132
Par anonyme - / jeudi 5 février 2015 17:58 / France
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Je dirais que le concept de chevalerie ne peut être de connivence avec l'égalité des Sexes. Faudrait apprendre à trancher entre les deux. Tu ne peux vouloir le beurre et l'argent du beurre, hein.

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Éprouver des émotions négatives permet d'apprécier d'autant plus les positives. C'est l'alliage des deux qui permet d'avoir une vie qui n'est pas monotone

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Pourquoi la courtoisie devrait-elle aller dans un sens? Les hommes aussi ont le droit à recevoir des petites attentions de la part de leur bien aimée! Et franchement, le coup de l'ascenseur, je vois pas trop en quoi c'est un avantage de rentrer la première dedans.

Répondre

Dans le contexte, la demoiselle ne doit pas être si attachée que ça à l'égalité des sexes. On constate que la transaction se fait "entre mecs", "laisse-la moi": pas "si il ne sait pas te rendre heureuse, viens avec moi".

Répondre

Je ne dis pas que les hommes n'ont pas le droit à de petites attentions, tu détournes mes propos. Tout est une question d'échange et de respect. L'ascenseur n'était qu'un exemple, certes c'est une petite chose, on y gagne rien, mais moi j'y vois une éducation basée sur le respect et la courtoisie et je trouve ça élégant quand un homme se donne la peine de le faire. Dans le même contexte rien n'empêche de répondre "apres vous"

Répondre

Je ne vois pas où est le respect quand on traite une personne différemment en se basant sur son sexe. Pour moi, un homme ou une femme bien éduqué-e sera courtois envers tout le monde.

Répondre

Moi, question égalité des sexes, je rêve du jour où dans la rue un homme dira bonjour à un autre. Je m'explique: j'en ai marre des types qui essaient de faire croire que "oui, si j'étais un homme, ils auraient tenu à me dire bonjour" alors qu'en général ils s'en foutent. Je me sentirai mieux quand j'aurai pas l'impression d'être un bout de viande que des chiens cherchent à tout prix à se mettre sous la dent de façon irrespectueuse et ce même quand ils sont accompagnés. N.B.: pour mo

Répondre

Mais bien sûr que tout le monde doit être courtois avec tout le monde, je pensais même pas utile de le dire, mais être gentleman c'est un concept basé sur le rapport homme/femme. Alors après bien évidemment à notre époque être gentleman c'est considéré comme "dépassé" mais moi je trouve ça bien dommage, j'en ai marre de cette théorie du genre qui fait qu'on doit tous etre les mêmes, moi je pense qu'au contraire on doit avoir une identité propre et apprendre à respecter les différences

Répondre

#79 Les hommes et les femmes sont différents ça sert à rien de se voiler la face, la seule égalité qui, selon moi, serait la bienvenue, c'est celle du respect mutuel. Je trouve maladroit ce concept d'égalité des sexes, l'homme et la femme sont deux créatures opposées, mais qui se complètent parfaitement. Le comportement que l'homme doit adopter envers la femme, doit être le reflet de celui qu'il adopte envers sa mère. Après, bien évidemment que la courtoisie doit s'appliquer peu importe le sexe,

Répondre

L'égalité dans le travail ça peut être une bonne chose aussi, homme et femme sont certes différents sur beaucoup de critères mais aucun qui justifie que monsieur gagne plus que madame à compétences égales ou que monsieur obtienne la promotion et pas madame. Voilà en quoi nous Femmes nous réclamons l'égalité et non d'être courtois avec nous ou de ne pas l'être, ça ce n'est pas de l'égalité de sexe mais de la politesse et du savoir vivre... et un petit plaisir qui ne mange pas de pain contraireme

Répondre

#100 Quand on parle d'égalité des sexes, on ne parle pas d'égalité biologique, hein. Mais bien d'égalité politique, économique et sociale. Ce n'est pas un concept maladroit. Et les hommes et les femmes ne sont pas des êtres opposés ni qui se complètent, chaque personne a des qualités et des défauts différents. C'est plutôt ta vision qui me semble un peu à côté de la plaque. Et je ne vois toujours pas ce qui justifie qu'un homme se comporte mieux envers une femme que l'inverse, ni pourquoi une fe

Répondre

Toujours la même rengaine, quand le sexisme est favorable aux hommes il faut le combattre parce que c'est dégueulasse, rétrograde et tout ça. Mais quand le sexisme est favorable aux femmes là faut surtout rien faire parce que hommes et femmes sont différents et c'est dans l'ordre des choses. Va falloir choisir. L'égalité et la galanterie ne vont pas de pair. C'est soit l'un soit l'autre. Les règles de galanterie sont apparues à une époque où les femmes avaient un statut à peine supérieur à celu

Répondre

Je pense qu'avant de répondre il faudrait lire les commentaires précédents, encore une fois on réclame une égalité sociale, politique etc pour reprendre les termes du commentaires plus haut. Comment peux tu comparer le fait de nous tenir la porte et le fait qu'on ait moins de droit que vous????? Si ça te coûte cher d'être galant, ne le fait pas, pour ma part même si ça peut paraître sexiste, je fais des petits plats à mon mari parce que je l'aime et non parce que je suis soumise, c'est un plaisi

Répondre

Alors je peux aisément te répondre que ma façon de penser n'a pas été formatée par mon éducation, ou enfin si, vu que j'ai été élevée dans l'idée du respect d'autrui. Je pense que ce qui est osé c'est de dire des évidences au lieu de faire avancer le débat, avait on besoin de préciser que les hommes et femmes se classent dans une même catégorie "humaine" ? Bien sur que nous sommes tous issus d'une même base, mais c'est naïf de dire qu'il n'y a pas de sous catergories homme/femme/trans.

Répondre

C'est là qu'on est pas d'accord, tu parles de catégorie homme/femme/trans comme si c'était LE critère qui définissait la personnalité, sauf que non. On ne peut absolument rien deviner de certain sur la personnalité de quelqu'un en ne connaissant que son sexe, contrairement à ce que la société aime à faire croire. Tu pourras me sortir n'importe quel critère supposé attribué à un sexe, je pourrai te trouver des individus qui font office de contre-exemple (à part des critères anatomiques évidents c

Répondre

#115 et #116 : en fait, ce qu'on critique, ce n'est pas que certaines femmes et certains hommes aiment cette différenciation de rôles. Du moment que les deux personnes sont consentantes, on s'en carre le coquillard. Moi, ce qui m'a "énervée", c'est de lire qu'un homme ne souhaitant pas être galant est mal éduqué ou ne connait pas le respect. Non, il a simplement des valeurs différentes et respectables. De mon côté, je ne supporte pas les hommes qui passent leur temps à m'ouvrir la por

Répondre

Pour juste recentrer mon idée, ce qui me gêne n'est pas le débat du j'aime ou j'aime pas qu'on me tienne la porte quand je suis une femme ce qui me gêne c la réponse des phallocrates qui sortent qu'on demande l'égalité donc on a plus à nous tenir la porte alors que j'estime que ça n'a rien à voir avec l'égalité des sexes mais juste du savoir vivre, on demande l'égalité sur des choses plus importantes : social, politique, professionnelle... Alors effectivement je rejoindrai #116 l'égalité n'est p

Répondre

Miouzette tu ne me rejoins peut être pas mais c'est pourtant la même idée que nous défendons. MissCalendula je préfère ta façon d'expliquer ton point de vue à présent, je ne dis pas que la galanterie c'est ne pas faire ce que l'on est capable de faire styler porter nos trucs si on peut le faire, quand on me propose je réponds d'ailleurs toujours "non merci ça va" mais avec un grand sourire parce que j'apprécie qu'on me le propose ! Moi je ne vois pas la galanterie comme étant traité de

Répondre

ahah contente que mon commentaire te convienne... Inférieure ou supérieure, la question est d'être traitée différemment parce qu'on a un vagin et pas un pénis. De mon côté, je n'aime pas ça mais je ne vais pas dire que les hommes et les femmes qui aiment cette différenciation sexuée ont mal été éduqués. Je pense que Coryferus répond de manière intelligente et met en avant les incongruités des différents raisonnements.

Répondre

Crois moi j'aurais bien aimé que ce monsieur élève le débat mais il n'a fait que répéter ce qu'il avait déjà dit en ne prenant pas en compte mes réponses. Quoi qu'il en soit malgré la mauvaise foi dont certains font preuve je pense malheureusement que les 20 prochaines années me donneront raison puisque les générations futures seront perdues sans identités ni certitudes dont les humains ont besoin ! C'est déjà un mal qui est présent actuellement mais on en prendra conscience au dernier moment,

Répondre

Le problème est que tu me traites de sophiste etc mais n'explicite pas en quoi, et fait preuve des mêmes défauts de raisonnement. Tu pars du postulat que si on ne suit pas ton modèle on court à la catastrophe mais te contente d'arguments d'autorité du style "c'est dans l'ordre des choses et on en a besoin". C'est un peu prendre le problème à l'envers. En fait il n'y a que deux possibilités concernant les stéréotypes de genre : soit ils sont naturels soit ils ne le sont pas. - Si les s

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Chargement…