94
Par Navii - / vendredi 21 janvier 2011 16:48 / France
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Schatzy

Oh c'est la même chose au centre où je travaille, j'me vois bien les appeler "mes ptits. chéris " etc, jusqu'au moment où j'suis stoppée net par un "ta gueule bâtard !!".. Hum ok.. Où va le monde?

Commentaires
Par  Schatzy

Oh c'est la même chose au centre où je travaille, j'me vois bien les appeler "mes ptits. chéris " etc, jusqu'au moment où j'suis stoppée net par un "ta gueule bâtard !!".. Hum ok.. Où va le monde?

Répondre

je suis d'accord Secret Story c'est pas un super exemple pour les gosses. Mais les gens qui font secret story sont bien DEVENUS vulgaires, je veux dire ils ne se sont pas metamorphosés comme par magie les jour du casting ou lors de leur entrée dans la maison. Donc c'est simplement des BEAUFS en mal de popularité. D'ailleurs c'est assez net au vu des secrets existants. " J'ai vu les extraterestres " oh c'est rien mon cheri retourne au dodo, c'est un cauchemar, " J'ai 783 conquêtes à mon actif " E

Répondre

ouais aussi idiote l'émission Secret Story soit elle, c'est aux parents de ne pas faire regarder aux enfants des débilités pareilles, c'est trop facile de rejeter toute la faute sur des émissions de télé !

Répondre

Ils ne copient pas forcément les parents, parfois ça vient des grands frères/grandes soeurs (j'ai gardé une petite de 3ans pendant un moment, son frère lui avait appris à dire "t'es un sale pédé" à tout le monde, il avait 9ans, les parents n'étaient pas vraiment présents dans l'éducation de leurs enfants mais je les ai entendu reprendre le plus vieux pour les insultes donc j'ose espérer que peu de parents encouragent ou ignore la vulgarité, en revanche, certains n'ont pas d'autorité ou

Par  Duralex

C'est devenu du langage courant, ils ne s'aperçoivent même pas (ou à peine) quand ils vous répondent "Quoaaa???" (pour "pardon ? Qu'avez-vous dit ?), un exemple parmi d'autres ! Aujourd'hui, j'ai ouï un retentissant "Connard" avec l'intonation et la menace corporelle qui allaient avec, bref, un grand moment de poésie et de douceur...

Chargement…