178
Par Anonyme - / jeudi 14 octobre 2010 19:11 / France
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Akaneko  |  4

Je trouve ça génial ! C'est pas du tout offensant, au contraire. Si mon petit fils faisait quelque chose de semblable à ma mort, je serais très heureuse, même morte. C'est un bon encouragement :)

Par  h0ze  |  13

aïe... d'un autre coté est-ce que c'est le genre de livre qu'on lit souvent?

Commentaires
Par  h0ze  |  13

aïe... d'un autre coté est-ce que c'est le genre de livre qu'on lit souvent?

Répondre
  vdm73000  |  0

moi je vois plus la pub SFR non?

Par  Akaneko  |  4

Je trouve ça génial ! C'est pas du tout offensant, au contraire. Si mon petit fils faisait quelque chose de semblable à ma mort, je serais très heureuse, même morte. C'est un bon encouragement :)

Par  lemonlaw  |  7

Non pas VDM, moi je trouve ça mignon ! Enfin j'assume que c'est encore un enfant ton petit frère parce que s'il a 16 ans tout de suite c'est moins charmant. Vaut mieux qu'il est des pensées positives comme ça plutôt que de se laisser aller à la dépression de l'enterrement.

Répondre
  Nariel  |  30

Je vois pas pourquoi c'est moins bien après 16 ans... On est toujours censés faire une tronche de six pieds de long aux enterrements et de chialer dans des nappes, ou je suis la seule à rigoler avec ma mère ?...

Répondre
  felenia  |  7

Ah ouais c'est hyper respectueux pour ceux qui traversent une grande peine que de se fendre la poire lors d'un enterrement devant eux ! En général, on passe pas sa vie à assister à des enterrements donc tu peux éviter la séance blagounette pendant une heure, ca ne tuera personne !

Répondre
  Nariel  |  30

Quand c'est deux jours, c'est un peu plus dur :D ... Et rire ne veut pas dire ne pas éprouver de peine je te signale ^^ Y'a aussi chacun sa manière de décompresser, monsieur je donne des leçons de morales... (je vous rassure, on fait ça discrètement à chaque fois ='))

Répondre
  Aricia  |  17

# felenia : Ne sois pas aussi affirmative : même en "traversant une grande peine", moi je préfère voir des gens qui se fendent la poire que de voir que toutes les personnes présentes font une tête d'enterrement (même si c'est de circonstance ^^) ! (donc Nariel : continue comme ça)

Répondre
  Madamegude  |  27

D'autant plus que selon la culture, les réactions face à la mort sont totalement différentes. Certains font même la fête pour souhaiter bonne chance au mort dans sa nouvelle vie! Felenia ouvre donc ton esprit et essaie de voir au delà de ta propre culture et ta propre façon de penser!

Répondre
  felenia  |  7

Oui mais je m'en fiche de la culture d'ailleurs en ces circonstances... et même si rire ne veut pas dire qu'on se fiche de la mort de quelqu'un, (j'ai jamais dit ca hein mais c'est pas grave...) faut peut-être éviter de penser qu'à sa gueule et se dire que rire dans ces moments là peut fortement blesser des gens même si vous, ca ne vous ferait rien (bah oui mais on parle pas de vous). Après, si c'est fait dans la discrétion, tant mieux mais perso, quand je vois autant de gens peinés, j'ai pas envie de rire. Et je vous assure que je suis pourtant quelqu'un qui a énormément d'humour. Ah et au fait, je ne suis pas un monsieur...

Répondre
  Nariel  |  30

En fait, il a été brûlé et ses cendres dispersées =) J'en ai ri, j'en ri encore, parce que j'ai marre d'en pleurer. Les lettres de condoléances pour vos 18 ans, je vous les laisse avec joie ;) Ma grand-mère blaguait en pleurant (mais elle fait les mêmes blagues à chaque enterrement, mais bon, elle aussi elle en a eu trois la même année) pour son fils, son mari (qui même si pas mon grand-père, je l'aimai beaucoup, les familles recomposées me comprendront). Mon meilleur ami, avec qui j'ai été élevée, et pour qui mon père a été la seule figure paternelle pendant 15 ans (le père s'est barré à la naissance) a réussi à rire de la mort de sa mère, alors qu'il était quand même orphelin (il lui reste le... veuf non marié ? de sa mère). Ma mère, qui était sa meilleure amie, de même. Parce qu'elle est pas venue repeindre la maison la michante ;( Alors bon, quant à perdre quelque de proche, je crois que c'est fait en beaucoup d'exemplaire en peu de temps, dans des circonstances déjà lourdes avant la mort, alors que ceux qui me disent que j'ai pas perdu un être cher, ils peuvent fermer leur grande goule. Je réagis juste d'une autre manière, malgré mon amour très fort pour eux.

Répondre
  pratik77  |  16

faut savoir qu'il y des gens qui évacue leur peine dans l'humour, et c'est dur a dire mais il faut pas se laisser ronger par la tristesse et la peine. dans une coutume africaine on pleure a la naissance d'un enfant, car on ne sait pas ce qu'il va souffrir et une fête a l'enterrement parce que cette personne ne souffrira plus... et si son frère a décider d'évacué sa peine comme ca c'est son choix, et c'est pas a mal interpréter

Répondre
  Ykk  |  8

On pense souvent que le plus dur c'est l'enterrement, mais par expérience je pense que c'est faux. Tout dépend du caractère de chacun, et des personnes présentes. Voir mon oncle se marrer à propos de trucs qui n'avaient rien à voir avec la vie et l'enterrement de ma mère m'a fortement irrité mais j'ai laissé coulé sur le moment. Par contre j'avoue m'être amusé en voyant les gens essayer de jeter une rose sur le cercueil en faisant de leur mieux pour qu'elle y reste. On aurait dit qu'ils jouaient au jeu du fer à cheval. Enfin tout ça pour dire que l'enterrement ce n'est pas le plus dur et que même dans la peine on peut rire de situations grotesques. Le jour de l'enterrement on est (généralement) entouré et y a (toujours) du monde pour vous faire plus ou moins sourire. Le plus dur c'est quand on se retrouve seul et que l'on commence à réaliser ce que l'on à perdu que tout un pan de notre vie vient de s'écrouler. L'enterrement n'est pas le point d'orgue, c'est seulement un rite qui te dis : "coco il est temps de commencer à penser à faire ton deuil" . Alors une petite phrase du genre "vers l'infini et l'au-delà" peut vraiment prêter à sourire en pensant à l'auteur.

Répondre
  felenia  |  7

Je m'y attendais à ça, tu déformes ma phrase en la sortant de son contexte. Je disais donc que je me foutais de la culture des autres DANS CE CONTEXTE. Tu crois que si je perds un être cher, je vais me préoccuper des croyances de X, des valeurs de Y et des coutumes de Z? Si toi, quand tu traverses un drame, tu peux penser à tout ca, franchement tant mieux pour toi ô être supérieur. Moi c'est pas le cas. Par contre, gros moins pour toi d'avoir jugé Nariel juste sur le fait qu'elle puisse rire à un enterrement. Je ne me serais pas permise de le faire, moi à la base je disais juste que je trouvais ca irrespectueux vis à vis de certaines personnes qui peuvent mal le prendre, je n'ai pas dit qu'elle ne ressentait ni peine ni qu'elle n'avait sûrement perdu personne d'important pour elle donc au final, ta première phrase à mon sujet, je te la retourne :)

Répondre
  NoooN  |  0

je touve ça normal de rire. :o quand mon grand père est mort, on ressortait le soir à table tous ce qu'il faisait, le rire à la bouche et les larmes à l'oeil. :)

Répondre
  Madamegude  |  27

Nan mais Felenia j'dis pas non plus qu'il faut se marrer à n'en plus finir mais comme l'on dit certains ce peut-être un bon moyen de décompresser un peu. On peut aussi rire des bons moments passés avec la personne décédée. Ca me fait rire pour certains ne pas pleurer à un enterrement c'est à la limite de l'irrespect quoi!

Répondre
  Aricia  |  17

Le problème Felenia, c'est que tu ne veux pas qu'on prenne notre mentalité du "je rigole au lieu de faire la tronche" pour une référence, mais ton premier commentaire généralisait aussi dans l'autre sens. Et vu les "-" que je me suis prise, je me permets d'ajouter que je parle bien en connaissance de cause : [mode "je raconte ma vie"] À la mise en bière de ma mère, ça m'embêtait de voir que les gens faisaient la tête et ne rigolaient pas, car moi je me sentais mal à l'aise de devoir avoir l'air triste : on imagine les reproches muets des gens qui pensent "pourquoi elle discute et arrive à sourire ?"... Et franchement, j'aurai mieux aimé que la journée se passe plus à rigoler, à se rappeler des souvenirs, à parler de tout et de rien :) Enfin bref, je ne suis pas sure que mon message soit bien passé, là, mais j'avais envie de dire ma pensée. [fin du mode "je raconte ma vie"]

Répondre
  Aricia  |  17

edit : désolée, Felenia, je n'avais pas lu entièrement ton commentaire, j'avoue (et avais loupé la fin de ta réponse à Jay_eh50)... je comprends mieux ce que tu veux dire, maintenant :) (mais ton premier comm' m'avait quand même chiffonnée ^^)

Répondre
  GammaZ  |  34

Felenia, j'ai décelé un petit problème dans ton argumentaire : lors de l'enterrement de "X", si deux de ses proches ("Y" et "Z") sont de cultures radicalement différentes, comment vont-elles exprimer leur douleur ? "Y" va en rire, ce qui va outrer "Z", qui quant à lui était rongé par la tristesse ? Mais "X" ne va pas plus apprécier le comportement de "Y" qui l'empêche de profiter pleinement de l'apéritif post-enterrement ! Conclusion : "L'important c'est de participer" ! Tout en étant respectueux du deuil de l'autre, surtout si l'on n'a que peu connu le défunt. Donc plaisanter oui, mais avec un tout petit peu de retenue quand la situation l'exige ;)

Répondre
  lalita76  |  27

@ Nariel : Juste un petit message pour te dire que je comprends ta réaction et qu'elle me semble même très saine. Il n'est pas nécessaire de s'apitoyer sur soi-même pour être triste, mais il est absolument indispensable de s'accrocher à la vie pour continuer d'exister quand on a perdu des proches. Et l'humour est probablement l'un des meilleurs moyens pour ça...

Chargement…