118
Par Anonyme - / vendredi 4 octobre 2013 19:07 / France - Rochefort
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre
  meldaya  |  19

Pas nécessairement, non ;-) mon paternel a été patron de boite jusqu’à ce qu'il parte a la retraite en décembre dernier, il a fait dégager plusieurs millions de bénéfices et créé 8 succursales de la-dite boite créée en 1979. Mais il fait partie de la génération qui a commencé a travailler a 14 ans, qui n'a quasiment pas été a l'école parce qu'il fallait travailler pour aider la famille, et j'ai corrigé ses courrier dès l'âge de 14 ans ;-) De même que mon supérieur immédiat quand je travaillais chez Porsche, qui maitrisait parfaitement son travail de marketing mais dont je corrigeais tous les documents :-) Personne n'est parfait, on peut être patron et avoir le sens du management et des affaires sans être un crack en orthographe, c'est pour ca que les patrons s'entourent d'assistant(e)s ;-)

Répondre
  Poulf  |  9

Ouais mais on s'attend quand même à ce qu'un directeur général sache écrire un minimum quoi, pas besoin d'être un crack de la langue française mais y'a des limites!

Répondre
  Goollum  |  27

On ne sait rien du patron, il est peut-être dyslexique! J'ai des amis qui le sont et y'a rien à faire, même avec toute la volonté du monde ils font quand même des fautes... Et ça doit extrêmement handicapant justement pour communiquer avec les gens, surtout ceux qu'on ne connais pas, inconsciemment ça fait une mauvaise impression de voir des fautes énormes!

Répondre
  Freditane  |  42

qui parle de directeur général ? J'ai bossé dans une PME où le boss avait du mal à écrire parce qu'il bossait comme maçon depuis ses 14 ans et avait arrêté l'école, quelques années après il a monté sa boite. Patron ça veut pas dire "PDG d'une multinationale" seulement hein...

Par  Supermann13  |  8

il n'est pas le seul ...

Répondre
  ppulls  |  35

Beaucoup de personnes qui n'ont pas l'habitude d'écrire, ou pas l'habitude d'écrire eux-mêmes, ont une orthographe et une grammaire désastreuse.. Comme par exemple ceux qui "rédigent" des mémos vocaux qu'ils donnent à taper à leur secrétaire. L'orthographe aussi ça se travaille, et quand la pratique régulière n'est pas là, c'est souvent la catastrophe !

Répondre
  lamapatate  |  18

Même une pratique régulière ne suffit plus. Par exemple une prof de mon lycée qui a l'habitude d'écrire fait beaucoup de fautes. La pire d'entre elles était le mot "professeur" avec deux f.

Répondre
  Gloobiboolga  |  13

Pas toujours, j'adore la lecture, j'adore ecrire, à l'ecole j'ai toujours eu d'assez bonne note en français, et ce qui reduisais conciderablement mes notes, c'etait bien les fautes d'orthographe. Malgré que le francais etait l'une de mes matiere favorite, j'ai toujours choqué mes professeurs pour mes innombrable fautes. Beaucoup de gens, ici sur VDM, et ailleurs s'amuse a critiqué mon ecriture, et c'est un veritable comble pour moi qui suis adepte a la lecture. Visuelement, je devrais retenir, mais les mots glisse trop rapidement sous ma vue, que j'en echappe l'orthographe. je fait aussi beaucoup de faute d'inatention, et meme apres explication, je trouve moyen de souvent les refaire, et je peut vous dire que quand ça ne rentre pas dans la tete, et que tout le monde me refais la remarque, ben j'ai mal au coeur. Je le sais, et j'ai pas besoin qu'on me le rabache sans arret. En dehors des fautes d'orthographe, j'ai bien d'autre chose a apporter, mais les gens ne s'arrete qu'a leurs petite critique, a chaque remarque de faites leurs renforce leurs estime de sois et detruit le mien.

Répondre
  Biboum  |  24

En toute franchise en dehors des textos raccourci et des mauvaises habitudes d'écriture. Je pense aussi qu'il faut mettre en cause la méthode d'apprentissage de la lecture et de l'écriture. À une époque les personnes parvenaient à écrire sans une seule faute (ou très peu). Et cette réussite est liée à une méthodologie. Je ne dis pas qu'on doit revenir au buvard et à la plume non effacable et qu'on devait recommencer dès qu'il y avait une tache ou une faute. Je pense juste que la méthode d'enseignement doit être revu.

Répondre
  g4hd  |  35

@Gloobiboolga En relisant ton propre texte, est-ce que tu vois tes fautes ? ou, au moins, as-tu un doute ? Si oui, astreins-toi à te relire… et corrige autant que possible ! Bon courage.

Par  greg54  |  11

Et oui, beaucoup de patrons ou directeurs ne savent plus écrire, c'est malheureux de nos jours.

Répondre
  duffrider  |  12

Celui la prend au moins la peine de se faire corriger. Mais c'est quand même grave d'être patron d'une boite et d'être incapable de rédiger un mail, surtout à l'heure de la correction automatique..

Répondre
  Melle_zaza  |  33

Si le patron a des supers idées qui génèrent un chiffre d'affaire à 2 chiffres on s'en fout de son orthographe. Il paye quelqu'un pour corriger ses fautes donc tout va bien car ce qui compte c'est le résultat final : Ses e-mails sont bien écrit et la crédibilité de l'entreprise est intacte.

Par  Eshywishy  |  13

Il est peut être dyslexique... Ou alors c'est un jeune DG, victime du langage SMS, massacreur de la langue française!

Répondre
  sphenoide  |  15

Mé voayon le langaj SMS sa fé ok1 mal.. Non plus sérieusement j'écrivais toujours en SMS quand j'étais plus jeune, et ça ne m'a jamais empêché d'écrire à peu près correctement hein. Ü

Chargement…