293
Par ViveleQuebec - / samedi 8 octobre 2011 23:48 / Allemagne
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires

Demander un minimum de connaissance de la langue française quand on a pas un minimum de culture générale... Tu ne perds peut être pas grand chose au fond!

Commentaires
Par  1i

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Tu te répondsà toi seul? -Oh pas mal la VDM, mais pourquoi t'as fait ça? -Ha bah j'ai fait ça pour le fun, mais poruquoi tu me poses cette question?

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

# 26 et tu parles de quel accent en Suisse sachant qu il y a en plusieurs?! Ne me dit pas que c est celui que tout les français essayent d' imiter mais n arrivent jamais!!

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

En reponse a #101: Excuse moi je dois rigoler a ca... j'ai vecu au quebec suffisement pour te dire que non vous ne parlez pas bien francais. Ce n'est pas une question de differences de mots c'est une question de GRAMMAIRE! Que vous disiez tabarnak au lieu de p***in, c'est mignon, c'est votre culture et c'est pas le probleme, mais que vous disiez: "tu-vas-tu chez nous la?" pour dire "est ce que tu rentres chez toi?" c'est du grand n'importe quoi! Idem avec "le monde sont

Répondre

Perso je trouve très admirable et respectable le mal que se donnent les québécois pour sauvegarder la langue française. Certes des différences subsistent et tant mieux. Ces particularités font le charme des 2 cotés. Pour citer un autre exemple, le turc et l'azeri c'est comme le français et le québécois. La même langue mais avec des motifs locaux. C'est ça qui est beau, pourquoi vouloir tout uniformiser ?

Répondre

#124 Elle a passé son CAPES/Agreg ou elle tente d'avoir une place en vacataire ? Si elle a un fort accent, ce n'est pas la seule à subir cela. Il est normalement difficile de réussir les concours ou d'être recruté comme professeur de français avec un accent régional prononcé (en particulier ceux de la partie nord). C'est lié à l'idéal du français standard.

Répondre

Ah bon donc l'autre a le droit de dire ce qu'il veut et on a pas le droit de lui repondre? Je ne crois pas avoir insulte qui que ce soit, j'ai cite des faits, et donne des examples concrets, Je n'ai rien invente et je ne crois pas avoir manque de respect a qui que ce soit, ou sinon pas plus que #101. Donc je suis moderee parce que en gros j'ai dis des choses vraies, verifiables, peut etre pas du gout de tout le monde et je lui rabattais un peu son caquet? ok, ben va donc falloir rajouter une cla

Répondre

Je ne peux plus éditer, je ne connais pas sa nationalité (on peut être français mais québecois d'origine) mais apparemment, il est nécessaire d'être français pour obtenir une place en tant que fonctionnaire. (Loi n°83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires. Loi dite loi Le Pors.) Sous réserve des dispositions de l'article 5 bis Nul ne peut avoir la qualité de fonctionnaire : 1° S'il ne possède la nationalité française ; 2° S'il ne jouit de ses droits civi

Répondre

Woopsie, quand on commence ses argumentations par "j'ai vecu au quebec suffisement pour te dire que non vous ne parlez pas bien français" désolé mais c'est juste un gros troll. Nous n'avons pas la même culture, il n'y a pas à débattre, surtout comme tu le fais. Donc je répète, argumente, mais ne généralise pas avec de gros troll.

Répondre

On utilise a peu près le même nombre d anglicisme que vous, sauf qu on n utilise pas les mêmes. Par exemple vous dites du yogourt et nous du yaourt! Puis au niveau de la perfection de la langue française au Québec, je pense que tu te contredit il suffit de relire ton texte et tu comprendra! Ps: ça fait 8 ans que je suis à montréal et je l attends encore cette soit disant perfection de la langue! :)

Répondre

#101, je suis québecoise et vue la manière dont tu écris et dont tu capotes, j'ai honte là... Calme tes nerfs et corrige tes fautes avant de te dire meilleur que les "Français d'Europe". Selon moi, il n'y a pas de bon ou de mauvais français. Dans les deux places la lang ue a évolué de différentes façons. En France j'ai entendu dire que vous utilisiez plusieurs anglicismes comme "parking", "shopping", "week end", etc. mais ici on a un très large vocabulair

Répondre

#101 Vraiment inutile ton commentaire, dire que tu parles mieux français que les français eux même, je trouve ça un peu abusé....

Répondre

#244 et bien ceux qui ont mis pouce vas, c'est des personnes qui trouvent cela inadmissible qu'une québécoise affirment qu'ils parlent mieux français que les français eux-même. Car soi-disant là-bas ils parlent comme les "nobles français d'autrefois". (Cri du cœur!) PS: Je n'ai rien contre l'accent québécois hein.

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Par  che57

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Par  aluxima

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Demander un minimum de connaissance de la langue française quand on a pas un minimum de culture générale... Tu ne perds peut être pas grand chose au fond!

Répondre

Je plussoie, ce n'était pas très malin. Mais la prochaine fois, précise bien sur ton CV que tu parles français couramment, ça évitera les malentendus. Je me suis demandé s'il fallait l'indiquer lorsqu'on postulait en France et qu'on avait déjà indiqué être de nationalité française et avoir fait ses études en France, mais là je me dis que quand même, ça doit couler de source XD

Répondre

apparamment parfois ça suffit pas. j'avais une amie française qui avait fait quelques année d'études en France et d'autres à l'étranger. Dans le supérieur elle avait étudié tout le temps en Angleterre mais à un moment elle a voulu rentrer dans une école en France eh ben on lui a demandé un examen de français pour étrangers

Répondre

Bon bah moi j'ai également fait toutes mes études de licence à l'étranger et je rentre l'année prochaine en France... je sais à quoi m'attendre, merci Noalixah =)

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  El Gaulzo

Bah les anglicismes... On dit bien que la différence entre la France et le Québec, c'est qu'en France on se gare sur un parking, alors qu'au Québec on se parque dans un stationnement, alors bon... La différence, c'est qu'ici ça fait 30 ans qu'on colle des anglicismes bien voyants partout (soit dit en passant, ça valait bien le coup de bouter l'anglois hors de France pour arriver là !!), alors qu'outre-Atlantique ça fait deux siècles qu'ils le font plus insidieusement. VDM quand même, mais j'avo

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Niveau langue, je pense que tu peux commencer par balayer devant ta porte led_zeppelin_fan. Et pas seulement pour la grammaire, dans le cas de laquelle on peut t'accorder le bénéfice du doute (sans doute différent au Quebec).

Répondre

#40 Comme les Québécois ont souvent du mal avec les films français x) C'est pas une question d'accent, c'est plus le vocabulaire et les intonations qui me dérangent, mais de là à dire que tu ne comprends rien...

Répondre

Pourquoi cette guerre ridicule entre le français de France et le français québecois (et pourquoi pas le français de Belgique et le français de Suisse ?) ? Ce sont deux variantes de la même langue, elles ont leur évolution, leurs règles et leur charme. Et malheureusement pour ceux qui prétendent parler une langue plus pure que les autres, elles évoluent toutes deux avec ou contre l'influence d'autres langues. Le québecois a subi l'influence de l'anglais, tout comme le français, mais on ne retrou

Répondre

A côté de ça, à l'écrit, on voit bien que les kikoolols sont français, pas québecois... dans l'ensemble, jusqu'à présent, j'ai constaté un meilleur niveau de français écrit de la part de québecois que de la part de français. Bon, peut-être l'échantillon concerne n'était-il pas représentatif, après. x)

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

La différence c'est qu'une bonne partie du français Quebecois est resté coincé au XVIIe siècle, contrairement aux ch'tis et aux marseillais. Après un Quebecois est généralement capable de parler comme un Français métropolitain, d'après ce que j'ai pu voir.

Répondre

#15 j espère que c est de l ironie quand tu dis que le québécois est resté bloqué au XVII eme siècle!!

Répondre
  El Gaulzo

Eh même temps, dans ma boite, on a eu un intervenant en communication orale qui s'était amusé à prendre une marseillaise et une ch'ti - qui avaient un accent à couper au couteau, c'est vrai - à les mettre chacune dans une pièce différente et à demander à l'une de dire un truc (je sais plus exactement quoi) au téléphone à l'autre... Ben elles se sont jamais comprises !! :D

Répondre

#39 Je tiens ça d'un quebecois qui a vécu plusieurs années en france. Et quand tu vois certaines expressions c'est visible (phrase puissante, je sais), pareil quand tu regardes les commentaires des vidéos quebecoises sur youtube.

Répondre

Deux fois que je vois cette absurdité, revois un peu ton histoire... le Québec a été peuplé par des paysans qui venaient de deux ou trois provinces françaises distinctes et parfaitement identifiées, les 3 ou 4 nobles qui y sont restés étaient dans le Château Frontenac et ne se mêlaient pas aux autres. Et je trouve ce débat ridicule, perso j'ai moins de mal à comprendre l'accent de Québec que celui de Marseille, par contre je mets au défit quiconque de comprendre un vieux des Newfoundland... q

Répondre
  El Gaulzo

Euh, ça dépend des fois hein... Quand tu tombes sur un type à l'accent très prononcé, tu captes pas tout ! Mais c'est pas propre aux québecois : une fois je me suis tapé 50 bornes en tête à tête avec un catalan pu et dur qui parlait français avec un accent à couper au couteau, ben je comprenais un mot sur deux !!

Répondre

À 175 Absurdité toi même oui ! 1. Le château Frontenac a été construit en 1892 pour être un hotêl de luxe. Aucun noble de la Nouvelle-France y a résidé ! 2. La Nouvelle-France était aussi colonisé par des coureus des bois et les filles du Roi. Femmes recueillies par le Roi, elles ont appris le Francais de Paris qui n'était utilisé que par les nobles à l'époque (le reste de la France parlait d'autres dialectes). 3.Ainsi, les femmes ont éduqué leurs

Répondre

Les filles du roi étaient des orphelines, en très grande majorité de condition modeste, élevées dans des institutions de toute la France, qui sont parties en Nouvelle-France pour se marier. On les appelait filles du roi parce que le roi leur donnait une dot. Elles n'ont jamais été "recueillies par le roi" et certaines n'ont jamais vu Paris, donc je doute beaucoup qu'elles aient transmis le français des nobles parisiens...

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Chargement…