87
Par Khmerblanc / vendredi 21 octobre 2016 04:32 / France - Angers
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre
  Kaa04  |  40

Oui mais les grands pontes de VDM devraient le corriger. Personne ne reproche aux auteurs de faire des fautes, mais quand on les signale ce serait bien de les rectifier.

Par  Cemiel  |  26

Un choix et un problème à résoudre qui correspond plus à : "Vais-je lui montrer combien ça lui coûterait que de ne plus m'avoir?" VDM pour toi, malheureusement c'est tellement souvent..

Répondre
  Kaa04  |  40

Dans une société idéale l'employé serait considéré par son travail. Seulement de nos jours la majorité des entreprises ne valorisent plus le travail (personne n'est irremplaçable) mais elles valorisent le profit. Du moment que ça rentre plus que ça ne sort et plus que l'an dernier alors tout va bien. C'est comme ça qu'arrive le "burn-out" quand quelqu'un se rend compte que tout ce qu'il a fait pour sa boîte en attendant d'être valorisé par son supérieur et qu'on lui dise "C'est bien mon petit, sans toi je sais pas ce qu'on aurait fait!" Il sait que c'est aujourd'hui, qu'il va enfin être gratifié, que tout cela va enfin payer. Et là on lui annonce qu'il a fait tout cela pour son bon-vouloir, qu'on ne lui avait rien demandé et que non on ne peut pas lui filer plus car "c'est la crise, en plus avec les impôts..." Le mec se prend une claque monumentale et soit il décide de se limiter à faire ce qu'il estime devoir faire par rapport à son salaire soit s'il s'est vraiment investi à fond laissant tout de côté hormis son travail, là il pète un câble et c'est le burn-out. Il est à noter aussi que l'attitude un peu désinvolte obtenue par la première situation (le mec désabusé) peut aussi entraîner des situations de burn-out chez d'autres de ses collègues, ceux qui se sentent toujours obligés de pallier à ses manquements à lui et qui y croient encore... Le monde du travail est au courant de tout ça mais s'en fout tout autant et fait l'air surpris face aux cas de suicide et s'étonne encore "qu'en France personne veut travailler, et bla-bla-bla..."

Répondre
  Bakasura  |  18

Le monde du travail est parfaitement au courant de tout ça mais ne réagit pas car "c'est la crise" et qu'il y a un taux de chômage énorme, donc si un salarié part c'est pas grave, dans la rue y'en a 100 qui se bousculent pour prendre sa place.

Répondre
  Cemiel  |  26

Kaa04 : Je suis totalement d'accord avec toi, il y'a de gros soucis et ça malheureusement.. Dans un sens, les réactions de chacun diffère, et le cas est qu'on nous formate (en quelque sorte) à ne plus avoir de conscience professionnel. Si tu en as tu te fais manger et ça c'est malheureux comme tout, s'en suit alors une augmentation de charge de travail, ton patron content dit : Oh bah super, je te donnes de nouvel fonction, par contre, attention, ton salaire bah.. Je te donnes 4E pour faire joli. Et là, c'est une honte. Par contre, Bakasura, je ne suis pas d'accord. Former des gens coûtent cher, et ça c'est indéniable. Si on lui a proposé une amélioration de poste c'est qu'il le méritait et que le patron en avait quelque sorte besoin. Il existe beaucoup de secteurs en manque de personnel, mais tout le monde cherche des jobs de moins en moins durs (sur le plan physique) et on ne peut pas le reprocher. Enfin, pour en revenir à ce que tu disais, certes il y'en a qui vont attendre derrière la porte, mais un patron qui a un employé qui vaut le coup aura plus à perdre en le voyant partir que de se dire : "Oh bah tant pis, j'en ai 50 qui attendent." Donc...

Répondre
  Bakasura  |  18

En même temps si certains secteurs manquent de personnel alors qu'on a un taux de chômage énorme, c'est peut-être un signe que les conditions de travail et la paie dans ce secteur ne sont ni plus ni moins que du foutage de gueule. Pourquoi une personne saine d'esprit s'orienterait vers un métier pénible, stressant avec de gros horaires pour 4€ de plus qu'un métier bien plus tranquille ?

Répondre
  Cemiel  |  26

Ah oui? J'ai pas le coeur à rentrer dans la discussion ce matin mais voici des exemples de métiers qui sont en manques de personnels, ose me dire que c'est les pires : Technico-Commercial, usineur, Médecin (Bien que ce point soit discutable pour d'autres raisons, et j'en passe. Tu as raison sur la qualité de boulot pour d'autres métiers certes, mais qu'on ne viennent pas dire : Il n'y a pas de boulot en France.

Répondre
  patrice13666  |  45

Les métiers en tension sont le ménage, la restauration et la sécurité. 3 domaines dans lesquels on pourrait facilement recruter si les conditions de travail n'étaient pas proches de l'esclavage. Pour les toubibs, la raison tient essentiellement au numerus clausus imposé à la fin de la première année ainsi qu'au fait que les jeunes toubibs n'ont pas envie de s'installer à la campagne (il ne gagneraient pas assez pour leurs huit ans d'études disent ils)

Répondre
  Kaa04  |  40

Mais comment veux-tu être motivé par 4€ de plus par mois? On lui aurait filé une simple augmentation il aurait touché plus que ça! Faut pas deconner non plus, les responsabilités ok mais faut la caillasse qui va avec, passer chef d'équipe comme lui c'est minimum 2/300€ de plus que ses subordonnés pour être acceptable.

Répondre
  pilpoul  |  18

si l augmentation de responsabilités et de travail est sans aucune contrepartie (4€ ne pouvant être considérés comme une contrepartie ), c' est à quelqu'un de plus pigeon qu'il (ou elle) doit laisser sa place, pas à quelqu'un de plus motivé.

Répondre
  aweberry  |  31

Chacun ses priorités. Moi ça me plairait d'avoir plus de responsabilités, de me sentir valorisée, d'acquérir une certaine expérience et de pouvoir le faire valoir sur un CV ou juste pour mon épanouissement professionnel. Même pour 4€ par mois, car je préfère un travail motivant qu'un travail bien payé. Donc... s'il est pas motivé, il laisse sa place, voilà tout. D'autant plus que c'est peut-être seulement un "palier" avant un autre poste plus important et mieux rémunéré.

Répondre
  Bakasura  |  18

#48 En gros tu es le profil même que recherchent les employeurs : le type prêt à tout sacrifier pour son boulot et à accepter n'importe quelle condition merdique sous prétexte que c'est "motivant". Que le travail soit motivant c'est une chose, mais à la base on travaille pour vivre, on ne vit pas pour travailler. Le fait qu'un travail soit motivant n'excuse pas tout, d'autant plus que ce que toi tu trouves motivant peut être démoralisant pour un autre. Pour beaucoup, quand le travail prend une place trop importante, il perd tout côté motivant peu importe en quoi il consiste. Pour ma part il y a plein de choses que j'aime bien faire, mais aucune que j'ai envie de faire 80H par semaine, là j'en pourrais plus et ça me sortirait par tous les trous.

Répondre
  Elbarto  |  13

Un vrai discours de patron profiteur, ou je ne m'y connais pas. Y'a qu'un patron pour croire que n'importe quel employé sera content de travailler deux fois plus en sacrifiant sa vie de famille avec pour seule reconnaissance une tape dans le dos.

Répondre
  yamji  |  21

Je remplace mon chef quand il est pas là et j'ai droit à 30€/semaine et c'est pas non plus cher payé pour les responsabilités que tu prends, alors 4€/mois...

Répondre
  Kaa04  |  40

4€ par jour poussin, ça fait grosso-modo 80€ par mois. Relis bien, il y a deux parties dans ma phrase. Par contre, oui, 4€ de l'heure ça représenterait 5/600 balles de plus, et là ce serait acceptable. C'est ce que j'ai dit ni plus ni moins.

Répondre
  Bakasura  |  18

Oui enfin travailler plus sans augmentation ça s'appelle de l'exploitation. La propagande travailliste et la crise ont bien rempli leur rôle, maintenant tout le monde accepte n'importe quelle condition de travail à la con sous prétexte que c'est toujours mieux que le chômage et que de toute façon, dans d'autres pays c'est encore pire.

Répondre

Effectivement, il existe des personnes cherchant plus de responsabilités sans augmentation. Mais en général, ce sont des gens qui estiment ne pas avoir les tâches correspondant au poste qu'ils occupent. Ou alors ils sont surqualifiés et se sentent coincés dans leur job. Mais mis à part ces deux cas, je pense qu'il est assez rare d'être heureux de voir sa charge de travail augmentée sans la hausse de salaire qui va avec.

Par  akrom  |  22

Bravo pour votre promotion. Vous serez ainsi amené à faire des heures supplémentaires, à dépenser davantage pour vos trajet, risquer votre carrière chaque jour, ne plus avoir de temps pour votre famille. Mais ne vous en faites pas, en compensation, on vous offre ce menu Happy Meal !

Chargement…