83
Par meuhlafolle / vendredi 17 décembre 2010 13:08 / France
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre
  tourtinet  |  55

il n'a pas réalisé qu'en décrivant son fantasme ,la chose qui se produirait ,il allait décrire sa mère . (définition du TFLI ,évaluer avec certitude la chose qui allait se produire) utilisé par Emile Zola et paul valéry , qui seraient content d'être assmilié à des jackys ;-)

Répondre
  Marsouin54  |  0

Calculer : (Argot) Prendre en compte, prêter attention. Note : Employé uniquement à la forme négative. Ex : Ne pas calculer quelqu'un ou quelque chose. A la rigueur, dans le sens-là je comprendrais mieux.

Répondre
  Clmnc  |  21

Euh oui et non Tourtinet, l'emploi n'est pas tout à fait le même. En français "correct", on emploie "calculer" dans ce sens-là quand il est suivi d'un substantif. Dire "je l'ai pas calculé" pour "je ne l'ai pas vu" ou "j'ai pas calculé ce que je venais de dire" pour "je ne me suis pas rendu compte", ce n'est pas le même emploi que "Il aime l'ellipse, et, dans nombre de ses maximes, il calcule sa phrase, la renoue finement à elle-même" chez Valéry :-) Mais ne nous emberlificotons pas avec ce genre de trucs, d'ici vingt ans ce sens de "calculer" (=celui décrit par Marsouin54 dans son com' ci-dessus) sera passé dans le dico et on n'en parlera plus :-). Donc arrêtons le flood parce que ça m'ennuie déjà moi alors je n'imagine pas les autres... :-)

Répondre

En fait, réaliser est un anglicisme, le bon terme est "se rendre compte". On réalise un objet, une œuvre, un projet mais on se rend compte de quelque chose. Je ne sais pas si il est accepté de nos jours, mais puisqu'on est pointilleux sur le "calculer".

Répondre

C'est pour cela que j'ai dit que je ne savais pas s'il était accepté. En traduction, il nous est interdit de l'utiliser car c'est un anglicisme et je trouve amusant que l'on soit pointilleux sur calculer (qui se comprend aussi facilement puisqu'il est souvent employé ainsi) mais pas sur réaliser, c'est tout.

Répondre
  Vinoco  |  52

« Calculer » dans ce sens est de l'argot, ce qui n'est pas le cas de « réaliser ». Tes enseignants t'ont-ils dit combien de décennies d'emploi régulier un anglicisme devait subir avant d'intégrer totalement la langue française ?

Répondre
  Marsouin54  |  0

Je suis moi-même traducteur et je dirais que tes enseignants sont, au choix : très pointilleux ou stupides. S'il fallait retirer à la langue française tous les mots issus d'emprunts, nous perdrions quantité de vocabulaire...

Répondre

Je pense qu'ils sont très pointilleux et qu'ils ont dans l'idée que lors d'un concours il est important de montrer qu'on comprend le sens du mot anglais parce que ça pourrait passer pour un calque, je ne sais pas. Ceci étant dit, ils n'ont effectivement jamais parlé du fait que les anglicismes puissent être acceptés et rejettent la plupart. Je ne pense pas que ce soit vraiment de la stupidité mais un certain purisme par rapport à leur génération. Nous avons eu un débat sur les injures avec une profs et nous avons pu constater que ce qui est acceptable maintenant ne l'était pas du tout à son époque.

Répondre

Je suis au courant de tout cela, je pense aussi qu'il y a une différence entre un exercice demandé ou la rédaction d'un article (par exemple) et la langue parlée. (Le latin parlait était probablement différent du latin écrit, en particulier en dehors de Rome). Je suis étudiante en linguistique, j'ai quelques bases par rapport aux emprunts et aux apports des langues étrangères dans la nôtre, je faisais juste part de ma surprise par rapport à une règle qu'on m'a enseignée sur ce verbe. Dans nos travaux, écrire "réaliser" pour "realise" c'est un peu comme écrire "cool", on ne peut pas non plus utiliser "parking", etc. Ce n'est pas plus mal, ça force à repenser à la langue et à être conscient des termes qui existent à la base, mais c'est extrémiste et ça ne s'applique pas dans la vie quotidienne, heureusement. Remarquez que tous les anglicismes ne sont pas bienvenus, il y a une certaine lutte par rapport aux mots récents comme email, spam, leader (ce dernier étant carrément ridicule), la langue évolue en pratique mais elle est aussi "contrôlée" théoriquement. C'est ce qui la rend intéressante. Bref, on s'éloigne beaucoup du fait d'être pointilleux sur le langage utilisé dans les VDM. A la base, je voulais juste dire que ça pouvait sembler plus naturel de laisser "calculer", mais le choix est fait, nous n'avons pas besoin de disserter sur l'évolution d'une langue. De toute manière, je suis particulièrement intolérante dans mon utilisation de la langue française, je l'avoue (mais les autres disent ce qu'ils veulent).

Répondre
  Vinoco  |  52

Suis-je et Ub1quity > Là, il n'est pas question de mot emprunté : « réaliser » existait déjà en français. Il lui a juste été attribué un nouveau sens calqué sur l'anglais, et là est le petit souci (qui ne m'ennuie pas, personnellement, vu que cet ajout n'est pas récent).

Par  rastarocket86  |  1

et si son fantasme c'etait ta mere ?

Répondre
  nightshell  |  5

rastarocket86 et si tu te l'as fermer ?

Par  tennis36  |  13

c'est quoi la VDM a part que le fantasme du mec decris ta mère ?

Par  SleepingCarpeDie  |  0

Je suis partagé entre vdm et tlbm... je ne vois pas de vdm puisque des secrétaires avec ce profil tu peux trouver des tonnes... puis tlbm ne s'applique pas non plus car c'est pas de ta faute s'il a ce fantasme la... bref

Chargement…