122
Par Inconnu / jeudi 20 novembre 2008 19:06 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  london  |  4

et le pire , c'est que ta demoiselle qui fait de la philo , elle te parle de psycho !!!!!!!! moi je dis laissons la psycho aux psychologues cliniciens !!! je fais des études de psycho et je peux te dire qu'elle raconte n'importe quoi le "ça" est l'instance de l'appareil psychique qui est le lieu des pulsions.... je vois mal comment , humainement tu peux être un " ça " et le "moi" c'est du ça en contact avec l'extérieur , donc c'est le fait d'intérioser des principes extérieurs pour calmer les pulsions trés fortes .... pareil je vois pas comment son moi peut lui faire comprendre que tu es un "ça " et le surmoi , c'est une auto censure .... enfin bref , d'aprés la façon dont tu as écris , elle dit que des bétises , donc qu'elle laisse freud tranquille et qu'elle continue la philo avec descartes et spinoza

Commentaires
Répondre
  BarryLyndon  |  10

Justement, les histoires de ça, moi et surmoi, c'est de la PSYCHO, pas de la PHILO, et Freud était un PSYCHANALYSTE, pas un PHILOSOPHE. Ça prouve bien ce que je disais, la copine raconte n'importe quoi, et dire "le pire c'est que j'ai suivi l'histoire", c'est n'importe quoi aussi, y'a rien à suivre...

Par  Ludy  |  0

Ouah ouah ouah!!! non seulement tu te fais larguer mais en plus... comme ca. Mon pov c'est avant qu'il fallait reagir! La philo ca sert a rien c'est bien connnu ^^ nan mais plus serieusement, courage

Répondre
  BarryLyndon  |  10

Ah bon ? T'as compris ? Ça alors... J'aimerais bien savoir ce que t'as compris, parce que moi qui ai fait 2 ans de psycho orientation psychanalyse (j'en ai bouffé du tonton Freud), je t'assure que ça ne veut rien dire. Le moi, le surmoi et le ça sont des instances de l'appareil psychique. La fille en question n'a pas pu comprendre que son copain était un "ça", ça ne veut rien dire... De la même façon, le "moi" ne peut pas lui "faire comprendre" quoi que ce soit, tout ça n'a pas de sens. Inutile de vouloir nous berner, en disant que tu as compris alors qu'il n'y a rien à comprendre, tu nous a prouvé que tu ne savais même pas de quoi elle parle =)

Répondre
  Tyty13  |  20

il suffit juste d'être chelou d'esprit comme parce qur je ne fait d'étude ni en psycho ni en philo et j'ai compris alors il n'y a pas de ''on ne peut pas comprendre'' parce que si ;)

Par  london  |  4

et le pire , c'est que ta demoiselle qui fait de la philo , elle te parle de psycho !!!!!!!! moi je dis laissons la psycho aux psychologues cliniciens !!! je fais des études de psycho et je peux te dire qu'elle raconte n'importe quoi le "ça" est l'instance de l'appareil psychique qui est le lieu des pulsions.... je vois mal comment , humainement tu peux être un " ça " et le "moi" c'est du ça en contact avec l'extérieur , donc c'est le fait d'intérioser des principes extérieurs pour calmer les pulsions trés fortes .... pareil je vois pas comment son moi peut lui faire comprendre que tu es un "ça " et le surmoi , c'est une auto censure .... enfin bref , d'aprés la façon dont tu as écris , elle dit que des bétises , donc qu'elle laisse freud tranquille et qu'elle continue la philo avec descartes et spinoza

Répondre
  Dvv  |  46

rho, gardez le votre freud , on a assez de travail avec nos philosophes ! sa copine est une conne, tant dans sa méchanceté que dans son coté pseudo-intellectuel, enfin...

Répondre
  Macracra  |  23

Non pas réellement à mon avis l'auteur a juste simplifié les termes à cause de la limitation de caractère, mais quand elle parle du fait qu'elle ne voyait en lui que le "surmoi" je pense qu'il s'agit là du principe de perfection morale, qui dans le sens de leurs discussion devait être synonyme de "je ne voyais que le bon côté des choses en toi" Le moi renvoie aussi au sujet direct, donc le moi caractérise sa conscience du monde extérieur (dont lui) Et quand elle parle de lui en le désignant de "ça", le ça étant le réservoir à pulsion inavouable, je pense qu'ici ça désigne l'objet sexuel uniquement Donc en conclusion certes ce n'est pas VRAIMENT correct mais je pense que l'auteur a un peu tourné les choses pour en faire une grosse caricature ^^

Répondre
  Obs_curity  |  25

J'ai fait psycho à l'unif' et désolée mais les théories freudienne relèvent bien plus de la philosophie que d'un outil thérapeutique ou explicatif de la psyché humaine.

Par  melinoa  |  0

#9...mais biensûr! et la marmotte elle met le chocolat, dans le papier d'alu! "l'instance de l'appareil psychique qui est le lieu des pulsions"=j'ai tout comprendu! bon, et heu...pour être passioné par Freud...heu...ok mais bon, c'est un petit peu lui qui a dit que les enfants étaient des pervers en puissance! quelle évidence...^o) sinon, grosse vdm pour toi, déjà elle te largue, et en plus elle étale sa science pour bien enfoncer le clou...d'autant plus qua sa dîte science est fausse d'après London...

Répondre
  BarryLyndon  |  10

Amis des préjugés bonjour ! Je suis désolé de pousser mon coup de gueule, mais ça m'énerve tous ces clichés idiots sur Freud et la psychanalyse... Dire que Freud "a dit que les enfants étaient des pervers en puissance" est complètement con et prouve que tu n'as rien compris à la théorie freudienne (je pense d'ailleurs que tu ne l'as même pas lue). Tu ne fais que répéter les bêtises que l'on entend sur Freud à longueur de journée. Freud a parlé de "pervers polymorphes" pour désigner la découverte par l'enfant de son propre corps et du monde qui l'entoure à travers ses pulsions partielles, ça n'a aucun rapport avec la perversion telle qu'on l'entend chez un adulte. Intéresse-toi un peu plus à Freud avant de balancer des affirmations aussi clichés et débiles. Je terminerai simplement ce coup de gueule en ajoutant que sans Freud, on enfermerait encore la quéquette des petits garçons dans une cage de métal avant de les envoyer au lit (et ceux qui ne comprennent pas iront se renseigner). Voilà, désolé pour la gueulante, mais que voulez-vous, la bêtise de certains quand on parle de Freud m'énerve vraiment.

Chargement…