124
Par bolosss - / mardi 29 mars 2011 07:01 / France
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  *soupir*  |  27

Nan, mais je suis tout à fait d'accord avec toi bolosss (pas une insulte c'est le pseudo pris pour la vdm) et ta réaction complètement normale, les gens sont tous horribles, monstrueux et effrayants. Enfin au début, après quand t'apprends à les connaitre un peu c'est pire ;) Bonne chance par la suite!

Commentaires
Par  nicoolus  |  0

Et bah ! T'as du avoir trop peur j'imagine. T'es parti en courant j'espère, c'est pas quelqu'un de normal ! Demander l'heure... quel toupet !

Répondre
  ChatVolant  |  4

Ceci fait partie des instincts humains, si on est habitué à un environnement spécifique, un changement "brusque" peut faire peur. Et puis la situation est assez triste, je ne comprends pas ces camarades de classes...

Répondre
  lemonlaw  |  7

Tu peux demander l'heure sur un ton indifférent ! Pas de quoi être terrifiée. Tu comprends pas les gens de sa classe mais tu ne sais pas comme elle se comporte non plus avec eux. Si les gens ne lui parlent pas c'est aussi à elle de faire le premier pas et de s'intégrer enfin moi je vois les choses comme ça.

Répondre
  lemonlaw  |  7

Pour moi l'indice c'est d'avoir pris peur ! Si sa voisine lui demande l'heure et lui adresse la parole, c'est bien qu'ils ne le mettent pas tous au banc de la société. Il faut pas qu'il s'attende à être invité tout d'un coup chez les uns ou les autres si il ne s'interesse pas lui même un peu. Un "t'as vu le match hier?" ou "tu pars au ski pour les vacances de février?" ça ne coute pas grand chose et ça peut ouvrir des portes et le dialogue.

Répondre
  lemonlaw  |  7

Bien sûr que ça ne veut pas dire que t'apprécie quelqu'un parce que tu demandes l'heure mais ça veut dire quand même que tu ne répugnes pas à lui parler. C'est au lycée donc c'est juste que la probabilité qu'il fasse son ado "je me fou du monde, seul mon ordi me comprend" est plus grande que le fait que toute sa classe soit cruelle et se soit liguée contre lui sans raison apparente.

Répondre
  lemonlaw  |  7

Olalala on sait bien qu'on ne peut pas savoir exactement la situation sur 2 lignes (même sur 3 pages). On a quand même bien le droit de donner des hypothèses, d'interpréter ou de donner son avis même si faux sinon je ne vois pas très bien pourquoi il y a une section "commentaires" sur VDM. (ou alors juste pour dire "c'est drôle" "c'est pas drôle".) Si c'est pour dire à chaque fois, tu ne connais pas l'exact situation dans lequel telle ou telle personne a été et tu n'as pas pu vivre exactement ce qu'il vit par conséquent tu ne peux pas parler de ça... j'ai envie de dire ça coupe un peu court au débat. Personne ne dis qu'il SAIT mieux que tout le monde on dit juste ce que l'on PENSE. Après on peut avoir tord ou raison et si celui qui à poster ne répond pas on ne le saura jamais mais il n'y a vraiment pas de quoi s'énerver pour ça.

Par  Boudchoco  |  31

tlbm, a toi de faire aussi l'effort d'aller un peu vers les autres !

Répondre
  Quasar55  |  23

T'en sais rien si c'est entièrement sa faute, c'est con les jeunes parfois : ils se choisissent un souffre-douleur/tête de turc et c'est lui qui prend tout pendant des années ...

Répondre
  FaceDePet  |  23

J'ai été une tête de turc dans ma jeunesse, mais il ne s'agit visiblement pas de ça. Je suis d'accord avec #4 : pour dégager une ambiance, il ne faut pas uniquement compter sur les autres, on peut/doit y mettre du sien...

Répondre
  carpe_diem_  |  0

Je pense qu'on ne peut pas juger si la faute de l'auteur ou non sur une simple VDM, ca depend du contexte, il peut etre responsable en s'étant exclue lui meme ou alors c'est les autres qui s'en foutent.. Enfin au moins il est pas le souffre douleur ! Après concernant le lycée en général, les mentalités évoluent, après ca depend de la section et de l'établissement, perso je suis en bac pro compta et les gens de mon lycée sont a 80% des gamins attardés wesh wesh intolérant et qui s'imaginent que seul eux ont raisons alors au lycée je fréquente seulement 3 filles qui sont dans d'autres classes mais sinon je parle peu aux gens de ma classe ou alors uniquement concernant les cours mais j'irais quand meme jamais jusqu'a etre complètement muette et etre surprise qu'on me parle x) Alors entre le collège ou j'étais souffre douleur du lycée et persécuté par les filles les plus populaires et le lycée de débiles mentaux ou j'ai atterri a cause de ces filles bah je suis pas vernie xD Je suis franchement jalouse quand je vois les classes de mes amies :(

Répondre
  Lily`h  |  5

Je ne vais pas m'énerver en partant dans du : "on voit que tu n'as jamais été rejeté blablabla". Pas que je me retienne, mais je crois vraiment que tu ne le sais pas. Il suffit de peu, comme le disait un autre commentaire je ne sais pas trop où, pour être rejeté. Oui, certes, parfois les personnes en question ne sont pas très avenantes, et une soudaine ouverture aux autres leur ouvrirait des tas de portes insoupçonnées, dans d'autres cas c'est beaucoup plus compliqué ... tout dépend aussi de la maturité des gens qui nous entourent. Mais, si on part du plus léger au plus problématique, de simples goûts qui diffèrent à une précocité hors du commun suffit à ce que soit on te zappe (jalousie, peur, whatever), soit on s'acharne sur toi ! Collège & lycée = worst years ever en ce qui me concerne. Pourtant j'ai la communication facile :/

Répondre

complètement d'accord avec Lili! Je suis passée par là aussi.. des bien mauvaises années pour moi, j'étais timide, mal dans ma peau, et à cet âge, on ne te pardonne rien, et la côte de popularité (des filles notamment) se fait sur des critères souvent douteux et surprenants; elle se défait facilement aussi d'ailleurs.. preuve de la versatilité et de la piètre maturité de certains ados Je suis d'accord aussi qu'à un moment donné il faut pourtant se faire un peu violence pour au moins s'ouvrir un brin à cette altérité malveillante.. en règle générale, il y a tjs moyen de trouver un autre "handicapé social" (3eme degré, entre gros guillemets, tapez pas) avec qui on se trouvera 2-3 atomes crochus! voire même plusieurs! c'est comme ça que j'ai fini par adhérer à un bon groupe de rolistes métaleux :))) bref, l'adolescence, c'est le mal!!

Répondre

L'auteur pourrait très bien avoir un handicap ou n'importe quel raison qui le mettrait à l'écart et rendrait difficile toute forme d'intégration. Les autistes de haut niveau et les gens qui ont un trouble de l'apprentissage ou qui sont surdoués sont parfois mis à l'écart et n'arrivent pas à s'intégrer même en essayant. Les dépressifs aussi (et les ados dépressifs ne sont pas forcément des chieurs). AU fur et à mesure, ça entraine une phobie sociale dans de nombreux cas ce qui rend le fait d'aller vers les autres encore plus difficile. Mais tu n'as visiblement aucun problème (ni celui d'être simplement la tête de Turc). C'est facile de juger quand on sait avoir une vie sociable. Beaucoup de têtes de Turc ont essayé d'aller vers les autres avant d'être rejetés et ignorés. (Pour info, j'ai vu un gosse rejeté qui en était arrivé à ne plus répondre à son prénom tant ça lui semblait improbable donc la situation de l'auteur ne me semble pas si comique que cela.)

Répondre
  Arkanon  |  24

D'accord avec #60 : la tête de turc est harcelée. Si on l'ignorait, elle serait contente et heureuse... De plus, je n'ai pas compris que c'était uniquement l'auteur qui était un sujet d'indifférence pour son lycée mais que dans le lycée entier régnait l'indifférence générale. En relisant la VDM et les commentaires, je me dis que j'ai du me tromper mais cela n'empêche qu'il faut parfois mettre du sien. On cultive soi-même jusqu'à un certain point l'indifférence qu'on subit.

Répondre
  SaleGamin  |  16

Moi j'ai compris que dans le lycée l'ambiance était plutôt individualiste, chacun pour soi... Et puis perso, au collège j'étais une sorte de tête de turc, mais je suis allé vers les autres têtes de turques et en dix jours j'avait mon gang!! :) Le tout c'est d'aller vers les autres solo!! Pour en revenir à la VDM, je pense que c'est un "lycée fourmilière", le travail pour le travail, peu ou pas de rapports humains...

Répondre
  Rinswan  |  18

Comme si on choisissait d'être timide... --' Personnellement je suis très timide, et ça m'a apporté tant de problèmes que c'est devenu une phobie sociale. Tu ne sais pas, peut être que c'est aussi le cas de l'auteur. Ou alors elle est juste dans une classe de c*ns...

Par  *soupir*  |  27

Nan, mais je suis tout à fait d'accord avec toi bolosss (pas une insulte c'est le pseudo pris pour la vdm) et ta réaction complètement normale, les gens sont tous horribles, monstrueux et effrayants. Enfin au début, après quand t'apprends à les connaitre un peu c'est pire ;) Bonne chance par la suite!

Par  pipidechat  |  9

TLBM , faut te faire des amis !

Par  Gloomi  |  39

Indifférent? Au lycée? Dans quel lycée tu es? Dans le mien on était pas en train de se taper dans le dos non plus mais il y pas avait "d'indifférence" au point de trouver suspect quelqu'un qui vient nous parler, quand quelqu'un avait visiblement des problèmes il y avait toujours des gens pour aller lui parler.

Par  MordraaI  |  41

Euh... Ouais, enfin, en principe, au lycée, on est plus des gamins, hein ; ceux qui le sont encore à cet âge-là le resteront vraisemblablement toute leur vie... Par contre, en effet, je ne vois strictement aucune raison de voter TLABM, on ne connaît pas l'auteur, on ne connait pas son lycée, c'est toujours facile, de juger -_-

Chargement…