161
Par crazyteacher / vendredi 2 septembre 2016 22:41 / France
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre

Il ne faut pas croire qu'on ne peut pas être viré de l'éducation nationale. Pour une faute grave, on peut l'être. Vu la violence du geste et si les parents portent plainte, il est plus que probable que cette enseignante soit renvoyée.

Répondre

Je plussoie Miss_calamity... Un prof, aussi nul soit-il, même à la fac ou autre ne sera jamais viré. Par contre s'il devient violent ou pervers... Enfin, ça n'empêche pas qu'il rebosse dans le privé malheureusement. J'aimerais bien savoir où c'est en Normandie qu'on rigole :)

Répondre

J'avais connu le cas une fois où un de mes prof de collège avait craqué et avait frappé un élève, qui cherchait a le faire craquer, je tiens à le préciser, même si cela n'excuse pas vraiment la réaction. Il n'avait pas été renvoyé mais il n'avait plus le droit d'approcher l'élève (dont les parents avaient portés plainte il me semble) et vu son comportement par la suite, il y a du y avoir pas mal de sanctions.

Répondre

Même sans forcément perdre son boulot, elle va payer, vu qu'à mon avis les parents (ou même l'élève) vont porter plainte. En plus l'arcade c'est l'endroit où tu te chopes facilement des cicatrices qui restent bien visibles...

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Dans mon collège aussi, un prof avait giflé un élève qui le provoquait. Ça arrive malheureusement et on peut avoir ce genre de réaction quand on est poussé à bout (ce qui ne justifie pas le geste bien entendu et mérite une sanction). Mais en ce qui concerne la VDM, si la prof est exaspérée par des bavardages pendant son premier cours au point qu'elle leur balance une chaussure, elle a un sérieux problème de maîtrise d'elle-même ! Elle ne devrait pas travailler avec des enfants ou des adolescents

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

C'est pas forcément l'éducation nationale, mon lycée fait partie du ministère de l'agriculture par exemple ;) Sinon l'année dernière j'étais en 3e et en fin d'année (dans le mois de juin) ma prof d'anglais a frapper un de mes camarades et s'est faite renvoyée de mon collège. Après je sais pas si de l'éducation nationale aussi, peut-être vu qu'on a tous été témoins (ceux de ma classe), mais en tout cas elle est partie dès le dernier jour parce que si elle partait avant on avait plus de prof d'ang

Répondre

J'ai connu une prof de CM1 dont un élève s'est enfui pendant la récré, et au lieu d'appeler la police ou la mère, elle a envoyé un autre enfant de sa classe qui a retrouvé son camarade sur un pont. Il voulait se suicidé. La mère n'a été prévenue que le soir. La prof s'en est sortie et à juste été mutée dans une autre école

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Cela ne doit pas être légal. Mais si la prof a besoin de ce calmer il y a d'autres moyen. Au lycée on avait tellement était insupportable avec un prof (2eme année que l'avait) qu'il est sortie de la salle (au lieu d'en mettre une à quelqu'un). Il est revenu 5 min après est avait la main rouge, il avait préféré taper dans un mur pour ce calmer que l'un d'entre nous.

Répondre

Lors d'un voyage scolaire un prof bourré a étranglé un élève bourré lui aussi et devinez quoi? C'est l'élève qui a eu une sanction et a eu un refus d'inscription à l'école l'année qui suivit. Et le prof? Oh, lui n'a rien eu bien évidemment vu qu'il est NOMMÉ!

Répondre

Moi j'ai eu un prof qui tapait dans le mur devant nous avec son poings. Il aimait aussi taper sa tête contre le tableau. Un jour sa tête a rencontré quelque chose de moins résistant... La vitre! Elle s'est cassé sous le coup mais le prof n'a rien eu dans les deux sens du terme: la tenture l'a protégé du choc et le directeur des parents furieux!

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Pas vraiment légal, elle risque simplement de se faire virer de l'école. Un peut comme certains élèves de zone sensible qui s'en prennent à leurs camarades ou aux profs/voitures. A part être virer, ils risque pas grand chose en dehors de l'école...

Répondre

Une plainte en te nommant partie civile et en listant tout les dommages psychologique et physique ainsi que les éventuels séquelles engendrées ( avec des attestations de médecins, calcul de préjudice et calcul du risque de rater ton année scolaire à cause de sa ). A défaut d'avoir une bonne année, tu auras des dommages et intérêts ;) Je vais me faire dislike mais j'aime trop le droit pour pas y faire mention ici :D

Répondre

Légal ? Non. Compréhensible ? Non. Pas à ce stade. Balancer des le premier cours un talon aiguille ? Les yeux, elle y a pensé ? Faire perdre la vue à quelqu'un pour un stupide bavardage ?? Blesser quelqu'un, plus ou moins sévèrement ? Je veux dire, ok pour un peu de sévérité des fois, cela manque cruellement (mais bon, le gosse à le droit de tout faire, il est à présent protégé par les parents qui préfèrent s'en prendre aux profs plutôt qu'à leur éducation.... triste monde) mais de la à balancer

Par  Cocos38

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Ils étaient peut-être très bruyant, mais qu'elle s'exaspère à ce point dès la rentrée c'est déroutant. Stress de la rentrée ? Problèmes perso ? S'est trompé de carrière ?

Chargement…