190
Par Radine / jeudi 3 septembre 2015 20:17 / France
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  ironnounours  |  23

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Commentaires
Par  ironnounours  |  23

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  la_pandate  |  36

J'adore ton pseudo qui n'a ça pas du tout avec ton commentaire xD

Répondre

Il n'est pas forcément radin parce qu'il ne l'invite pas, ca m'arrive de partager l'addition parce que ca me gêne de me faire inviter tout le temps. La radinerie c'est de pas vouloir faire moitié moitié pour ne payer que sa part alors que l'écart de prix ne doit surement pas dépasser plus de quelques euros

Répondre
  Siro  |  44

Depuis quand le mec invite systématiquement ? Je sens qu'avec ce genre de commentaire ça va être bloqué rapidement :-)

Répondre
  Pacifica  |  37

#1 : Euh mais il fait ce qu'il veut non ? Elle peut l'inviter aussi hum, s'il ne l'invite pas ça ne fait pas de lui un radin et vice-versa, peut-être qu'ils n'en ont pas envie ou pas suffisamment les moyens. =)

Répondre
  nilis  |  27

C'est les psoeudos féministes qui pensent qu'une femme doit se faire systématiquement inviter. Alors que traditionnellement, les hommes payaient pour les femmes car elles n'étaient pas censées posséder d'argent, de compte en banque etc.. et qu'en invitant l'homme montrait qu'il avait les moyens d'entretenir sa famille (ou potentielle future femme). Mais c'est pas grave, les femmes ne savent même plus pourquoi elles se battent.. Chaque couple fait ce qu'il veut en matière de partage des notes. Si le fiancé de l'auteure a moins de moyens, une économie de quelques euros peut être appréciable. Franchement, sans savoir on ne peut pas juger.

Répondre
  SamLala  |  30

Tout à fait d'accord avec toi ! Les féministes devraient vouloir l'égalité entre les deux sexes. Sauf que ça vire à la connerie a vouloir être prises au sérieux ou traitées comme des princesses quand ça les chante !

Répondre
  Prince_Kodomo  |  32

#104 et #118, ou le cliché des anti-féministes qui ne connaissent absolument rien au féminisme... Renseignez-vous sur ce mouvement avant de verser dans l'anti-féminisme cliché et primaire...

Répondre
  Lokhas  |  43

#118, exactement, un(e) féministe veut l'égalité intellectuelle entre les sexes (parce que je vois arriver les "mais les hommes sont plus forts naturellement", etc...), si la personne pense que les femmes doivent systématiquement être invitées par les hommes, ce n'est pas une féministe. :)

Répondre
  la_pandate  |  36

Ouais, mais personne n'a dit que l'auteur était féministe ^^ Par contre, tout dépende la féministe, il y en a des extrémistes qui exagère (j'écris ça en écoutant du Orelsan, pour l'exemple)

Répondre
  Coryferus  |  18

Et pourquoi cela ferait-il de lui un radin ? Si un homme n'invite pas et ne paie pas l'intégralité de la note c'est un radin, tandis que si un femme attend que tout lui soit offert sur une plateau d'argent et ne paie rien du tout, c'est bien ? Désolé de ne pas être de cet avis. Petit rappel : nous sommes en 2015, pas dans les années 50. Les vieilles traditions de galanterie et tout ce qui va avec n'ont plus lieu d'être dans une société dans la quelle les femmes peuvent gagner leur vie au même titre que les hommes. Ce sont des choses qui doivent être gérées individuellement par le couple lui-même en fonction des personnalités respectives, et non se baser sur des attentes arbitraires liées au sexe issues d'une époque complètement différente. Avoir un regard négatif sur quelqu'un qui ne respecte pas la tradition ancestrale ne peut être que néfaste, en tout cas je ne vois pas ce qu'on peut tirer de positif du fait d'attendre systématiquement des hommes qu'ils paient avec pour seule et unique justification "parce que c'est à l'homme de payer". Un homme ne devrait pas être mal vu juste parce qu'il agit de manière logique tandis qu'une femme est bien vue alors qu'elle fait sa princesse. Petite parenthèse aussi pour ceux qui voudraient évoquer "oui mais les hommes sont plus forts physiquement blablabla dont c'est normal" : - La différence est surestimée et auto-amplifiée du fait que dès le plus jeune âge, on pousse les garçons à faire du sport tandis qu'on décourage les filles à en faire. De toute façon, même sans faire des sport, les femmes sont largement capables de se débrouiller seules pour les taches manuelles de la vie quotidienne. Quand elles prétendent ne pas y arriver, c'est généralement mental, pas physique, certaines femmes se croient tellement incapables de tout qu'elles n'essaient même pas. - De toute façon, tous les hommes ne sont pas plus forts que toutes les femmes, il existe des exceptions. Bizarrement, personne n'aura l'idée d'accorder les privilèges de galanterie à un homme faible, et une femme forte y aura droit quand même, y compris si on parle du couple constitué de l'homme faible et la femme forte. Dans l'absolu ce qui m'étonne le plus, ce n'est pas tant que les femmes veuillent garder ces traditions (c'est un comportement humain tout à fait logique de vouloir conserver les traditions qui les avantagent), mais plus que les hommes ne trouvent rien à redire et soient parfaitement d'accord avec cette justice à deux vitesses. Le rôle des femmes a pu être remis en question, mais bizarrement quand il s'agit du rôle des hommes là il y a un blocage et il ne faut surtout rien changer... #121 En quoi ce sont des pseudo-féministes ? Elles sortent des arguments tout à fait pertinents, ce serait bien de développer un peu plus la critique. Pour le coup tu ne fais que dire qu'elles n'y connaissent rien sans expliquer pourquoi. Pour ma part je ne vois pas ce qu'il y a d'anti-féministe dans ce qu'elles disent. Il y a du vrai dans le fait que certains et certaines utilisent à tort et à travers le concept d'égalité pour en fait réclamer des privilèges. Des femmes qui ne veulent pas faire de tache ménagère au nom du féminisme, mais qui ne vont pas chercher un job pour autant, j'en connais. De même que je connais des hommes chômeurs et qui attendent quand même que leur femme fasse le ménage à la maison. De plus, le terme féministe est vague, il existe de nombreux courants dans le féminisme et tous n'ont pas les mêmes revendications.

Répondre
  Prince_Kodomo  |  32

#139 Parce que c'est typique le genre d'argument que l'on sort juste pour faire de la casse anti-féministe facile, sans ne rien connaître du mouvement, parce que taper sur les féministes dès qu'elles l'ouvrent (et même quand elles ne l'ouvrent pas visiblement), a bonne presse. Rien ne parlait de féminisme dans la VDM. Rien ne dit que la femme de la VDM est féministe. Mais il faut bien-sûr que tout de suite, on en profite pour cracher sur le féminisme. Pourquoi faire le lien ? C'est comme si on parlait d'un macho dans une VDM et que tout de suite dans les commentaires on critiquait les religieux, comme si l'un allait forcément avec l'autre. D'abord, c'est #104 qui prétend que ce sont les "pseudo féministes" qui exigent que la femme se fasse toujours inviter. Comme si c'était elles qui étaient principalement la cause de cela. Alors que c'est faux. Comme tu l'as très bien expliqué toi-même, c'est avant tout une vieille tradition issue d'une société machiste et patriarcale (et elle l'ai d'ailleurs toujours à un degré certes bien moins élevé). Où il était normal que la femme soit financièrement dépendante de l'homme. C'est d'ailleurs pour ça que certains hommes refusent catégoriquement de laisser la femme payer. Ce n'est pas par galanterie, mais par machisme. Parce que dans leur esprit, c'est l'homme qui doit s'occuper de la femme, l'entretenir, c'est l'homme qui doit avoir le "pouvoir" économique. Comme certains hommes qui ne vont pas porter le sac lourd d'une femme pour aider, mais au fond juste par fierté masculine et pour démontrer leur force physique, en se sentant tout fier en aidant le "sexe faible". Et cette mentalité est également encrée parmi la gente féminine. Mais cela n'en reste pas moins du machisme (oui pour ceux qui ne savent pas, une femme peut être macho), et donc le total contraire du féminisme . Mais bien-sûr, au lieu de dénoncer la mentalité patriarcale instaurée avant tout par les hommes pour privilégier les hommes, où les femmes ont au passage certains "privilèges" comme un resto gratuit de temps en temps, il est plus facile de rejeter la faute sur les "pseudos féministes"... Et enfin, #114 en rajoute une couche en disant que les féministes DEVRAIENT être pour l'égalité des sexes. Parce que bien évidemment ce n'est pas le cas. C'est bien connu, les féministes ne se battent pas pour avoir le même salaire que les hommes, stopper le harcèlement de rue et l'hypersexualisation des femmes, pour le respect des femmes qu'importe leurs tenues et leur vie sexuelle, ou encore contre le formatage sexiste que l'on fait subir aux enfants dès les premières années de leur vie. Non, selon #114, elles sont trop occupées à vouloir être traitées comme des princesses. Bien-sûr, je ne nie pas que des femmes se réclament du féminisme quand ça les arrange tout en défendant ensuite des situations sexistes quand ça les arrange encore. Mais je trouve que d'en parler comme si c'était ça qu'était le féminisme en général, et qui plus est quand rien dans le sujet n'évoquait le féminisme, n'est qu'une manière malhonnête de verser dans l'anti-féminisme primaire. "Les féministes veulent se faire traiter comme des princesses et ne veulent l'égalité que quand ça les arrange", c'est du même niveau que "les féministes sont des hystériques agressives", ou encore "les féministes veulent nier toute différence entre les hommes et les femmes". C'est intellectuellement bas, repose sur une minorité pour en faire une vérité générale absurde, et ça ne vise qu'à décridibiliser un mouvement dont ceux qui sortent ce genre de phrases ne connaissent dans 99% des cas, absolument rien.

Répondre
  Ptitefio67  |  21

Il y a "radin" et "radin". Je suis d'accord avec toi dans le sens où il m'arrive aussi de diviser alors qu'on sort a 2, par contre de la à compter le prix du plat... C'est violent quand même ^^

Répondre
  tropolie  |  33

Pas la peine de s'empoigner sur les définitions du féminisme. L'auteur aurait pu écrire la même VDM si elle était allée au restaurant avec sa soeur ! Je ne réponds pas au commentaire précédent mais à toute la discussion qui précède.

Répondre
  Fabibo  |  13

Après il faut imaginer la scène autrement, la fille se dit tient je vais prendre un plat à 23€, alors que le mec prend un à 12, et à la fin, la fille propose de faire 50/50 et le mec refuse, qui a raison, qui a tort, vdm au mec ;) allez ^^

Répondre
  Freditane  |  42

Quand mon frère s'est marié chaque fois qu'on prenait à boire le barman demandait si on était du côté du marié ou de la mariée, c'était vachement délicat... C'est même pas que sa belle-famille est pauvre, ils sont blindés. Juste radins. Et chiants, accessoirement...

Par  maverick71  |  4

Parts en courant!!!! Un radin n'est pas un bon conjoint!!!

Répondre
  izux  |  23

Perso ça me fait GRAVE CHIER les partage d'addition quand on a fait exprès de prendre le plats le moins cher parce qu'on a peu de moyen. Copain ou pas, ça ne change rien. Et quitter qn pour ça est la plus stupide (et radine) raison possible!

Chargement…