23
Par Chibibo - / lundi 4 septembre 2017 23:03 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre

Plus précisément, la promesse d'embauche doit être différenciée de la proposition d'emploi selon la précision des critères, et la première vaut bien contrat de travail (arrêt de la chambre sociale de la Cour de Cassation du 15 décembre 2010)

Répondre
  honeyaddict  |  22

Faux : La promesse d'embauche constitue un engagement de l'employeur au recrutement d'un candidat à une offre d'emploi. Pour être considérée comme une promesse d'embauche, l'engagement de l'employeur doit respecter certaines conditions de forme. L'employeur est alors tenu de respecter l'engagement pris.

Répondre
  MadameDodue  |  45

Pas forcément, s'il quitte un temps partiel pour un temps plein par exemple il n'est pas obligé de faire son préavis. Et d'une manière générale tu peux demander à ne pas le faire, mais c'est chiant pour l'employeur, tu perds des sous, et vu que normalement ça te donne un temps de réflexion, dans ce genre de situation tu peux revenir sur ta décision ^^

Répondre
  pasmafot13  |  30

Possible qu'il ai mis fin à la période d'essai du premier boulot (genre il cherchait. Il a trouvé un job bof, mais il l'a pris. Puis job super lui fait passer les entretiens, et hop, magique, ca marche. Donc il "démissionne" de l'ancien)...

Répondre
  Leenn  |  17

Sauf qu'un contrat ne doit se signer que le jour même du début effectif. S'il est signé avant et qu'une des parties ne l'honore pas, elle est dans son droit.

Par  MadameDodue  |  45

Tu as le droit de revenir sur ta démission, le préavis sert entre autres à ça normalement. Sauf si tu as demandé à ce que ta démission prenne effet au moment où tu as donné ta lettre. Après tu peux quand même retourner voir ton ancien employeur et lui en parler, ça ne te coûte rien.

Répondre
  Maellen  |  19

Pas du tout, le préavis a pour but de laisser le temps à celui qui subit le départ de se retourner. Si la démission a été remise sans équivoque, elle ne peut pas exiger d'être réintégrée. En revanche elle peut toujours tenter de négocier avec son ancien employeur ou faire croire qu'elle a agi sous le coup de la colère pour faire annuler la démission (ce qui est compliqué si elle a stipulé la raison : un nouvel emploi).

Répondre
  MadameDodue  |  45

C'est pour ça que j'ai écrit “entre autres". Mais j'ai plusieurs collègues qui se sont retrouvés dans la situation de l'auteur, la lettre de démission à été déchirée et ils ont repris leur poste. Tant que la démission était "propre" y a pas de raison, après c'est sur qu'en se barrant sans préavis c'est plus délicat de revenir la bouche en cœur, mais après tout il n'a rien à perdre ^^

Répondre

Ce n'est pas un question de respect du patron mais du code du travail. En effet si tu es en période d'essai d'un CDI, pendant les 2 mois, ton préavis n'est que de 3 jours. Tu peux faire plus mais légalement c'est 3!

Répondre
  sarensour  |  16

3 jours ça ne semble pas beaucoup. Mais on ne sait rien de son précédent contrat (cadre/non cadre, ancienneté, CDI/autre). Tu ne choisis pas la durée. Tu peux toujours essayer de négocier. Mais sans raison négocié de réduire de 2 mois à 3 jours, soit c'est un expert en négociation sur de lui, soit c'était contractuel. Donc aucun rapport avec le respect la dedans.

Similaires
Chargement…