215
Par helien / mardi 26 mars 2013 13:49 / France
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Elodie_86

Troisième heure : premier décès. Quatrième heure : J'ai ré-entendu les mouches voler.

Commentaires
Répondre

Les programmes impossibles à finir et qui changent tout le temps, les collègues qui te contredisent, les parents persuadés que leur gosse est surdoué, les élèves qui t'inventent des excuses ahurissantes, ceux qui ne comprennent rien à ce qui te paraît le plus évident et le plus indispensable dans la vie, la sensation de parler tout seul pendant que tout le monde ne discute que des histoires de cœur de Vanessa, devoir mettre zéro à des gosses sympas, devoir mettre de bonnes notes à des petits pré

Répondre

Les avantages d'être prof ? C'est pas Décembre, Juillet et Août ? Blague à part, Mordraal dit des choses tellement sensées, comme d'habitude j'ai envie de dire ;) Oh oui, moi je dis, être prof, ça pourrait être bien, mais vu la dose grandissante de petits cons qu'on trouve, ça devient quelque chose de presque suicidaire. Enfin, pas partout, certains diront. Mais franchement, pas un seul gosse - oui j'exagère encore je sais - n'est capable d'écrire bien, ni de comprendre un truc évident, là enc

Répondre

Pas faux ;) Mais bon faut savoir ce qu'on veut, mais en même temps, un dernier plaisir d'être prof, et là je trolle à l'excès au risque de me faire lyncher, c'est de faire grève à longueur de temps, et ça aussi, c'est retranché ! Bon on se calme les profs là, oh, baissez ces matraques, sinon je sors la mienne >:D

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

On sent l'expérience Mordraal. Mais je te rejoins, je commence à voir tout ça dans mon travail. Tu. as prévu un travail qui te parait "faisable" et finalement tu ne termines jamais. Bon courage à tous les collègues.

Répondre

à Matiu, Moi aussi j'ai fait une prépa scientifique et je suis également prof de math. Il est évident que le programme de prépa est 10 fois plus chargé qu'au lycée, c'est indéniable. Mais tu oublies une (petite) différence, c'est que les profs de prépas et de lycée n'ont pas le même public devant eux....Certains élèves sont plus doués, bosseurs, intéressés et motivés: le programme avance donc plus vite. Et surtout, en prépa, les profs avancent leur cours et c'est à l'élève de s'adapter et de c

Répondre

Matiu : et ton temps de travail personnel hors cours, entre le collège et la prépa scientifique, il n'a pas évolué ? Au collège-lycée toutes tes connaissances viennent du prof qui les rabâchées cinq fois pour que les trois ahuris et les cinq petits malins du fond de la classe intègrent 10% de ce qu'il raconte. En prépa (ou ailleurs, la prépa n'est qu'un exemple parmi d'autres, patapééé les contre-élitistes !), le prof fait ce qu'il a prévu de faire parce qu'il y a moins de crétins pour lui faire

Répondre

@Mordraal: étant fils de prof, tu as raison a 100%. Mais tu as oublié le "tout les autres travailleurs qui disent que tu branles rien par ce que t'as des vacance, alors qu'en fait tu passes une partie de tes vacances à travailler pour qu'à la rentrée tu puisses avancer avec les élèves"

Répondre

# Matiu : Je rejoins Nosstresss et Yslin sur les études postbac. Mais j'ai une question à te poser. Sachant que les programmes sont chargés, que fais-tu quand un point du programme n'est pas compris/acquis ? J'ai des collègues qui passent à la suite car "tu comprends le programme est trop chargé". Mais moi, je m'interroge. Vaut-il mieux boucler le programme en survolant toutes les notions ou ne pas le finir mais que ce qui soit fait soit réellement compris ? Quand lors d'une interro,

Répondre

Faux! J'ai toujours le même temps de concentration maintenant, qu'en 6ème ! Je dois être l'exception qui confirme la règle... :-P Vis à vis des profs : certains arrivent à faire leur cours, sans que personne ne bronche, alors que l'heure suivante, même classe, un autre prof n'arrive à rien avec ses élèves. Faute des élèves, en partie. Incompétence du prof, je ne crois pas. Disons que certains ont plus d'autorité et arrive à se faire respecter sans forxer ni crier ni punir à tout va

Répondre

@Nytryk: ça dépend aussi de la matière, tu travailles pas pareil en EPS et arts plastiques, où il faut gérer le matériel et les déplacements, comme en langues où beaucoup repose sur la parole, ou encore en maths ... et puis certaines matières sont vues comme inutiles par certains élèves qui ne font donc aucun effort et tu pourras faire ce que tu veux pour les intéresser ça ne changera pas grand chose!

Répondre

Ça dépend si la trousse était remplie ou non.Mais c'est sur qu'une trousse remplie,c'est une trousse dure.Et ça fait mal quand tu te la reçoit dans la figure!!(ouais je sais punchline de ouf)

Par  piwie38

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

92 élèves c'est 3 classes, dans mon collège ça correspondait à une salle d'étude pleine et il n'y a toujours eu qu'un seul surveillant dans la salle, et ce petit effectif n'a jamais été un problème puisque les trousses ne volaient pas pour autant... (Bon après le niveau sonore c'était autre chose !)

Répondre

J'ai déjà été dans une classe de 39 élèves... Je sais plus en quelle classe mais je me souviens très bien du bordel indicible que c'était et des migraines que ça provoquait chez moi tous les soirs.

Répondre

On est 35 dans ma classe (32 officiellement), je compatis à fond, j'ai pas un cours complet depuis le début de l'année ^^ Par contre je suis la seule du lycée à aller en perm le matin, on entend les néons vibrer et les pigeons sur le toit *-----* J'ai une pensée émue pour tout ce qui ne connaîtront jamais ça =P

Répondre

@chocobelle : Après t'as les classes de branleurs et les classes de bosseurs, avec un peu de chance ;) je me souviens d'une classe de 38, en terminale je crois, ben dis donc, parfois y'avait des bavardages, mais assez régulièrement, c'était plutôt calme, j'avoue avoir eu de la chance cette année. Par contre en BTSA... 35 ou 36, mais un niveau sonore, oh putain, tête en mode compteur à gaz, sa mère la loutre, je te jure, tu reviens le soir à 19h dans ton appart, le seul connard qui ose faire mêm

Répondre

Je suis en terminale S à 36 et c'est toujours du grand n'importe quoi. En perm on doit être 80 et sans surveillants, l'auto-gestion ca a du bon mais faut être motivé à bosser !

Répondre

Sinon, dans mon école, la salle de perm' fait 200 places, on est entre 50 et 100 en général avec une seule surveillante et on sait se tenir ^^ Idem pour la classe de 36 élèves. [/racontage de life]

Répondre

Moi dans mon lycée on a pas de permanence, juste une salle d'étude, le cdi, et des tables pour se poser et bosser et je trouve que c'est mieux comme ça, parce que les gens qui veulent travailler sont tranquille :)

Répondre

Et bien dans mon école on ne connaît pas les perm' et encore moins les salles d'études :-D et nous n'avons aucun surveillant ! Ils sont fous de laisser des élèves ingénieurs sans surveillance ! Pire que des collégiens :-D

Par  Elodie_86

Troisième heure : premier décès. Quatrième heure : J'ai ré-entendu les mouches voler.

Répondre

Non, avec moi, les morts restent morts, j'ai un objet spécial qui permet aux cadavres de rester au sol, capacité spécial Rest In Peace. Bien sûr il faut avoir joué à Diablo II pour comprendre.

Répondre

J'ai joué au 2 car mon frère l'avait mais juste pour test, j'étais pas trop jeux vidéos à l'époque. J'ai plus joué au 3 et même encore aujourd'hui, parfois, ça me prend quand j'en ai marre de voir la tronche d'Arthur à la télé ou les articles sur des bébés congelés partout sur internet (non, je parle pas de nos politiques. Enfin quoique).

Par  doryase

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

J'ai eu un surveillant qui avait mieux: 15 pompes au premier mec qui parle, et s'il réussit pas une heure de colle; OU, au choix, 20 lignes à recopier, mais avec les consonnes en noir et les voyelles en rouge. Bizarrement il avait toujours le calme...

Chargement…