79
Par Yahi / mardi 14 juillet 2009 22:20 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  patate0  |  16

Je vais encore me faire traiter de moralisatrice à 2 balles mais j'trouve pas ça très correct de prendre des gens en photos sans leur demander mon avis. Mais bien sur ça valait pas 10h au poste donc VDM

Par  Sitelle  |  26

patate0 ce n'est même pas une question de morale, si on photographie des gens et qu'ils ne sont pas d'accord, ils peuvent porter plainte. Et si vous publiez ou vendes des photos, même de vos amis, sans leur avoir demandé la permission c'est pareil. C'est la loi sur le respect de la vie privée, qui permet aux stars de porter plainte contre les paparazzis. La plupart du temps bien sûr, on publie sur un blog ou un cyber réseau social des photos où figurent nos amis sans rien leur demander, et ils ne protestent pas. Mais pour photographier des inconnus il vaut quand même mieux demander... ça peut éviter des problèmes. Cela dit, je suis d'accord, ça ne méritait pas 10h d'interrogatoire

Commentaires
Par  Vitoo  |  0

Malheureusement il est interdit de prendre des photos des enfants en Angleterre, idem pour ses propres enfants !! Je dirais vie de merde aux anglais ! Mais bon c'est pour se protéger des pédophiles

Par  patate0  |  16

Je vais encore me faire traiter de moralisatrice à 2 balles mais j'trouve pas ça très correct de prendre des gens en photos sans leur demander mon avis. Mais bien sur ça valait pas 10h au poste donc VDM

Par  Rhavia  |  4

En france il me semble que tu as le droit de prendre quiconque en photo librement, a partir du moment ou c'est dans un lieu publique et je suis pas sur mais je crois qu'il faut aussi que le personnage ne soit pas le sujet principal (pas un portrait quoi). Maintenant s'il n'en est pas de même en Angleterre, tu pouvais effectivement ne pas savoir, mais d'un autre coté, ou que tu sois, nul n'est sensé ignorer les lois du pays ou il se trouve ... aussi tordu soient-elles.

Par  Caliluna  |  0

Que tu connaisses les lois ou pas, 10 h au poste c'est lourd... VDM... D'ailleurs une question, on n'a donc pas le droit de prendre des enfants en photo, et si tu prend une photo du paysage, et qu'il y a des enfants quand même dessus?

Par  Sitelle  |  26

patate0 ce n'est même pas une question de morale, si on photographie des gens et qu'ils ne sont pas d'accord, ils peuvent porter plainte. Et si vous publiez ou vendes des photos, même de vos amis, sans leur avoir demandé la permission c'est pareil. C'est la loi sur le respect de la vie privée, qui permet aux stars de porter plainte contre les paparazzis. La plupart du temps bien sûr, on publie sur un blog ou un cyber réseau social des photos où figurent nos amis sans rien leur demander, et ils ne protestent pas. Mais pour photographier des inconnus il vaut quand même mieux demander... ça peut éviter des problèmes. Cela dit, je suis d'accord, ça ne méritait pas 10h d'interrogatoire

Par  Lenne  |  27

#3 >> euh... source ? ça m'étonnerait quand même que toute photo d'enfant soit interdite, hein ;) Si quelqu'un sait ce que dit exactement la loi anglaise, ça m'intéresse o_O #10 >> Si tu ne publie pas les photos, je crois que tu peux bien prendre ce que/ qui tu veux en photo, non ? Sauf peut-être si on te demande explicitement le contraire, là je sais pas.

Répondre
  lyza77  |  50

ça date, mais heureusement qu'on n'a pas le droit de prendre qui on veut en photo sans permission. Manquerait plus que ça qu'un abruti qui "aime" les enfants viennent prendre des photos dans les écoles pour son plaisir personnel. Le droit à l'image, jamais entendu parler ? Quand ce sont des enfants, c'est aux parents / responsables légaux que l'on demande l'autorisation, c'est la loi

Par  kissifrottsipik  |  0

Aaaarghh... Dans le genre exagération de la part des autorités, ça me rappelle une de mes connaissances (jeune fille à peine majeure) qui a dit au douanier, en arrivant aux USA qu'elle séjournait en tant que fille au pair... ce qu'il ne fallait apparemment pas dire car il lui aurait fallu un visa de travail. S'en est suivi une 10aine d'heures d'interrogatoire, où ils été carrément jusqu'à lui demander si elle avait des liens avec le terrorisme, interdit d'appeler sa famille (qui n'était pas au courant qu'elle avait bien atterrit etc... vous imaginez l'angoisse)... pour finalement l'accompagner à l'avion, pour un retour anticipé, encadrée de 2 policiers... que de zèle... Voilà pour l'anecdote ;)

Chargement…