112
Par sardou / lundi 19 mai 2014 09:57 / France - Paris
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  sturk  |  25

y a franchement pire !

Commentaires
Par  sturk  |  25

y a franchement pire !

Répondre
  azertgyhuj  |  24

En fait , la chanson "dam dam deo" s'appelle bien l'horloge tourne , et les "lacs du connemara", c'est une chanson de Michel Sardou ... Je pense que #66 a commenté ça pour nous montrer une chanson pire car elle rentre dans la tête ...!

Par  miguelc_972  |  39

Ça m'a l'air explicatif!

Répondre
  tourtinet  |  55

d'après le dico des mots ( y a plus fiable donc )Le mot paro a plusieurs significations: il peut signifier le fait de ne pas être à l'aise, de ne pas être bien dans une certaine situation, ou bien même un événement qui vous contrarie et vous fait donc dire, "c'est paro". Paro peut également être attaché à une personne, " il est paro", signifiant que cette personne est fortement déterminée ou bien qu'elle se conduit d'une attitude étrange.)

Répondre
  Fatalistique  |  35

Terre brûlée au vent Des landes de pierres Autour des lacs C'est pour les vivants Un peu d'enfer Le Connemara Des nuages noirs Qui viennent du nord Colorent la terre Les lacs les rivières C'est le décor Du Connemara Au printemps suivant Le ciel irlandais Etait en paix Maureen a plongé Nue dans un lac Du Connemara Sean Kelly s'est dit Je suis catholique Maureen aussi L'église en granit De Limerick Maureen a dit oui De Tiperrary Barry-Connely Et de Galway Ils sont arrivés Dans le comté Du Connemara Y'avait les Connor's Les O'Connely Les Flaherty Du Ring of Kerry Et de quoi boire Trois jours et deux nuits Là-bas au Connemara On sait tout le prix du silence Là-bas au Connemara On dit que la vie C'est une folie Et que la folie Ca se danse Terre brûlée au vent Des landes de pierre Autour des lacs C'est pour les vivants Un peu d'enfer Le Connemara On y vit encore Au temps des Gaëls Et de Cromwell Au rythme des pluies Et du soleil Au pas des chevaux On y croit encore Aux monstres des lacs Qu'on voit nager Certains soirs d'été Et replonger Pour l'éternité On y voit encore Des hommes d'ailleurs Venus chercher Le repos de l'âme Et pour le coeur Un goût de meilleur L'on y croit encore Que le jour viendra Il est tout près Où les Irlandais Feront la paix Autour de la Croix Là-bas au Connemara On sait tout le prix de la guerre Là-bas au Connemara On n'accepte pas La paix des Gallois Ni celle des rois d'Angleterre Là.

Chargement…