435
Par Kyllar / vendredi 16 septembre 2011 19:00 / France
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  yunie89  |  18

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Par  choupi93  |  18

oui pas de chance ! notre prof d'histoire nous a dit la même chose au début de cette année ! c'est vraiment n'importe quoi on va faire une prise d'état ! on va renverser le gouvernement et prendre le pouvoir ! aller le tiers état on se réveille pauvre paysan que nous sommes :D :D

Commentaires
Par  nunchuk  |  27

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  choupi93  |  27

oui pas de chance ! notre prof d'histoire nous a dit la même chose au début de cette année ! c'est vraiment n'importe quoi on va faire une prise d'état ! on va renverser le gouvernement et prendre le pouvoir ! aller le tiers état on se réveille pauvre paysan que nous sommes :D :D

Répondre
  Floushou  |  27

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  choupi93  |  27

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Nan, ceux qui doivent avoir des envie de meurtres sont les chanceux ou plutot les " 200 lycées teste qui auront des cours de philo des la seconde" Ps : "lycée teste"... Lycée crash teste serait plus juste

Répondre
  choupi93  |  27

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  HardcoreUnited  |  27

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Lamasticote  |  27

Bien votre reforme ? Bien votre ordi pop ? Bien votre programme divisé en deux dans TOUTES les matières sauf en histoire car vous avez le bac en plus cette année ? Bien de ne pas être né en 1994 ou avant ? Bien ?

Répondre
  MordraaI  |  27

Bon, les révolutionnaires de comptoirs, tru3 r3b3ls et trolls en tous genres, la récré est finie, donc si vous voulez faire quelque chose à notre modo ou au Ministre de l'Éducation Nationale, faites-le au lieu de faire les malins sur VDM -_-

Répondre
  petzouille18  |  27

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  L0oooo  |  27

#81 : franchement je pense que faire commencer les cours de philo dès la seconde serait l'une des meilleures choses qu'ils puissent ENFIN faire.... je ne comprends la vision qu'a une majorité de personnes de cette matière. Non seulement je pense que c'est une matière qu'il est intéressant de commencer à étudier jeune, mais en plus ça éviterait d'entendre nombre de terminales se plaindre de devoir passer une épreuve à laquelle ils ne sont pas suffisamment préparés au bac, puisqu'ils ne peuvent s'y entraîner que pendant un an.

Répondre
  sRwMonoxyd  |  27

#258 +1 Je suis en terminale cette année et franchement je ne comprend pas les à priori sur cette matière que je trouve vraiment intéressante. De plus la méthode de philo diffère des méthodes utilisées dans les autres matière , je suis donc d'accord pour dire que commencer la philo en seconde n'est pas un mal mais plutôt un avantage.

Répondre
  Nidolino  |  27

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

*Coup d’État (et non pas "prise"). Tu rigoles, mais n'empêche, on a deux solutions: 1) On ne fait absolument rien et on se contente de râler et on continuera d'en prendre plein la poire bien gentiment. 2) On décide de reprendre notre avenir en main (j'ai pas dit "voter", hein, ça c'est pour les idéalistes). "Si vous ne faites pas partie de la solution, c'est que vous faites partie du problème." [V.I.O. "Lénine"]

Répondre
  user1890pa  |  27

#258 > Ouais enfin ça dépend du prof qu'on a, moi en TS en philo ma prof nous avait après une classe de ES qui faisait le bordel du coup c'était à chaque fois "j'ai eu une classe assez perturbante pendant 3h juste avant alors nous allons lancer un débat" et quand on voulait donner son point de vue au sujet par exemple de la liberté ou du bonheur ce n'était jamais bon , ce qui n'est en soit pas étonnant, mais elle ne nous expliquait même pas en quoi c'était faux. C'était chiant , barbant et je séchais les cours de philo . Voilà.

Répondre
  nickeleg  |  38

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Par  Ishou  |  30

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  help74  |  30

le programme est le même pour tout le monde ... résultat, nous les premières ES et L on prépare le bac comme si c'était cette année , avec l'ancien programme de première ET de terminale.... Mais qu'est-ce qu'ils ont pris avant de faire la réforme ???

Répondre
  odvie  |  30

C'est une question à laquelle il vaudrait mieux ne pas répondre : çà déprimerait encore plus. Ils ne prennent rien: ils sont juste dans leur joli monde bisounours, bien loin de la dure réalité des lycées.

Par  tooki  |  27

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Rico_mou  |  27

Haaaaa finalement étant en Tvte (terminale vente)(bac pro) nous aussi subissons des reformes la preuve nous passons nos épreuves de bac en gros coef a l'oral (notamment en langues et au vu des cassos de ma classe je donne pas cher de leur peau) bref nous aussi sa change il faut juste s'adapter.

Par  ze_ramones  |  18

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  hemanu  |  18

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  yunie89  |  18

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  NuagesGris  |  18

Le problème surtout, c'est qu'en S en a un nombre d'heures d'histoire ridicule par rapport aux L... J'ai passé mon bac S cette année donc je n'ai pas vécu la réforme, mais déjà le programme d'histoire a été terminé de justesse (en ayant 3 polycopiés le dernier jour, quoi ^^) alors je n'ose pas imaginer comment passer l'épreuve en 1ère...

Répondre
  Banquo  |  18

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  hemanu  |  18

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

#158 Heu... Je sais pas où t'a vu qu'avoir un bac S rendait plus facile l'obtention du concours Sc Po. Au contraire, étant donné qu'en S plusieurs chapitres de l'histoire ne sont pas vus. Le concours Science Po (province) est calqué sur le programme des TL et des TES. Et on peut également passer Science Po à Bac+0 en L. De plus la filière L ne ferme pas tant de portes que ça, il suffit de s'en donner la peine.

Répondre
  Nini91  |  18

Ouais mais tout ça sont des vieux préjugés. On dit souvent que les L sont pris en priorité dans les fac de droit, et puis c'est faux ce sont les STG. Bref y a plein de conneries comme ça. Donc S, ES, L, on s'en fout.. Si c'est pour dire "moi je suis en S je suis super intelligent" et redoubler deux fois la 1ère ça sert a rien.. Comme les gens qui se vantent d'être en médecine ou a science Po "Moi j'ai la science infuse" et qui restent trois ans en première année. Puis le bac de nos jours ça sert plus a rien, un employeur se limitera pas a ça, mais plutôt a un BTS ou licence minimum...

Répondre
  gadlu419  |  18

@ #158 Désolé je vais être un peu violent mais tu représentes le type d'élèves qui me donnent vraiment envie de faire changer complètement le système des sections. On ne fait pas S quand on veut faire SciencesPo bor*el ! Ou plutôt, permettez-moi de reformuler: on ne devrait pas faire S quand on veut faire SciencesPo. Faudrait vraiment que les sections deviennent un peu plus une réalité: si on fait S c'est pas pour faire des études où tu n'as quasiment aucune connaissance à avoir en Maths Physique et SVT (j'en sais quelque chose j'ai passé le concours ScPo l'année dernière). Ce qui est assez scandaleux c’est qu'en gros en S tu as quasiment les mêmes matières que dans les autres sections (sauf Lettres et SES) mais qu'en plus tu as des Maths, de la Physique et des SVT. Donc dans ce cas là il vaut mieux faire S c'est certain... Alors de 2 choses l'une: - soit on fait un VRAI système de sections qui engage l'élève: en clair, un L ou ES ne pourra pas faire d'étude de bio ou de physique et un élève de S ne pourra pas faire d’Hypokhâgne/ Khâgne, du Droit ou même SciencesPo (ça a l'air d'être la solution préconisée par le gouvernement vu la réforme qui fait l'objet de la VDM, parce qu'honnêtement, vu les connaissances requises en Histoire pour faire SciencesPo, je donne pas chère de la peau des S qui passeront le concours en 2013) -soit on a plus aucune section (en filière générale) et les élèves choisissent leurs matières "à la carte". En gros tu pourrais avoir de la physique et des SES ou des Lettres et de la bio si tu le choisis... Mais évidemment tout cela nécessiterait une réforme du système actuelle à laquelle s’opposeraient nos chers "syndicats de lycéens" avec leurs brillantes argumentations qu'ils ont su déjà mettre à profit lors des manifs contre la réforme des retraites ("bah eux moi j'veux pas que les vieux y nous piquent not' travail"), sans parler du fait qu'il fallait arrêter les manifs lorsqu'il s'agissait de partir "en vacances à Biarritz" (cf la vidéo du Petit Journal, mais je digresse complètement) Parce que franchement les S qui font SciencesPo après leur bac, ça commence vraiment à me les hacher menus: c'est la dernière filière prestigieuse qu'on a laissé aux L et aux ES -avec les HK/K également pour les premiers (non pas Heckler & Koch mais Hypokhâgne et Khâgne) alors laissez-la nous S'IL VOUS PLAIT !

Répondre
  Banquo  |  18

Mais justement, vous dites que S L ES c'est pareil, je suis tout à fait d'accord, je trouve ça aussi bizarre qu'on ait autant d'HG en S qu'en L, n'empêche que moi ça m'arrange bien. Quand je dis que je veux faire ScPo, c'est qu'une idée, je suis pas encore sûr. C'est évident que si je savais vraiment ce que j'ai envie de faire, j'aurais fait L ou ES. Mais la S reste "avantagée" en quelque sorte, dans le sens oû il y a plus de français en S que de sciences en L, en plus, si tout à coup, je me dis "Ah ! J'aime bien les maths" bah je pourrais approfondir cet enseignement, de même pour les langues ou l'histoire étant donné qu'il y en a aussi en S

Répondre
  MordraaI  |  18

Je pense qu'on peut tous se mettre d'accord là-dessus : il faut arrêter d'envoyer les bons élèves en S et d'envoyer les moins bons en ES si ce sont des mecs ou en L si ce sont des filles, les plus mauvais en STG. Mince, c'est des filières, pas une ségrégation sociale! Elles doivent donner accès à des enseignements différents, pas à une échelle de valorisation! ES devrait être la filière privilégiée pour essayer de faire Science Po, et quand je vois comment je me suis viandé au concours sur l'Histoire alors que j'étais un bon élève en ES, je me demande vraiment ce que les S (la plupart d'entre eux, je veux dire) viendraient faire dans cette galère ; à l'inverse, on voit des ES se tourner vers les études de médecine, parce qu'ils ont fait cette filière uniquement parce qu'ils n'étaient pas assez bons pour passer en S... Inutile de dire que c'est voué à l'échec. Ah, et puis j'ai déjà vu aussi un gugusse s'essayer à la fac de droit sans rien foutre alors qu'il sortait de lycée pro, le tout en s'imaginant qu'il allait finir politicien, haha. L'orientation en France est une catastrophe parce que personne n'a l'air de comprendre que c'est une orientation, justement, pas un tri sélectif.

Répondre
  momo_03329  |  18

#206 : vrai système de sections qui engage l'élève, et qui l'interdirait de faire certaines études? Ca implique beaucoup trop de choses. Et puis "laissez les sciences po aux L et ES" oui enfin, tout le monde fait ce qu'il veut hein. C'est même judicieux de prendre l'orientation qui laissera le plus de choix après si on est indécis. Bon en Belgique, c'est pas la même chose que chez vous (et j'en suis heureuse !), mais à l'âge d'entrer au lycée, je ne savais pas du tout ce que je voudrais faire. Le dessin m'intéressait et j'aimais lire. Ben heureusement que je n'ai pas dû choisir comme en France, car maintenant je suis en sciences biomédicales, rien à voir donc. Je trouve que la France devrait s'arranger pour faire un système comme ici. C'est à dire, pas d'orientation spéciale, mais on choisit ses options. On peut très bien prendre 6heures de français ainsi que 6 ou 8h de math par semaine, si on aime les deux. Evidemment ça demanderait beaucoup de réformes, et ça prendrait du temps, mais je pense que ça vaudrait le coup. Demander à des ados de choisir si jeune, je trouve ça bof.

Répondre
  Hawke  |  18

À yunie89 : depuis quand être en S signifie ne pas savoir écrire ? Je suis en Première S et je te défie de trouver un jour la moindre faute d'orthographe dans un de mes posts. Ton comportement tend plutôt à rabaisser la filière Littéraire et à te faire passer pour un sombre crétin. Sinon, c'est pas un secret que la réforme est quelque chose d'abominable. Me semble que les S ont perdu environ 200 heures de matières scientifiques au profit d'autres matières afin d'uniformiser davantage les Premières en vue de permettre un changement de filière à la fin de la Première. Quant au programme d'Histoire, une bonne partie me semble être de la propagande néolibérale où on a même plus la décence de dire qu'il pourrait y avoir un autre monde qu'un monde où un capitalisme effréné règne en maître et où la mondialisation ne fait que creuser davantage des inégalités devenant énormes tout en nous entraînant vers des désastres écologiques majeurs.

Répondre
  SingForYou  |  18

D'accord avec 241, je suis contre la mise en place d'un système de section qui ferme clairement certaines portes à ceux qui l'emprunte, comme si on était capable en seconde de faire un choix aussi important pour le reste de notre vie. Très nombreux sont les élèves de seconde qui ne savent pas du tout quel métier ils veulent faire plus tard (ou alors on une idée qui changera par la suite) donc en gros, ça serait un peu leur demander de faire un choix à l'aveuglette, plus en fonction des matières qu'ils aiment qu'en fonction de leur avenir professionnel Et je vois pas trop non plus pourquoi les S n'auraient pas le droit de tenter science po, tu peux te rendre compte en terminale que même si tu as fait S en fait c'est Science Po qui te tente.

Répondre
  MordraaI  |  18

Si c'est ce que vous pensez, autant supprimer les filières, la liberté de choix ne doit pas justifier cette ségrégation ridicule... C'est un point de vue que je respecte, mais moi, je continue à penser qu'arrivé vers seize ans, il serait bon d'acquérir un semblant de spécialisation ; si j'avais eu à affronter les maths des S ou les langues des L, je ne sais pas si je serais en fac de droit aujourd'hui, donc c'est aussi favoriser l'élève que de le débarrasser de matières où il ne s'en sort pas, d'une certaine façon.

Répondre
  momo_03329  |  18

Mordraal, c'est pour ça que je préfère le système Belge. Au lieu de choisir vraiment une orientation, tu peux choisir d'avoir beaucoup de sciences et beaucoup d'histoire par exemple, si tu aimes les deux. Ca permet d'avoir des cours que tu aimes, sans t'inquiéter du fait que tu hésites entre plusieurs études. Bon si tu prends sciences 3h et que tu veux faire médecine, évidemment il y aura un souci, mais il suffit de choisir tes options judicieusement.

Répondre
  gadlu419  |  18

Tout à fait d'accord avec Mordraal (entre étudiants de droit on se comprend); mon message était un peu extrême et je serais évidemment plus en faveur d'un lycée sans sections avec des matières choisies par chaque élève... En revanche, et là c'est primordial, je suis favorable à ce que l'on interdise certains type d'études (sans même parler des matières) aux élèves de lycées professionnels (comme l'université ou d'autres études longues). Quand on voit que plus de 95% de ceux qui ont un bac pro et qui sont allés à la fac échouent dans leurs études, je crois qu'on peut dire que c'est criminel que de laisser ces élèves là aller à la fac. De toute façon une grande réforme du bac est nécessaire (augmenter sa difficulté notamment) afin de retourner à plus de promotion sociale, que ce soit les meilleurs et les plus travailleurs qui réussissent plutôt que les plus aisés... Mais ça, aucun ministre de l'éducation nationale, qu'il soit de gauche ou de droite n'aura les couilles de le faire, ils ont trop peur des mouvement lycéens (pas forcément des professeurs puisqu'ils sont en majorité pour une hausse de la difficulté de l'examen)

Répondre
  MordraaI  |  18

Ce n'est pas tellement la difficulté des sujets du bac qu'il faudrait augmenter, en fait, mais la sévérité de la correction ; quand j'ai passé le mien, à l'exception du sujet de maths qui était d'une facilité déconcertante, les sujets étaient tout ce qu'il y avait de plus corrects, ceux de philo étaient même coriaces, mais la correction a été très généreuse, après, ils donnent deux points de plus aux copies que ce qu'elles valent... Pour ce qui est des mouvements lycéens, c'est quand même dramatique, parce qu'ils devraient comprendre que dévaloriser le bac mène à la démocratisation ségrégative qui fait qu'on est obligé d'étudier de plus en plus longtemps pour que ça serve à quelque chose.

Répondre
  Lamasticote  |  18

Je n'ai pas tout lu mais le peu de préjugés que j'ai vu m'ont horrifié. Je suis en TS, et notre programme en histoire est autant chargé que celui des L et des ES. On a moins d'heures d'histoire mais ils nous demandent les mêmes compétences que les L ou ES pour le bac. Donc prendre la filière S ne nous désavantage pas pour un concours sciences po. Et pour information, les élèves de S réussissent mieux au bac d'histoire que les élèves de L ou ES, d'après mon prof d'histoire. Arrêtez de dire que le concours de sciences po est réservé aux L et ES, car si c'était le cas les élèves venant de la TS y seraient refusés. Quand à la philo, je pense également qu'ils devraient la mettre depuis la seconde car cette matière est tout simplement merveilleuse meme si elle demande énormément de travail.

Répondre

Et il regardera aussi les qualités comme la ponctualité, le savoir-être, la politesse, la résistance au stress etc... J'en ai même entendu dire que ce qui fait la différence entre tous les candidats c'est leur manière de se tenir, parler et comporter ( à diplôme et expérience identiques)

Répondre
  Antahrg  |  18

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  momo_03329  |  18

@310 : Franchement je te trouve terriblement arrogant. Tu dis à 242 qu'il prend un ton suffisant, etc, mais relis toi donc un peu. On est censé rester courtois sur VDM, et ton commentaire me semble bien condescendant. Tu n'as aucune idée de son âge, et faire des suppositions tout en le traitant de petit poussin/ridicule/ignorant ne te donne pas l'air plus intelligent que lui. De plus je ne vois pas pourquoi les lycéens ne devraient pas se prendre au sérieux, ils savent très bien qu'ils ne sont pas en vacances, et n'ont pas besoin de ton aide pour s'en rendre compte.

Répondre
  avaz29  |  18

je suis d'accord avec ton professeur c'est impossible d'assimiler un tel programme en une année surtout avec le français en plus. je suis actuellement en Term S (j'ai redoublé ma première...) et le français demandait déjà un gros effort de mémoire alors l'histoire en plus .... non vraiment il y a tout à revoir peut importe la série! pour ceux qui diront "oui en term tu as encore plus d'effort a fournir que en première" je dis non car en science c'est surtout de la compréhension et de la recherche. donc bon courage pour ton bac :/

Répondre
  Hawke  |  18

Je pense qu'il n'est même pas nécessaire que je réponde à #310, il fait déjà un suffisamment bon boulot en se discréditant lui-même. Il est vrai que je lis des articles, mais ceux-ci sont ceux de journalistes indépendants et de médias libres, bien loin de la centralisation des médias et de la désinformation que sont les JT. N'ose pas tenter de me juger sans avoir la moindre idée de qui je suis, tu t'y briserais les dents.

Répondre
  babou083  |  18

Ils ont augmenté le quota d'heure pour les 1ères S avec la reforme, ce qui fait qu'on a plus d'heures que les L. En tout j'ai 5heures d'histoire par semaine! Histoire d'avoir un minimum de chance de finir le programme ;)

Répondre
  matoudangereux  |  18

Je suis en TS aussi et je ne suis pas d'accord sur les compétences demandées aux L, ES et S (je parle du moins du bac d'histoire de 2012, celui que tu dois passer) : les L et ES ont une vingtaine de chapitres à travailler alors que nous en S, nous n'en avons que ...13. Évidemment ils ont plus d'heures de cours que nous mais on leur demande quand même plus de choses ...

Répondre
  sasasa98  |  18

Entièrement d'accord avec toi. J'ai la chance d'être dans une filière un peu spéciale et d'avoir eu le droit à une vraie classe de L (j'entends par la des littéraires qui sont en L par choix et non parce qu'ils ne sont pas assez bons pour être en S). Les autres classes de L ont un niveau aberrant. Ce sont des "restes". Pourquoi serait-ce mieux de faire S?

Répondre

Je crois que tout les profs d'histoire ont sorti la même chose, j'ai eu le droit à un "Vous avez un programme pourri, on ne sait rien de l'épreuve du bac mais je ne veux pas vous démoraliser :D"

Répondre
  Eudes.  |  49

Ben les programmes ça fait belle lurette qu'ils s'allègent et que ça devient de pire en pire ...! Si tu crois qu'ils ont attendu que tu passes ton bac pour ça :-)

Répondre
  MordraaI  |  49

112# Pour démonter complètement les enseignements de SES et d'Histoire (tiens, les trucs qui donnent le plus de fil à retordre aux gouvernements, quelle coïncidence...), oui, je le crois.

Répondre
  Eudes.  |  49

Pff mordraal penses-tu ! Tu crois vraiment que le programme n'a jamais changé depuis, allez, la Vème république ? ,-) Ce n'est pas méchant, mais il faut bien s'adapter au niveau des élèves, qui baisse de plus en plus chaque année ... Bientôt, le bac on te le donnera dans une pochette surprise (rose, bleue ou orange selon la filière choisie :D)

Répondre
  help74  |  49

Comme tu le dis si bien, les programmes "s'allègent" Je te met au défi de faire tout le programme de 1ere (et comme il faut !) en 1an ... De toute ma scolarité , je ne me souviens pas avoir fini un programme .Et, certains modèles scolaires comme le modèle suédois sont de grandes réussites, alors que leurs programmes sont bien plus courts que les nôtres .

Répondre
  MordraaI  |  49

Je n'ai jamais dit que le programme n'avait jamais changé, ne commences pas à tout déformer, j'ai dit que quand j'ai passé mon bac, il y avait un enseignement de SES, notamment, à peu près compréhensible et qu'on est en train de le démanteler. Pour ce qui est du bac, bah oui, la correction est très généreuse, ce sont les études supérieures qui comptent, maintenant, c'est ce qu'on appelle une démocratisation ségrégative...

Répondre
  Eudes.  |  49

#345 : Tu es bien gentille, mais cette année je me dois me refarcir les cours de ces 5 dernières années de fac. Donc, je dois t'avouer qu'une année de première, ça me semble pas franchement la mort ... Tu sais, le lycée on y a été avant vous. Faut arrêter de nous faire croire que c'est horrible. Par ailleurs, quand j'étais au lycée, on finissait toujours les programmes à temps. D'ailleurs, dans mes souvenirs, à la fin de l'année on en arrivait souvent à mater des films ou à faire du hors programme. Après, si vous êtes nuls (toutes mes excuses, ce n'est pas très politiquement correct) et que vous ramez, c'est à vous qu'il faut vous en prendre. Sinon, je ne sais pas d'où tu sors cette histoire de Suède, mais je trouverai ça très intéressant d'avoir la source de l'info. Mordraal : ok, si ça te fait plaisir, le système a attendu que tu sois passé pour s'effondrer. C'est pas comme si le contenu de l'enseignement avait toujours été modifié au gré des gouvernements successifs. Par ailleurs, dans mes souvenirs, l'enseignement de 2nde de SES ça parlait de calibration des salades. Ca m'avait assez perturbé.

Répondre
  MordraaI  |  49

Non mais faut arrêter la fumette, hein, je n'ai jamais dit que ça n'avait jamais changé avant moi, j'ai même dit explicitement le contraire deux ou trois fois! Si vous voulez vous faire remarquez, essayez de dire quelque chose qui mérite d'être remarqué au lieu de troller!

Répondre
  Eudes.  |  49

#373 : Ok grand maître... Reprenons : M "je n'ai jamais dit que ça n'avait jamais changé avant moi " --> M "je suis parti avant que toute l'Éducation Nationale ne se casse la figure :/ [...] je ne parle pas de ça, je parle des programmes." E : "Si tu crois qu'ils ont attendu que tu passes ton bac pour ça" --> M "Pour démonter complètement les enseignements de SES et d'Histoire, oui, je le crois." Je ne faisais que constater que les programmes ont toujours été arrangés (version édulcorée), ou "démontés" si tu préfères, comme ça plaisait aux gouvernements. Je ne connais pas le contenu exact du programme d'histoire actuel, mais ça fait très très longtemps qu'on enlève ou qu'on rajoute ce qu'on veut, selon le contexte politique. Et pour les SES, il en va de même. Si tu crois que le contenu du programme d'histoire ou de SES quand tu as passé ton bac ne semble pas aberrant et pas "compréhensible" pour ceux qui l'ont passé il y a dix ans, tu te fourres le doigt dans l'oeil. Je soulignais le fait que c'est très relatif, ton point de vue : ton seul élément de comparaison, c'est le programme que tu as connu. Donc toi, avec le peu de recul que tu as, tu es persuadé que l'Education nationale a attendu 2010 pour faire n'importe quoi, alors que ça fait des décennies. M "j'ai même dit explicitement le contraire deux ou trois fois!" une seule fois en fait. "Si vous voulez vous faire remarquez" : pas la peine de me vouvoyer hin :-)

Chargement…