165
Par HEC La lose - / mercredi 24 février 2016 15:58 / Haïti - Port-au-prince
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Commentaires

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Surtout en archi si je ne m'abuse... J'ai quelques connaissances dans cette branche et ca a pas l'air facile sur le marché du travail en ce moment.. Dans tous les cas je ne vois aucune situation où le "en revanche moi j'ai réussi" aurait été approprié (même si l'auteur etait au chômage, c'est juste pas quelque chose à dire...)

Répondre

C'est souvent comme ça en plus quand on fais de grosse étude, ma femme a un bac +5 en droit mais au final elle bosse dans un truc qui n'a presque rien a voir et du coup elle a juste les boules par ce qu'elle fais pas du tout ce qu'elle voulait faire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Les grands naïfs s'imagine toujours que la vie leur donnera ce qu'ils méritent.que leur études porteront leur fruits.quand la naïveté se joint à la condescendance,le retour sa la réalité est des plus douloureux.dans la vie,on a rien de ce qu'on mérite.

Répondre

#98 oui c'est bien connu que le travail vient à toi lorsque tu a réussi. Il me semble même que dans certaines école on t'offre une villa à l'obtention de ton diplôme. Ha et pour ce qui aurait pas trouvé de travail météo France annonce une pluie d'argent pour la fin de semaine.

Répondre

je pense que ce que #98 voulait dire, c'est qu'à la sortie des grandes écoles comme HEC, ce sont souvent les entreprises qui vont chercher les étudiants et leur proposent un emploi. car les grandes écoles sont souvent associées à réussite et compétences

Répondre

#123 : la sarcasme ne sert a rien ein. Oui pour ta gouverne dans les grandes ecoles ce sont souvent les entreprises qui se deplacent et demarchent les etudiants. Il suffit de déposer un CV ou deux et en général il n'est pas trop dure de signer un contrat avant même la fin de ses études. Par la suite, au cours de sa carrière, il est fréquent d'avoir des propositions spontanée et/ou d'être contacté par des chasseurs de tête. Donc oui, d'une certaine façon, le travail vient a toi, quand tu

Répondre

#139 sache que j'ai un bon poste dans une grande entreprise, donc je ne me plein pas. En France certains domaines sont bouchés, donc tu a beau sortir d'une grande école, et bien oui il faudra chercher du travail. Et étant issu du domaine énergie électrique, effectivement je n'est pas eu de mal à trouver du travail. C'est simplement que je pense au autre qui n'ont pas toujours cette chance, malgré les diplômes et les grandes écoles.

Répondre

#153 désolé je ne suis pas écrivain. Ma conjugaison et mon orthographe ton peut-être choquer, mais chacun son domaine. L'erreur est humaine c'est pour ça qu'il y une gomme au bout des crayons. Bien que je suis sûr que tu n'ais jamais fait de faute...

Répondre

Enfin, il faut redescendre un peu aussi. Ce n'est pas parce qu'on a fait HEC qu'on a forcément réussi sa vie. Il y a des formations aussi bien que HEC et Perso, je suis en lien avec des personnes d'HEC et parfois je me dis que j'ai quand mieux réussis que certains et je ne suis jamais passé par HEC.

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Ça ne dépend de rien du tout oui ! Si tu es devenu éboueur et que c'est ce que tu voulais faire à la base, j'estime que tu as réussi ta vie. Rien à secouer de la hiérarchie des métiers.

Non mais les gens comme ça, faut ne pas leur prêter attention. J'ai aussi reçue une remarque similaire d'une meuf en droit social. Elle s'apitoyait sur mon sort en me demandant ce que j'allais faire une fois finie car mon secteur n'avait aucun débouché. J'adore recevoir des critiques de quelqu'un qui n'a pas fait ma filière et ne s'est visiblement jamais renseignée et s'est contentée d'écouter et de recracher bêtement les préjugés (facilement identifiable avec "il paraît que"). C'est

Répondre

En général ces gens suffisant prennent une GROOOSSE claque en sortant de l'école où on te chouchoute car il n'y a pas de boulot. Comme une connaissance biiiiiiien vaniteuse qui pensait réussir grandement sa vie en sortant d'un bts design... Et bien non monsieur, galère, comme tout le monde !

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  El Gaulzo

@103 : faut surtout être prêt à bouger... parmi mes connaissances, ceux qui ont le plus ramé sont globalement ceux qui voulaient absolument rester dans leur région et qui, du coup, se fermaient 90% du marché de l'emploi (moins pour les parisiens et les lyonnais, certes). Si tu ajoutes à ça pas mal de concurrence entre jeunes diplômés (surtout pour certaines formations), des prétentions salariales pas forcément adaptées et - assez rapidement - une période d'inactivité significative, t'as tout gag

Chargement…