61
Par anonyme / lundi 26 octobre 2015 11:47 / France
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre

légalement non, mais en pratique c'est malheureusement souvent le cas... Après, c'est bien sûr et heureusement pas le cas de tous les patrons ! Beaucoup restent réglos :)

Répondre

Je conçois que ce ne soit pas facile à faire mais un "Anh non, désolée mais ce jour-là je pars faire un cit- trip et j'ai déjà réservé l'hôtel et/ou le billet d'avion/de T.G.V et c'est non remboursable!" ça ne passe pas?

Répondre

Ça dépend du boss..... Certains s'en fichent, mais normalement ça devrait passer ! Sauf que généralement sur le coup on ne pense pas à répondre ça..

Répondre

Je suis d'accord avec toi. Mais nous avons des droits et il faut aussi montrer que, malgré le statut d'employé, nous avons une forte personnalité et nous ne laissons rien passer. Sinon, c'est la porte ouverte à tous les abus. Après, je suis dans le monde de la restauration. C'est plus rude et j'avoue ne pas exactement savoir comment ça se passe dans des établissements plus conformes :)

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Peu importe ! Tu ne décales pas le jour de congé de ton employé pour ton petit plaisir perso ! Ma chef faisait ça tout le temps, alors qu'elle n'était même pas patronne, juste chef de boutique !

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Le patron peut, sous conditions, modifier les dates de vacances déjà posées D'abord, il doit en avertir son salarié au minimum trente jours avant la date prévue. Ensuite, il doit justifier de bonnes raisons. Des motifs qui relèvent du bon fonctionnement d'un service, de l'ordre de l'imprévu ou d'un état de nécessité. Par exemple un déménagement inopiné des locaux, un accident qui exige la mobilisation des équipes. Il ne peut pas, en principe, changer les dates de congés moins de 30 jours avant l

Répondre

Je n'aurai pas dit mieux, étant dans le milieu du droit au travail, je ne peux que te donner la note de 19/20. Oui la perfection n'existe pas. Ce genre de commentaire m'exaspère "il n'avait qu'à être patron"; "depuis combien de temps lui n'en a pas pris"... Premièrement, on ne devient pas patron pour emmerder ses employés et faire ce que l'on veut. Si cela est ton cas alors, tu n'as rien compris au monde du travail. Il ne faut pas oublier qu'un employé N'EST PAS soumis à son

Répondre

#28 Tu sais être patron ne fait pas de toi un Dieu dispensé de respect. Depuis quand il faut être "gradé " pour avoir des droits ?!!

Chargement…