156
Par credibilité zéro / dimanche 14 septembre 2014 16:52 / France - Bordeaux
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Mellian  |  23

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Commentaires
Par  RJV  |  36

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Extrem69  |  21

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Par  Mellian  |  23

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  mondialJN  |  25

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  finwesl  |  26

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  mondialJN  |  25

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  maxlefor  |  27

Après, ça dépends de plein de choses... Il peut avoir fait une grosse connerie qu'il ne faut pas laisser passer même à la maison tout comme le prof peut avoir été injuste. "Ne juge pas, toi qui ne sait pas"

Répondre
  My_apple_pie  |  15

S'il est collé pour avoir lancé une gomme c'est un peu excessif. Personnellement quand il m'arrivait d'être collé je me faisait " simplement " bien disputé mais pas punir, car l'école s'en était déjà chargée. Je ne vois pas trop l'intérêt de rajouter une punition derrière. M'enfin moi ce que j'en dis. Une grosse engueulade à la maison + devoir revenir un mercredi après-midi et donc faire une croix sur mes leçons de danse ont suffit à me faire comprendre. C'est pas en nettoyant en plus la baraque que j'aurais plus compris.

Répondre
  nono6218  |  16

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  laeti_cia  |  10

perso, je déteste faire le ménage et c'est pas parce que j'ai été punie dans mon enfance... mais je le fais quand même, ça fait partie des choses à faire et dans la vie on fait pas toujours ce qu'on veut ou ce qu'on aime, ça aussi un gosse doit l'apprendre. En tous cas, je l'aurais aussi puni une fois à la maison!

Répondre
  mondialJN  |  25

Bon, on va peut-être remettre l'église au milieu du village : personne ne parle d'un quelconque "traumatisme ménager" lié au fait que le pauvre petit a été puni et que du coup faire le ménage lui rappelle trop ces moments douloureux et humiliants de son enfance (en tous cas, moi pas). Mais je pense que d'un point-de-vue éducatif, si faire le ménage est une punition, c'est déjà perdu pour l'avenir. Comme tu le dis si bien, c'est une question d'hygiène et de respect de soi-même, même si des fois on préférerait faire autre chose. Et du coup toutes les autres fois où il n'a pas fait de connerie, il n'a pas à s'occuper du ménage ? Alors si dans le cas qui nous occupe, la colle a donné une bonne raison pour les parents d'apprendre la propreté à leur gros dégueulasse, tant mieux !! Mais la punition devrait être en rapport avec la connerie et proportionnée. Sinon on se retrouve avec des bêtises du genre "Vous avez mis votre papier à côté de la poubelle ? 4 tours de terrain de foot ! Vous avez deux minutes trente !!" (même si c'est excellent pour la condition physique et la santé en général, je ne suis pas sûr que le quidam retiendra qu'il "faut faire attention à mettre ses ordures dans la poubelle" ou que "le sport, c'est la santé"). Et #51, pour ce qui est des incivilités à l'école, je ne pense pas que le problème soit que les parents ne punissent pas leurs enfants quand ils ont eu une colle (même si je crois avoir compris que ce n'est pas ce que tu voulais dire, que tu te référais plutôt à une bonne grosse engueulade), mais plutôt un désintérêt total pour ce qui s'y passe et l'absence de réalisation de la valeur de l'école.

Répondre
  Toutour  |  8

Moi les punitions c'étaient la corde à sauter ou le baton. Ça fait mal mais au moins c'est bien rentré dans mon crâne que faire l'imbécile ça paye jamais. Et en fait #73, la loi interdit (normalement) aux professeurs de faire copier des lignes aux élèves. Mais ça je l'ai appris trop tard pour m'en servir.

Répondre
  SingForYou  |  57

Je trouve ça un peu simplet de dire "bah ça sert à rien de le punir en plus il a déjà été puni par l'école". Et après on viendra s'étonner du nombre de parents qui estiment que c'est à l'école d'éduquer leur gosse plus qu'à eux. Selon ce qu'il a fait pour être collé la maman peut très bien estimer que la faute nécessite qu'elle aussi le punisse, c'est tout à fait son droit. Et soit dit en passant, ce genre de réaction est 100 fois meilleure que celle des parents qui défendent leur progéniture bec et ongles dès qu'il se font punir à l'école. Des amis instituteurs me racontaient que c'étaient hyper fréquents qu'ils donnent des lignes à faire à leur écoliers et que ceci ne les fassent pas parce que "mes parents m'ont dit de pas le faire", moi la seule fois où je suis revenue avec des lignes mes parents m'en ont fait faire le double, ça m'a servi de leçon. Ensuite, quand je lis qu'il ne faut pas donner comme punition le ménage parce qu'il l'assimilera à une punition et qu'il ne le fera pas plus grand, je me permet de rigoler. C'est pas pour rien qu'on appelle ça une corvée, c'est toujours gavant à faire (à n'importe quel âge d'ailleurs) et ça ne sera jamais assimilé à une tâche agréable de toute manière (exception faite des personnes qui aime bien faire le ménage bien sûr) donc il n'y a rien de stupide à en faire une punition. J'ai souvent été punie de ménage étant ado et pourtant je le fais sans problème chez moi, même si ce n'est toujours pas de gaieté de cœur.

Répondre
  SingForYou  |  57

Edit pour mondialJ : elle n'a jamais dit qu'elle ne lui faisait pas faire le ménage en dehors des punitions hein, c'est juste que là c'est carrément le grand nettoyage de printemps.

Répondre
  ju18  |  29

Si les professeurs avait quelquechose a faire de cette "loi" L'école serait le paradis comme l'enfer des profs. (A certains endroits il l'est déja, et c'est bien triste.)

Répondre
  pasdechance73  |  40

J'ai pas lu les pavés mais punir suite à une punition je ne trouve pas ça utile. La colle est déjà une punition et un mercredi après midi ça casse le c*l déjà assez comme ça. En plus les colles, parfois on se demande pourquoi elles sont là, rien que l'année dernière: 1-oubli d'un livre, deux heures pour tous ceux qui l'avaient oublié: Deux heures. 2-Patienter en dupliquant des icones sur l'ordinateur: Deux heures. 3-Trop de croix pour oublis: Trois heures...... C'est débile ce genre de colles alors si en plus il doit se taper le ménage en punition.... Bon après je dis pas si il a insulté un prof ou quoi

Répondre
  annabernie  |  13

sincerement je suis pas sure qu'elle vous demande votre avis sur l'education de son fils. Ensuite, c'est bien beau de dire "han mais il a deja ete puni pas la peine d'en rajouter" c'est SON fils c'est a elle de gerer son education et donc sa punition, c'est pas l'ecole qui va faire son education. Quand je lis des choses comme ca je me dis qu'en tant que futur instit j'ai fasse a moi les futur parents qui vont m'engueuler parce que leur mouflet ce sera pris une mauvaise note ou punition. Faut arreter ce laxisme. J'ai que 20 ans et pourtant avec mes parents ca marchait comme dans le temps, j'ai eu une punition a l'ecole, bah j'etais sure de m'en "prendre une" a la maison pour avoir fais une betise. C'est a cause de gens comme vous que les gamins respectent plus personne.

Répondre
  Arkanon  |  24

#143 J'aime bien ton commentaire qui revient à l'essentiel : le véritable sujet de la VDM est que cette double punition a eu son retour de bâton car le gamin a tellement bien fait son boulot que la mère s'est vautrée sur la vitre (Pan, dans les dents !). Alors, j'ai voté TLBM selon le principe du "tel est pris qui croyait prendre" car la mère ne peut même pas se plaindre à son fils d'avoir trop bien fait sa punition parce que là, elle passerait vraiment pour une c..... Perso, je ne trouve pas particulièrement malin (en tant que parent) de rajouter une punition à un gamin qui en a déjà reçu une (et je ne suis pas le genre à dire que le prof a tort, même si certains peuvent abuser de leur pouvoir). La VDM ressemble plus à une occasion pour la mère de refiler un boulot qu'elle n'a pas envie de faire à son fils. Faire le ménage est indispensable (et je sais de quoi je parle, je déteste le faire. On ne me l'a pas appris petit, c'est une véritable corvée...) Pour ce qui est des heures de colle, personne ici ne sait pour quelle raison le gamin s'est pris cette punition (la VDM ne l'explique pas) alors, gloser sur "il l'a mérité !" et "c'est dégueulasse !" est de la sodomisation de dyptère. Car n'oublions pas que si le maitre d'école a été une figure tutélaire de l'autorité, Mai 68 est passé par là et il va être difficile de revenir en arrière (même si c'est dommage dans certains cas). Cependant, n'oublions pas que dire "merde" à une personne qui a un comportement ordurier est un droit qui devrait être inscrit dans la constitution, surtout si la personne en question représente une forme d'autorité. L'enfant que l'on n'écoutait pas avant car le prof avait tout pouvoir était une victime désignée pour tout prof sadique (je ne parlerai même pas des criminels pédophiles, etc. Ils sont minoritaires, mais pas inexistants pour autant...) Bref, le gamin a été puni par sa mère après deux heures de colle, on ne sait pas le fond de l'histoire. Taisons-nous. La mère a été punie de la punition qu'elle a infligée à son fils par là où elle a l'a puni. Rions-en. C'est tout

Répondre
  Arkanon  |  24

#147 : Murame, comme mon précédent commentaire l'a indiqué, discuter du bien fondé de la punition est d'une stérilité assez impressionnante car nous ignorons tout des tenants et aboutissants de l'affaire et en cela je suis d'accord avec toi. Par contre, je ne te suis pas sur deux points : le premier est que l'auteure de la VDM n'a pas le droit de faire, je te cite "ce qu'elle veut". Si elle veut tuer son gamin, elle n'en a pas le droit. Tu n'as sans doute pas voulu dire ça, mais "ce qu'elle veut" implique toute forme de punition allant jusqu'à la décapitation avec les dents, le passage sur une chaise électrique bricolée, etc, donc évite d'écrire des phrases qui vont plus loin que ta pensée... Deuxième point, tu ne connais toujours rien à l'affaire, tu ne connais pas non plus les intervenants mais tu te permets de traiter ce garçon de "couillon de fils". Bien que l'ayant puni, je ne pense pas que sa mère apprécie qu'un(e) inconnu(e) se permette de qualifier son fils de couillon. Je ne pense pas non plus que le gamin apprécie non plus. Si quelqu'un se permettait d'appeler ainsi mon fils, je ne l'apprécierai pas non plus. Puni ou non, on mérite le respect. La punition n'a de valeur que si elle est proportionnée et tu n'as pas à en rajouter en insultant qui que ce soit.

Répondre
  Arkanon  |  24

Murame, Ton point de vue est le tien. Tu fais partie de ceux qui n'osent pas remettre en question l'éducation quel leurs parents leur ont donné parce que c'est ainsi qu'ils ont été éduqué. J'entends par là que dire "mes parents ont mal fait" revient pour eux à dire "je suis mal fait". Reconnaître les erreurs et les bienfaits de ses parents est le premier pas vers la sagesse et l'âge adulte. Enfant, tu supportes tes parents, adolescent, tu t'opposes à tes parents, adulte, tu les comprends mais tu remets en question leurs actions en réfléchissant et tu fais en sorte de faire mieux qu'eux tout en gardant le bon. Remettre tout en cause dans l'éducation que tu as reçue revient à rester un gros ado. Leur donner raison sur tout revient à redevenir un enfant et à ne jamais devenir l'adulte qu'on doit être. Ta mère t'as puni(e) en te faisant faire le ménage alors que tu avais déjà été puni(e) par l'école ? Tu as le droit de trouver ça normal mais beaucoup de personnes fréquentant ce site trouvent cela exagéré. C'est une double peine. Le gamin méritait peut-être plus que sa punition scolaire mais si on ne lui a pas donné plus à l'école, je ne vois pas l'intérêt d'en rajouter. L'une des deux suffisait et il ne pouvait pas couper à la première. Tu trouves que le mot "couillon" est un terme affectueux ? Je te rappelle que certaines personnes de notre monde trouvent affectueux de battre un enfant comme plâtre parce qu'ils ne savent pas dire "je t'aime" autrement qu'à coup de torgnole. Ce qui fait que ces parents exemplaires ADORENT leurs enfants (selon cette façon de voir, mes parents ne m'aimaient que très modérément). C'est pour cette raison que je ne vois pas d'intérêt à ta justification. Bien que seulement verbale, c'est une forme de maltraitance. Ce n'est pas parce que tu te retiens d'employer des termes pires que ceux que tu emplois que tes termes sont acceptables. Et le fait que les autres font pire ne t'autorise pas à faire de même. Moi aussi, je me retiens souvent d'employer des termes orduriers, mais je préfère les termes choisis, surtout dans un commentaire que je peux relire avant de l'envoyer. C'est autrement plus savoureux. Je ne dis même pas que le gamin ne mérite pas ce terme affectueux que tu affectionne tant, mais je remets en cause ton droit de l'employer à son endroit : tu n'es pas sa mère et dans ta bouche, cette marque d'affection sonne faux, voire, est déplacée. Le gamin a été puni, c'est une chose. Que ceux qui considèrent que ce n'est pas à l'école d'éduquer les enfants se rassurent à mon sujet : je ne fais pas reposer l'éducation des miens sur cette vénérable institution, bien que son intitulé soit trompeur (je milite pour le retour de "L'Instruction Nationale"). Cependant, lorsqu'elle se trouve confrontée à un problème d'éducation des enfants que je n'ai pas vu venir (les enfants sont souvent différents à la maison et à l'école) je la laisse faire (sauf si ce qu'on veut imposer à mes enfants est tout simplement contraire à mes principes) et si j'en rajoute à une punition, c'est simplement par des explications bien terre à terre. Vu comme ça peut être chiant, je vous rassure, c'est une punition bien suffisante. Pour revenir maintenant à tout le monde, l'idéal reste quand même que la punition ait un rapport avec la faute. Je ne sais pas si le ménage était aussi bien indiqué que ça. C'est pour cette raison que je dis que l'histoire ressemble de la part de la mère à une façon de se décharger du ménage. @ bon entendeur...

Par  Weiths  |  19

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  peregrinus  |  43

Histoire de confirmer que les parents soutiennent la décision du prof et qu'il vaut mieux pour l'ado qu'il n'y ait pas de prochaine fois, en bref: " tiens toi à carreau, fiston !" ;)

Répondre
  Arkanon  |  24

Pas d'accord avec 20 et 23 : C'est ce qu'on appelle la double peine. Et puis, sans être en opposition systématique avec l'enseignant, on n'a pas non plus à être d'accord avec ces derniers. Le discours disant que l'école n'a pas vocation à éduquer est effectivement sensé mais il tombe à plat ici. La punition n'éduque pas, elle punit. Inutile d'en rajouter. Et si on est d'accord avec le prof, il suffit qu'on dise à l'enfant que le prof a raison. Point. Ajoutons à cela le fait que la valeur d'un jugement positif donné à l'action d'un prof n'a de valeur que si par ailleurs, on s'autorise également à dire son désaccord dans d'autres cas : "Sans liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur". L'enfant saura mieux que sa punition est méritée si on lui dit également lorsque ce n'est pas le cas.

Répondre
  amandaclarke  |  20

Pourquoi un prof punirait un élève qui ne le mérite pas ? Je suis prof et je n'ai pas le temps pendant mes cours ni aucun intérêt à punir si les élèves se comportent convenablement et ont leur matériel. Je préfère assurer mon cours et garder leur concentration intacte (quand aucun élève ne m'en empêche !) Remettre ainsi en cause le travail du professeur ne peut que desservir les élèves car par la suite ils perdent confiance en le jugement de ce dernier et risquent de perdre leur intérêt pour la matière concernée... On n'a pas que ça à faire de punir pour rien, c'est absurde. Abuser de notre pouvoir ? Dans quel but ??? Il n'y a pas de plaisir ni de satisfaction à punir un enfant ou un ado !

Chargement…