371
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Greenzy  |  0

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Commentaires
Répondre
  puls1ons  |  7

Il pensait que le petit bout de papier était une anti sèche, et a donc déchiré la copie de l'élève. Mais ce n'était pas une anti sèche, seulement un mot d'encouragement de la maman de l'élève.

Répondre
  jcloud  |  19

Si tu n'as pas compris, je te la reformule du point de vue de l'assistant et du gosse: -l'assistant: il surveille un contrôle, voit un enfant utiliser ce qui ressemble à une anti sèche et par conséquent, s'imagine qu'il triche et déchire sa copie (ce qui est en soit débile, je le concède). Puis, en lisant le papier, il s'aperçoit qu'il s'agissait d'un mot d'encouragement de la mère de l'enfant. -l'enfant: il doit passer un contrôle qui le stresse, sa mère, qui s'en rend compte, lui glisse affectueusement un mot lui disant qu'elle croit en lui pour lui donner confiance. L'enfant a du mal sur une question. Il doute, s'inquiète. Soudain, il se souvient du papier, et le tient dans sa main pour se rappeler que s'il ne croit pas en ses propres capacités, sa mère a confiance en lui. Il s'en sert donc comme d'un "doudou"/peluche/porte bonheur en quelque sorte. Là, l'autre furieux lui saute dessus, pour les raisons évoquées plus haut, renversant tout sur son passage (là j'exagère mais j'aime l'image ^^) pour lui arracher sa copie des mains, en la déchirant sous le regard des yeux humides de l'enfant.

Par  BGDM  |  0

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  BGDM  |  0

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  kataminou  |  0

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  MisssKiwi  |  22

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  OzoneGrif  |  18

Tout a fait d'accord. Anecdote personnelle, j'ai été accusé a tord de tricherie quand j'étais gamin (à l'age de 11 ans). Le professeur n'a rien voulu entendre et il m'avait donné zéro. En soit ce n'aurait pas été grave si cette histoire ne m'avait pas suivi pendant les quatres années suivantes, meilleur argument de mes petits camarades lors d'un désaccord "Trrriiicchheuur !"... Jusqu'à la fin du collège. Les enfants sont cruels parfois :( Professeurs, faites attention quand vous accusez un enfant, vos dires deviennent très puissants une fois récupérés dans la bouche des autres enfants de la classe.

Par  Galgu  |  13

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Dakilless  |  9

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Par  Greenzy  |  0

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  adriglass  |  5

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  nicolassimon  |  7

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Herenya  |  36

Non. même, ça ne me semble pas assez fort pour qualifier cet hystérique qui en arrive à courir juste pour arracher la copie d'un gamin dont il pense (oui il pense et quand bien même ce serait vrai y a pas à réagir comme un débile) qu'il triche. ce prof doit être odieux.

Répondre
  marine31  |  0

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  marine31  |  0

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  CelineTyler  |  27

Je vois pas en quoi le commentaire de marine31 est une agression mais bon... Moi je trouve pas que cette methode est attribuée à tel ou tel pays. Et sans agresser personne, moi aussi plus petite, ma mere m'ecrivait de petits mots du genre pour un controle, et ca m'aidait! Bref sans trop raconté ma vie, je voulais juste dire : pourquoi pas si ca marche? (et meme en dehors des frontieres anglo saxonnes!)

Répondre
  écolo  |  9

mea culpa, je qualifie l'auteur du nom d'une personnalité politique à l'origine du "tout répressif" qu'on voit fleurir un peu partout en France, ce qui est un raccourci pour expliquer que l'auteur punit avant de comprendre, et que cette manière de faire a tendance à se généraliser, ce qui est un fait de société qui m'inquiète plutôt qu'une déclaration à caractère politique. Note au censeur : je me demande si des propos du style "un coup sec derrière la tête" ou "tu es un monstre" sont plus en ligne avec la charte.

Par  NoPity  |  1

Faut arrêter de se la jouer Sheriff c'est qu'une interro, une feuille barrée aurait suffit. Et la prochaine fois tu vérifies au lieu de vouloir faire ton Boss à déchirer la copie de quiconque "trichera".

Répondre
  Ezix  |  0

Répondre
  NoPity  |  1

Conclusion hâtive ? Quel rapport ? C'est plutôt lui qui a tiré une conclusion hâtive de la situation... Au pire des cas cette réaction a été causée par un état de stress directement issu du manque d'expérience du professeur remplaçant... Le résultat est là pour qu'il en tire un enseignement, c'est en prenant compte de ses erreurs qu'on évolue. Et l'enseignement c'est justement de ne pas juger une personne ou un comportement hâtivement.

Chargement…