338
Confessional
camillemf En dire plus :
Bonjour à toutes et à tous, Je suis l'auteure de la VDM ! Alors cette histoire m'est arrivée il y a quelques jours déjà, j'en ai donc pour 2 mois et 20 jours de plâtre, et un cours séjour de 2 jours à l'hôpital. L'infirmière s'est excusée à plusieurs reprises à mon retour au lycée. Lorsque je suis allée à son bureau après "l'accident" j'avais le poignée enflé et rouge. D'après elle, j'avais seulement fait un faux mouvement dans ma chute. Mais le soir, après être rentrée et avoi
Par camillemf - / samedi 13 juin 2015 23:59 / France - Tours
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Pourquoi tu dis ca? Tu penses que les infirmières sont les personnes qui ne sont pas arrivées à faire médecine?? Il y a des infirmières qui ont choisi ce métier et qui pour rien au monde ne voudrai être médecin.

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Et puis le jour où un lycée sera doté d'un système de radiologie comme dans un hôpital, appelle moi, je veux l'adresse. Ou alors les médecins n'ont même pas eu besoin de radio pour déceler 3 fractures, et pareil appelle moi, je veux leur carte.

Répondre

En même temps, elle a fait une faute professionnelle la ... Qu'elle sache pas poser le diagnostic, oui ca se comprend parfaitement, mais elle a pas à affirmer que tout va bien alors que visiblement elle en a aucune idee ! Il vaut mieux avouer qu'on ne sait pas plutot que d'avancer des choses fausses, des gens meurent à cause de l'orgueil de certains soignants

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Une telle erreur ne se serait pas produite dans un hôpital, parce que l'infirmière aurait eu le matériel adéquat à disposition (et accessoirement, des médecins pour demander un avis médical...) Les infirmières scolaires sont autant infirmières que leurs collègues en milieu hospitalier. Il y en a même un certain nombre qui viennent de l'hôpital en fait...

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

#112 certes cette infirmière s'est trompée, mais la tournure de phrase du commentaire #1 est méprisant pour les infirmières en général "c'est pour cela qu'elle n'est qu'infirmière" signifie qu'une infirmière est inférieur à un médecin, or ce sont deux métiers différents, avec des responsabilités différentes, on ne peut pas minimiser ce métier, même si je pense que #1 ne s'est pas rendu compte de la portée de sa phrase, et a posté très vite...

Répondre

Je suis pas médecin mais ostéopathe, et j'ai pas de radio dans mon cabinet. En revanche, j'ai mes petites mains à ma disposition, une série de question à poser et même un diapason ! Ça ne pose pas le diagnostic d'une fracture, puisque c'est un diagnostic radiologique, mais ça aiguille très fortement. Et si justement, je me dis que c'est pas très net tout ça, je renvoie. Y a pas forcément besoin de passer une radio au moindre bobo. Les professionnels de santé ont des tas d'outils à leur disposi

Répondre

C'est bien pour ça que les pompiers se gardent bien de donner un diagnostic... Même quand c'est flagrant ils parlent seulement d'hypothèses ou de "possibilité". C'est ce qui m'avait le plus étonné quand je m'étais cassé la clavicule, je les entendais dire que j'avais p-ê la clavicule cassée et moi à côté je leur disais que c'était sûr (en trois morceaux quand même). C'est pareil pour une infirmière, elle n'est pas habilité à donner un diagnostic médical.

Répondre

Pour savoir s'il y a une fracture pas la peine de faire des radio, c'est juste pour la localisation précise. Il y a des tests qu'une infirmière devrait savoir: percussion, compression/traction et vibration...

Répondre

Parce que tu penses que si elle est infirmière scolaire, elle ne sert à rien ? Faut arrêter de déconner, passe un bac, enchaine sur 3 ans d'IFSI et on verra comment tu vivras si tu es infirmière scolaire. Ce n'est pas de tout repos, les lycées ne sont pas toujours les meilleurs patients.

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Il n'y a pas d'infirmier dans mon lycée. D'un coté je pense que c'est pas top, parce que s'il arrive quelque chose, un secours urgent ne pourra pas être apporté (bien que la moitié des profs et des surveillants aient le Brevet de Secouriste). Mais apres avoir lu cette anecdote, je pense que c'est mieux, au final, parce que s'il y a un soucis on est directement envoyé a l'hôpital le plus proche...

Répondre

Je crois que ici personne n'a compris que #1 parlait en fait des infirmières SCOLAIRES, le hic c'est qu'elle s'est mal exprimée, elle s'est ensuite corrigée dans les commentaires précédents, mais vu que ici tout le monde vient mettre son grain de sel sans même prendre la peine de lire ce qui a été dit précédemment, on se retrouve avec des coms haineux, bien lourds et surtout répétitifs...

Répondre

sérieusement, calmez vous. ^^ ma mère est infirmière depuis 25 ans, elle est passé par le milieu hospitalier, où le médecin est dieu, par l'école, où se qu'on lui a demandé pendant l'entretien, c'est de pas trop chercher, beaucoup font semblant, et par le libéral où au final, c'est cent fois mieux. pour ceux qui pensent, médecins > infirmière, je vous dis, ouvrez les yeux, et ceux qui pensent l'inverse, je vous dis mer**, il y a des cons partout, et la compétence n'a rien avoir avec le niveau

Répondre

moman je t'aime , tu es la plus belle la plus forte , Mømaannnnn. ..... infirmière diplôme facile, médecin diplôme difficile et pour peu que tu choisisse une spécialisation , tu dois rendre une thèse. l'amour maternel c'est louable , ouvrir les yeux c'est mieux

Répondre

Haaaaaaaa, les médecins qui pètent plus haut que leur cul, qui se prennent pour Dieu et qui rabaissent tous ceux qui n'ont pas leur niveau d'études ... Tssssss un peu d'humilité ne leur ferait pas de mal ! Faudrait inverser les rôles de temps en temps, que les médecins fassent le boulot des infirmiers pendant quelques jours. Ça leur ferait les pieds !

Répondre

Mais c'est dingue !!! En vous lisant et en regardant comment on m'a répondu je commence sérieusement à croire que PERSONNE n'a compris que #1 faisait de l'humour..... C'est quand même aberrant de voire des gens bornés à ce point...

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Comment ça ton téléphone a bugué, c'est un texte différent du premier, c'est volontaire, pas un doublon ^^' Soit je me trompe (Possible auquel cas corrige moi) soit tu te cherches des excuses là. ;)

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Pas directement, ça met un peu de temps. Dans le genre, je m'étais fracturé un doigt à un endroit assez chiant, je m'en suis pas rendu compte avant la fin de mon cours d'histoire géo.

Répondre

Même pas, elles n'ont pas le droit de donner de médicaments ^^ Ça me rappelle au collège lorsque je m'étais fait une entorse à la cheville et que l'infirmière m'avait dit que je n'avais rien, que j'avais mal seulement à cause du choc --' Me suis toujours demandé à quoi elles servaient vu qu'elles ne peuvent rien faire a part mettre une bouillotte quand t'as mal au ventre ^^

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Dans le lycée où j'étais, l'infirmière nous soigné avec des pates de fruits. Ou alors quand on avait mal au ventre, desuite elle nous disait qu'on était enceinte ! Puis, elle nous donné une pate de fruit...

Répondre

Je suis au lycée, et rien que cette année j'ai vu l'infirmière distribuer doliprane, strepsils et autres médicaments. C'est peut-être interdit, mais elle le fait quand même (et c'est tant mieux)...

Répondre

#191 dans le lycée où j'étais l'année dernière c'était smecta et doliprane, le principal nous faisait signer un mot en début d'année pour savoir si nos parents acceptaient qu'on nous donne des médicaments

Répondre

c'est exactement ce que m'a répondu une infirmière quand je m'était casser le bras... “c'est rien , vous êtes chochote, votre bras n'a rien ! " réalité ? les deux os cassé au niveau du poignet ... 2 mois de plâtres.

Par  Melou15

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Le choix il y est, rien n'empêche de soigner selon les symptômes par la voie naturelle, comme l'homéopathie ou la phytotherapie... Et c'est sans effet secondaires ( enfin presque car il peut toujours y avoir des allergies ou intolérance à telle substance, mais ça reste minime )

Répondre

l'homéopathie et la phythotherapie les deux types de soins dans le collimateur de l'union européenne en passe de passer pour de l'escroquerie. ça ne soigné que les malades imaginaires. ..

Répondre

L'homéopathie est discutable (on soigne avec de l'infiniement petit) mais la phytothérapie fait ses preuves depuis la nuit des temps (on soigne avec les plantes) sache que l'aspirine que tu prends viens d'une plante: la reine des prés. Tu te soignes déja avec des plantes... Et c'est très puissant pour certaine (opium) qui peuvent être toxique pour l'homme.

Chargement…