qu'il est indispensable. De même qu'il est aussi réducteur d'affirmer que le sexe est exclusivement une envie que d'affirmer qu'il est exclusivement un besoin. La réponse la moins fausse dans les deux cas est : il y a un curseur pour chaque individu sur chacun de ces deux axes, et toutes les combinaisons sont possibles. C'est un peu le principe de l'humanité : nous sommes tous uniques. Et certains ressentiront l'activité sexuelle comme un besoin réel, tout comme d'autres se porteront très bien sans. Je serais tenté de dire que l'important dans un couple, c'est que les deux aient les curseurs à peu près à la même place. Dans le cas contraire le couple sera probablement voué à l'échec, de la même manière qu'il le serait si l'un des deux était très casanier et l'autre avide de voyages. En ce qui concerne le sexe et la santé, je ne peux que répéter ce que j'ai dit précédemment : ce n'est pas parce qu'il est scientifiquement prouvé que le sexe a des effets positifs sur la santé, qu'il est nécessaire d'avoir une activité sexuelle pour être en bonne santé. Par contre ça veut dire que l'argument "sexe"="déchéance physique et mentale" est au strict minimum partiellement invalide, et que les anti-sexe (parce que c'est bien de cela qu'il s'agit) devraient utiliser pour arguments leurs véritables pensées. Que, personnellement, je soupçonne fortement d'être teintée de cette bonne vieille morale d'origine religieuse (directe ou indirecte), qui ne se lasse pas de pourrir la vie de millions de gens depuis quelques siècles...

Répondre
  Tardian  |  70

#247 : Qu'est-ce qu'un besoin vital ? C'est un besoin sans lequel nous mourrons rapidement. Respirer, boire, manger, dormir, excréter les déchets physiologiques, et évoluer dans un milieu dont les conditions environnementales (température, pression, radiations, etc.) sont situées dans certaines limites, je crois que je n'en ai oublié aucun. Est-ce que vivre se limite aux stricts besoins vitaux ? Avoir accès à un point d'eau pour faire sa toilette, disposer de latrines séparées du lieu de séjour, avoir un minimum de protection contre les éléments extérieurs, pouvoir dormir dans un contexte calme et suffisamment confortable, ce sont des besoins qui, stricto sensu, ne sont pas vitaux, mais qui ne nous semblent pas moins essentiels, voire impératifs, quoique déjà moins aisés à identifier et dénombrer. Et pour cause, car, d'une personne à l'autre, il commencera à y avoir des différences de perception sur ce qui est plus ou moins important, de ce qui apporte plus ou moins de confort. Au delà de ça, est-ce que tu considères que tout ce qui ne fait pas partie des besoins vitaux est un loisir ? Et si tu acceptes la notion de besoins essentiels, est-ce que tu n'acceptes que ceux que toi, personnellement, tu places dans la liste, sans aucune considération pour la perception des autres ? Tiens, pour toi, et ceux que cela intéresserait, je conseille de lire cet article sur wikipedia (enfin, bien évidemment pour peu de ne pas considérer wikipedia comme un ramassis d'âneries sous prétexte que ça ne vient pas d'une entreprise privée) : fr.wikipedia.org/wiki/Pyramide_des_besoins

Répondre
  Appelmoatu  |  22

Si tu veux, avant de me consacrer à ta culture, je te propose de me consacrer à ton laboure. Après cela tu mourras affaibli d'épuisements, cultivée et dévergondée... Tout en même :) que du plaisir :D

Répondre
  Meoww  |  36

#146 euh je pensais plutôt à la contraception! Ca permet d'éviter l'abstinence aussi ^^ Et puis à la fin de l'acharnement thérapeutique et des traitements contre la fertilité qui engendrent des grossesses multiples, et à la sensibilisation à l'adoption... des choses comme ça, quoi. Mais en tous cas jamais d'assassiner des centaines et des centaines de personnes... !

Répondre
  celinechou  |  47

@ Tardian: Oui merci, toi tu as tout compris! Je n'ai effectivement jamais prétendu que l'absence de sexe rendait moche, vieux, ou je ne sais quoi d'autre. Mais, quoi que les gens puissent en penser, avoir une activité sexuelle est bon pour la santé, pour toutes les raisons que j'ai déjà citées. Ce qui ne veut pas dire que de ne pas en avoir signifie que c'est mauvais pour la santé! C'est quand même étonnant comme les gens ont parfois tendance à interpréter ce que tu écris...

Chargement…