119
Par Dryleur08 / mardi 18 octobre 2016 07:20 / France
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  lyza77  |  50

En lisant les commentaires, j'ai l'impression que tout le monde part du principe que le mariage a l'église a lieu dans la foulée du mariage à la mairie... Mais certains couples se marient à l'église après plusieurs années de mariage, avec enfants, etc... Si ça se trouve, après plusieurs années, tout était programmé, et le gars avoue qu'après toutes ces années de mariage "civil", cette femme il ne l'aime plus Après, Est-ce courageux ou lâche de se marier malgré tout au lieu de dire la vérité ? Déjà dit dans un autre post, mais j'ai connu il y a de nombreuses années un couple qui s'est marié alors qu'ils étaient déjà séparés, le marié déjà remis en couple avec une femme qui portait son enfant. Et ils l'ont fait pour les cadeaux et l'argent donnés par les invités... On voit de tout malheureusement...

Commentaires
Par  sixtine38  |  51

Je ne sais pas ce que tu as fait, mais moi j'aurais demandé un "break" de 5 minutes pour essayer de convaincre mon ami de ne pas faire cette connerie et rendre deux personnes malheureuses. Je veux bien croire que sa future femme l'aurait eue mauvaise, et c'est un euphémisme, mais ça vaut mieux que de se marier avec quelqu'un qui ne vous aime pas.

Répondre
  drolemox  |  32

c'est trop tard pour éviter la connerie de toute manière, en tout cas au regard de la loi, puisque s'ils sont à l'église c'est qu'ils sont déjà passés à la mairie ;-)

Répondre
  semeru  |  22

Dans ce cas là leur Amende doit être bien salée car juridiquement c'est interdit. Et le prêtre ou autre autorité religieuse qui le fait est elle aussi punie par la loi.

Répondre
  Lorihengrin  |  31

Boarf s'ils sont sous le régime de la séparation des biens, c'est pas bien grave, l'éventuel divorce ne sera pas trop compliqué et ce sera juste un peu d'argent perdu et pour le mariage (mais c'est déjà dépensé donc autant en profiter) et pour la procédure du divorce. Foutu pour foutu, autant profiter du buffet, de la nuit de noce, du voyage de noces et aviser ensuite :)

Répondre
  Log_Nep  |  24

#8 Au contraire ... C'est beaucoup plus difficile de divorcer devant dieu que devant l'état !

Répondre
  satuduatiga  |  24

La panique, l'angoisse, vous connaissez? Phénomènes psychiques qui surviennent lors d'un évènement qui peut sembler alarmant. Ça fausse la perception de la réalité. Ça n'arrive pas à tout le monde devant l'autel mais certains paniquent un peu. Ce qui est stupide c'est de suivre un instant de panique, plutôt que de suivre la preuve de plusieurs années de couple harmonieux qui ont mené devant cet autel. Et en passant, le sentiment amoureux il s'estompe, il revient par ci par là, mais le drame de nos générations (et tous ces divorces) c'est qu'on suit nos émotions aveuglément. Hors une émotion, c'est comme une pensée, ça vient comme ça part.

Répondre
  Lorihengrin  |  31

#76 En quoi est ce un drame de suivre nos émotions ? Je préfère de loin suivre mes émotions quitte à changer régulièrement d'avis et d'orientation pour ma vie au fur et à mesure des fluctuations de mes sentiments et émotions que de prendre une bonne fois pour toute une décision "raisonnable" et m'y tenir peu importe ce que je ressens ...

Répondre
  sebDudek  |  7

A priori l'amour, le vrai, ne serait présent que dans une petite moitié de couples mariés. Pour les autres c'est un arrangement, une construction sociale... Sachant que l'amour lui-même est souvent influencé par la situation sociale... Ensuite on aime le fait de ne pas être seul, pour certain(e)s c'est même parfois un moyen de passer ses nerfs en criant sur quelqu'un le soir ^^ VDM !

Répondre
  satuduatiga  |  24

Disons que c'est assez immature de quitter quelqu'un le jour du mariage en suivant un coup de panique passager. Parce que la panique fera place aux regrets "j'ai tout gâché par panique". La plupart des gens qui paniquent avant le mariage ne remettent pas en question le choix de l'autre, du partenaire ou du mariage en général, pour de vrai. C'est simplement une réaction humaine et psychologique à un changement marqué dans la société. Comme quand on décide de déménager à l'étranger, d'emménager avec son copain/sa copine. C'est instinctif c'est tout. Ce que je veux dire c'est que les années en couple qui ont précédé la décision du mariage sont ce sur quoi il faut se baser quand on panique devant l'autel, et pas les 15 secondes ou les 3 jours de panique très physiologiques / psychologiques. J'en parle en connaissance de cause, je panique pour tout changement dans ma vie et j'ai souvent rompu comme ça par peur de l'engagement.

Répondre
  linoanne  |  39

à mon humble avis le futur marié a dû faire la politique de l'autruche jusque là en espérant avoir un éventuel coup de foudre en la voyant arriver en mariée...en tout cas j'espère qu'ils n'ont pas d'enfants sinon c'est encore plus moche que ça ne l'est déjà :/

Par  troxsii  |  28

Dans ces moments là il faut aussi penser à l'autre... Si il se marie alors qu'il ne l'aime pas il ruine deux vie surtout si il s'entête à continuer, des fois il faut savoir dire stop, certes c'est pas du tout à ce moment là qu'il faut s'en rendre compte mais soit il essaye car c'est la pression qu'il le fait dire ça soit c'est depuis longtemps et la vaut mieux dire stop

Chargement…