62
Par anonyme / mercredi 21 décembre 2016 16:01 / France - Moulon
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre
  maepnt  |  4

Peut-être que ça montre juste qu'il est très motivé, il dit sûrement ça pour l'entretien sans le penser vraiment. Si l'auteur de la VDM est sa copine, c'est qu'il a du lui raconter et ils ont du en rire ;)

Répondre
  MinaaLou  |  35

La phrase "Si je dois la quitter, je la quitterais" me semble correcte. On est ici dans du subjonctif et donc une première personne du singulier qui prend effectivement un "s". Un verbe sans "s" correspondrait à du futur simple. Enfin, il me semble.

Répondre
  quieton86  |  35

Non, ce n'est pas du subjonctif, néanmoins la question peut se poser de savoir si c'est du conditionnel et s'il y a donc un "s".
Le moyen pour savoir est de remplacer "je" par "nous".
En l'occurrence "si nous devons la quitter, nous la quitterons" et pas "nous la quitterions". C'est donc du futur, donc il n'y a pas de "s", il a raison.

C'était l'aparté conjugaison :D

A part ça, réponse assez désagréable de la part du copain mais s'il est très motivé dans sa voie professionnelle, cela peut se comprendre.

Répondre
  MCiccare  |  4

Non la concordance n'est pas correcte. Quand on utilise le conditionnel avec un premier verbe au présent, comme ici, le futur est le temps approprié pour le verbe qui suit. Si elle avait écrit "Si je devais la quitter" à la place de "Si je dois la quitter", alors le "je la quitterais" aurait été correct.

Haha sorry interlude grammatical ^^

Répondre
  MonoSolo  |  8

"Si + imparfait = conditionnel
Si + présent = futur "

J'ai bien envie de dire que c'est imparfait de faire des présents, surtout pour être en conditionnel dans le futur.
Bon je sors

Par  space-mat  |  12

Il aurait bien tort de rester avec elle si elle n'accepte pas son choix ou les contraintes qu'impose la vie en caserne ... C'est un choix logique et pragmatique, même si présenté comme ça c'est pas cool.

Répondre
  pasdechance73  |  40

Je comprends pas pourquoi tu as plus de pouces en bas qu'en haut. Si une personne veut vous freiner dans votre projet professionnel et qu'elle vous soutient pas, alors il faut pas rester avec, et ce (désolé de l'expression) même si elle fait les meilleures gateries du monde.
Après, ce n'est visiblement pas le cas de la VDM.

Répondre
  MathLnB76  |  3

Après la personne peut très bien soutenir et ne pas pouvoir suivre par contrainte professionnelle et privée.

Mais bon quand on aime on parvient toujours à s'arranger normalement.

Par  cloweei  |  28

Bienvenue dans la famille de la Gendarmerie Nationale, tu verra on y est bien voir même très bien ! ;) Et je te souhaite de rester avec ton homme, il aura besoin de soutien pendant 9 mois :)

Répondre
  TofVW  |  41

La "famille", tu parles. Chez les officiers c'est magouilles et compagnie, et souvent du chouchoutisme qui profite à certains sous-off' au détriment des autres... bref là-haut ils ont bien compris l'expression "diviser pour mieux régner".
Et c'est bien dommage, car sans eux la "Gendarmerie d'en bas" (comprendre les sous-off' et gendarmes adjoints) s'en sort plutôt bien, et parfois la camaraderie est réelle. Mais ça finit souvent par merder à cause d'un capitaine ou d'un commandant un peu trop carriériste (en même temps, je ne connais pas beaucoup d'officiers qui ne le sont pas).

Alors oui, il va souffrir en école, mais ce n'est que le début. "Il a signé, c'est pour en ch***."

Chargement…