107
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  sangoku  |  59

Dans la société de ma femme, ils disposent de journées "enfants malades", ou 3 jours peuvent être pris sans fournir de justificatif. Certain(e)s comptent ces jours dans leur total de congés à prendre à l'année... Je sens que les commentaires vont vite partir en vrille sur les fonctionnaires et leurs "privilèges", je prépare mes chips!

Commentaires
Par  sangoku  |  59

Dans la société de ma femme, ils disposent de journées "enfants malades", ou 3 jours peuvent être pris sans fournir de justificatif. Certain(e)s comptent ces jours dans leur total de congés à prendre à l'année... Je sens que les commentaires vont vite partir en vrille sur les fonctionnaires et leurs "privilèges", je prépare mes chips!

Répondre
  Danda  |  7

Tu peut aussi travailler correctement et si tes enfants sont malades (je ne le souhaite pas) utiliser ses jours, pourquoi toujours vouloir profiter du système...

Répondre
  multimaniackmg  |  20

je viens de prendre deux jours pour rester à la maison avec ma fille de 6 ans et son angine bactérienne... payé par la boite. Heureusement, puisque je n'avais personne pour la garder autrement !

Par  samixVDM  |  21

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Par  brhd  |  39

C'est ce genre de personne qui viendra se plaindre après qu'on supprime des droits... Et c'est la majorité qui trinque derrière, à cause de comportements égoïstes d'une minorité. Ma remarque est valable d'ailleurs pour beaucoup d'autres aspects, chomâge, sécu, CAF, ...

Répondre
  Mamamia28  |  44

Cela n'a rien à voir avec la CPAM, c'est simplement que l'entreprise prend à sa charge les 3 jours qui sont normalement non indemnisés par la CPAM. Par exemple, si tu es en arrêt 2 jours, sauf accord comme ici, bé ces 2 jours ne te seront pas indemnisés, et si tu es en arrêt 5 jours, seuls 2 seront indemnisés. Le seul couillon dans l'histoire c'est l'employeur qui va devoir payer pour une salariée qui est prétendument faussement malade.

Répondre
  PaleMine  |  28

Carence bien évidemment non prise en charge par la secu. mais en tant que salarié honnête, tu es bien heureux que boss te paie à la fois carence et 100% de ton salaire, suivant les conventions, dont seuls 60 lui seront reversés par la CPAM pour une absence justifiée de quelques jours. Couillon, le mot est faible. Les absences maladie, AT, MP sont un gouffre pour les patrons.

Répondre
  TowaJj  |  42

C'est un choix de société (salaires bas, charges sociales très élevées) dont certains (de plus en plus nombreux au vu des statistiques sur l'absentéisme) abusent. Mais qui est prêt à accepter moins de protection en contrepartie d'un salaire plus intéressant? Est il normal que des gens souffrant d'une santé "plus fragile" assument seuls? Est il licite de demander à un smicard d' effectuer un travail pénible alors qu'il est modérément malade? Le travail est dévalorisé de plus en plus, ce n'est plus une fierté pour beaucoup, et ce n'est plus le seul moyen de s'en sortir financièrement, avec toutes les aides qui existent pour les plus démunis, la stagnation des salaires et le peu de perspective d'évolution de carrière dans pas mal d'entreprises. Quand le système explosera, il sera temps de faire la révolution! (NB: quelques entreprises et administrations commencent à accorder des primes aux salariés qui n'auront pas été absents pour maladie au cours de l'année écoulée.)

Répondre
  tnrk  |  20

Je me demande toujours si ces primes ne sont pas illégales. L'état de santé fait partie de vingt critères de discriminations reconnus par la loi. Perso je l'aurais mauvaise si un type avait une prime et pas moi juste parce qu'il a la chance de ne pas se taper pour super-rhume annuel. (By the way, les études montrent qu'une rémunération équitable et juste augmentent la motivation, donc le calcul des entreprises mettant en place ces primes me paraît mauvais à long terme.)

Répondre
  makechzaar  |  22

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Kaa04  |  40

Et puis surtout ce genre de prime ne poussera-t'il pas certains à venir bosser même avec la crève, rien foutre au boulot car explosés par les cachetons ou la maladie (ou les 2) mais contaminer 3-4 personnes de leurs collègues qui à leur tour pourront refiler le virus dans leur entourage? La sécu y est-elle vraiment gagnante du coup? Je pense pas. Je suis ammené à serrer 20 à 50 mains par jour avec mon taff et je supporte pas les malades, je leur serre pas la main si je vois qu'ils le sont effectivement car j'ai pas envie de l'être à mon tour.

Répondre
  ouadjet  |  11

Je trouve que la prime pour les personnes qui ne sont jamais absentes est une bonne chose au contraire. Parce que quand tu bosses sans compter tes heures pendant que d'autres se mettent en arrêt parce qu'ils ne veulent pas venir bosser et sont payé quand même ça fou les boules

Répondre
  TowaJj  |  42

#55: les 3 jours de carence poussent a contrario certaines personnes à venir travailler (au volant d'un 36 tonnes ou sur une chaîne avec des machines potentiellement dangereuses) avec 40 de fièvre...

Répondre
  Galadrien  |  25

Il m'est arrivé de ne pas aller en cours pour un rhume. Je ne suis jamais malade, donc ça me mettait vraiment KO. ^^ Mais si je dois fournir un justificatif, je me shoote aux médocs...

Répondre
  zkho  |  9

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Par  nabster59  |  19

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Bleachak  |  21

oui, pour commencer les périodes d'essais sont pas systématique ^^ Et puis si la periode est finis ... Puis tu dois aussi laisser le bénéfice du doute ... les problèmes prennent rarement rendez-vous ^^

Répondre
  Epiline  |  15

Qui dit période d'essai dit interdiction dy mettre fin pour raison de maladie, et report des jours manqués pendant la période d'essai. Et oui, des fois mieux vaut connaître ses droits =).

Répondre
  Epiline  |  15

#Boronali Quand bien même, si la rupture de période d'essai est considérée comme abusive (d'autant plus si l'employée, hormis cette arrêt, est irréprochable), cela pourra quand même se passer aux prud'hommes =). Et la corrélation arrêt maladie -licenciement pourra très bien être faite par conséquent

Répondre
  Bleachak  |  21

tu dis n'importe quoi ... En période d'essai ta aucune justification à donner quelque soit la partie qui rompt le contrat En gros, il peut pas y avoir de rupture abusive. Si ton salarié est noir et que tu lui dis "casse toi le singe", oui tu finiras au prud'hommes ... mais je t'assure que c'est pas le simple fait de l'avoir viré le problème... ( je dis sciemment quelque chose d'horrible afin détailler mon exemple) sa marcherai avec tout autre motif discriminatoire bien sur

Répondre
  Epiline  |  15

#107 "Sanction des ruptures abusives, discriminatoires ou irrégulières. Pendant la période d’essai, chaque partie au contrat de travail est en principe libre de le rompre sans donner de motif et sans respecter de procédure ou de formalités particulières. Mais cette liberté n’est pas sans limite. Elle doit s’exercer dans le respect de la finalité de la période d’essai et des droits du salarié, sous le contrôle du juge." Je vous laisse le loisir de chercher les différentes raisons qui sont liées à cet abus, sachant que la discrimination que vous citez n'est pas la seule. Je connais moi aussi mon sujet, et la liberté de rupture n'est pas sans limite, c'est comme ça =).

Par  sepan  |  49

C'est comme dans je ne sais plus quelle institution de l'état où il y a quelque années ils avaient arrêté le zéro jours de carences pour un arrêt maladie pour passer à un jour. Étrangement d'un seul coup beaucoup moins de personnes étaient malades.

Répondre
  72Sarthe  |  18

Oui, il y a quelques années, c'est Sarkozy - il me semble - qui voulait allonger le délai de carence pour les fonctionnaires d'un jour (de 0 à 1 il me semble) alors que dans le privé, c'est souvent 4 jours ... mais ils avaient trouvé le moyen de manifester ^^

Répondre
  tnrk  |  20

Le nivellement par le bas n'est pas forcément une bonne chose, hein. "Oh, regardez, les Chinois sont mal payés et crèvent de faim, alors arrêtez de réclamer des salaires décents !" Si y a des abus sur un droit, on peut faire autrement que supprimer ce droit : faire des contrôles par exemples. Personnellement ces jours de carence m'ont toujours choqué. Si je suis malade pour de bon, je fais comment ? Ben je l'ai dans l'os et je peux passer ma journée de vomissements à disserter dans ma tête sur la notion d'injustice.

Répondre
  fleshbleue  |  9

Et la première action de Hollande en arrivant au pouvoir a été de supprimer ce jour de carence, alors que personne ne le demandait. Et retour à la case départ, avec tous les abus que l'on connaissait !

Répondre
  Kaa04  |  40

@ Bleachak: dans la convention collective du transport routier de marchandises nous avons 5 jours de carence. Tout dépend de la convention collective de ton secteur d'activité (s'il y en a une, je ne sais pas si c'est systématique) puis des accords internes à l'entreprise dans laquelle tu bosses. Mais en aucun cas les accords d'entreprise ne peuvent faire "pire" que la convention collective. Par contre là où tu as raison c'est que la règle générale c'est 3 jours de carence.

Répondre
  PaleMine  |  28

Jusqu'à 7 jours dans le transport en effet, pour un chauffeur qui a entre 1 et 3 ans d'ancienneté de mémoire. mais dans le cas présent tu parles de la carence prévue pour l'employeur, à savoir 7 jours avant le maintien de salaire, on en revient donc à 3 jours de carence maxi puisque du 4eme au 7eme c'est versé en direct par la sécu.

Répondre
  Bleachak  |  21

de toute façon la loi dis 3, si la convention collective dis 15, il faut pas oublié qu'en droit du travail c'est me texte le plus avantageux aux salariés qui prime... Donc tu ne peux pas avoir dans le privé plus de 3 jours, voilà pourquoi j'étais aussi sur de moi :)

Répondre
  zelieca  |  8

Il n'y a pas que les fonctionnaires, dans beaucoup de boites ils n'ont pas de jours de carence. Etant prof, j'ai du mal à faire cours avec 40°C de fièvre, je ne me mets pas facilement en arrêt, et sûrement pas de gaieté de coeur.

Répondre
  BibouJulie  |  58

En Alsace et Moselle, avec le droit local nous avons la chance de ne pas avoir de jour de carence, c'est l employeur qui prend en charge les 3 premiers jours, après la sécu prend le relai. Évidemment quand tu sais que tu vas perdre au moins un jour de salaire, si le matin en te levant t es au bout du rouleau, tu vas te gaver de comprimés et essayer d aller quand même bosser (même si tu peux mettre ta sécurité et celle des autres en danger) parce que sur un petit salaire un jour de moins tu le sens passé. Évidemment il y a aussi des abus, comme c'est l employeur qui prend en charge ces 3 jours, il n y a pas de décalage dans la paie (alors que la sécu elle te paierai tes jours maladies sous au moins 15 jours dans le meilleur des cas), j'ai eu un collègue qui venait travailler 1 jour, se mettait en arrêt maladie 3 jours, revenait 1 jour, se remettait en maladie 3 jours.... Vous imaginez la rage de l entreprise et de ses collègues aussi puisqu'on avait plus de boulot du fait de son absence !

Chargement…