470
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Commentaires
Par  Tpower

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

personnellement je m'épile^^ mais chacun est libre. ça dépend du couple. il y a des hommes que ça ne gène pas spécialement. il y a des pays dans lesquels les femmes ne s'épilent pas et personne n'en est mort pour autant. c'est subjectif.

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Ah tient il y a une VDM qui disait qu'une fille voulait voir son mec épilé, elle a vu le résultat elle a pas du tout aimé... Bref alors on s'épile ou pas ? Moi ya des filles qui me disent que c'est viril, d'autre crade... Pfff faudrait savoir quand meme alors que nous, jusqu'à preuve du contraire entre une fille épilé et une fille pas épilé, le choix des garçon est deja fait, sauf exception bien sur...

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Moi aussi je me demande quel est le rapport entre le féminisme et les poils. Parce qu'un mec qui s'épile c'est un féministe ? Un qui ne s'épile pas un machiste ? Ou l'inverse ? Il y a des féministes qui s'épilent et des non féministes qui ne s'épilent pas... C'est comme dire "Je suis féministe donc je ne me coupe plus les cheveux" ^^'. Après oui chacun fait ce qu'il veut de son corps, mais pas la peine de prendre des excuses aussi bidons, les vraies féministes ont des luttes bien pl

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

cdsl mais c'est pas très beau je comprend la démarche mais i a des fois ou vaut mieux suivre tout le monde c'est comme si on arreter de mettre des tampon ( ou des serviettes) c'est naturel mais pas tres beau

Répondre

Les tampons/serviettes et surtout mooncup (qui allie confort et hygiène), c'est une histoire bien plus compliquée que les poils. Tout d'abord, le sang qui coule naturellement sur soi, colle dans les vêtements, s'incruste sur les tissus, sèche sur la peau est assez désagréable. Ensuite, perdre une certaine quantité de sang en public, si nous imaginons une créature nue se promenant dans la rue, en partie du fait de notre bipédie qui facilite encore plus l'effet de chute, est aussi irrespectu

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

deuxhistoire : c'est une question de goût comme la couleur des yeux ... Moi j'aime les hommes avec plein de poils, c'est mon droit et j'assume. Un mec épilé ça ne m'attire pas et un mec naturellement imberbe, ce n'est pas de sa faute mais je n'aime pas non plus. Mon inconscient associe les poils à la virilité et j'aime les hommes très viril.... ça en dégoute certaines, chacun son truc. Mais les poils sur mon corps je ne supporte pas mais alors pas du tout. Point barre et personne n'a rien à y r

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

On se passera volontiers de ta propagande. Très manichéenne avec des chiffres dont on peut chercher la source et la pertinence pendant des heures. Si l'homme et la femme sont bien distincts à l'état naturel, tu ne peux en rien dire la même chose de leurs représentations respectives dans la société, c'est ça dont il est question.

Répondre

Moi un homme poilu je ne le touche pas, et si je n'ai pas eu le temps de me raser, il ne me touche pas avant que ce soit réglé. Pour moi ce n'est pas une question de genre mais de goût ou de dégoût.

Par  Ulixes

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Allez, Wikipedia à la rescousse des gens pas aidés qui font des amalgames ineptes. "Le féminisme est un ensemble d'idées politiques, philosophiques et sociales cherchant à promouvoir les droits des femmes et leurs intérêts dans la société civile. Il s'incarne dans des organisations dont les objectifs sont d'abolir les inégalités sociales, politiques, juridiques, économiques et culturelles dont les femmes sont victimes." "Le machisme, avec ses dérivés « machiste » et « macho

Répondre

Le féminisme de nos jours regroupe aussi bien des mouvements égalitaristes que des mouvements extrémistes qui cherchent à imposer une matriarchie. Dans le contexte de la VDM, on dirait plutôt qu'il s'agit d'une conception populaire un peu superficielle du féminisme, on ne peut donc rien en déduire de ses opinions politiques (car on est vite taxé d'ultra-féministe pour rien depuis que les femmes ont gagné pas mal de droits). On peut très bien parler d'une femme dominante qui réclame des droits

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Le problème c'est différencier les vraies féministes, celles qui veulent l'égalité des sexes, des pseudo féministes qui veulent uniquement prendre l'ascendant sur les hommes. Ma mère à des amies officiellement féministes qui m'ont donc annoncé que je serais un mauvais cuisinier, mauvais père et mauvais mari (puisque trop passionné par mon travail, le foot et la bière), ne saurais jamais faire la vaisselle ni la lessive, ... Elles l'ont fait en plusieurs fois, mais assez souvent et assez sèche

Répondre

/troll Vous voulez être notre égal, on en reparle quand il faudra porter quelque chose de lourd. /troll Bon et au cas ou les bannières suffiraient pas, j'annonce que je plaisante, je ne suis pas le seul a avoir rit devant OSS117...

Répondre

personnellement je respecterai la féministe qui demandera l’allongement des congés paternités et des chances de gardes des enfants égales parce que bon on a pas non plus toujours la meilleur image non plus je me suis baladé sur le VDM feministe et j'ai vu as quelques jours d'intervalle : - sur le carton d'un aspirateur il y a une image de femme c'est une honte on est pas des boniches -sur le carton d'un aspirateur il y a un homme c'est une honte on est trop conne pour savoir s'en servir! l

Répondre

"personnellement je respecterai la féministe qui demandera l’allongement des congés paternités et des chances de gardes des enfants égales parce que bon on a pas non plus toujours la meilleur image non plus" Je suis féministe et je demande ces droits (et je ne suis pas du tout la seule), justement parce que je connais des femmes incapables d'élever un enfant qui ont mis leur statut de femme en avant pour en avoir la garde et je trouve cela honteux. De même, certains pays proposent une

Répondre

Ça n'implique pas ! On peut être féministe et s'épiler ou pas ! Mais on peut arrêter de s'épiler par féminisme. Je m'explique : l'épilation est une norme sociale contraignante. Qui n'a pas vraiment de raison d'être. Le poil est utile à la peau. Et des poils, ce n'est pas plus sale que de la peau, TANT QU'ON SE LAVE, évidemment. Personnellement, j'ai arrêté de m'épiler car cela abime pas mal ma peau. Du genre au point d'avoir des plaques d'irritation et compagnie, ou de la peau ultra ultra sèc

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

On peut s'opposer à la norme esthétique sociale. S'opposer à l'épilation (qui est assez contraignante suivant les pilosités et le milieu social), c'est comme s'opposer à la sexualisation du corps féminin ou à une norme vestimentaire. C'est symbolique. Il y a aussi des gens qui s'opposent à l'épilation par naturalisme ou écologisme. Ce n'est pas spécifique au féminisme, mais c'est une protestation qui n'est pas si dénuée de sens. Il faut voir que certaines choses nous semblent esthétiques

Répondre

Et si la personne qui s'épile ne trouve pas ça agréable parce que, je ne sais pas moi, la repousse gratte, elle a des poils incarnés, une peau très sensible, elle ne trouve pas ça beau esthétiquement et j'en passe ? Ca ne compte pas ?

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Beaucoup de personnes disent qu'on est contraintes de s'épiler par la société, les hommes etc mais personnellement je m'épile pour moi même, mon copain ne m'impose rien mais moi je préfère. Je peux rester des semaines sans m'épiler mais à un certain moment je finis toujours par le faire et je ne suis forcée par personne. Et je suis une féministe pure souche si l'on peut dire. J'ai entendu des personnes associer le fait de ne pas s'épiler à la liberté de la femme, limite ces personnes nous metten

Par  pyb38

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Chargement…