131
Par SpielbergMatheux / mercredi 24 septembre 2014 19:46 / France
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

En même temps quand tu te fous de la gueule des profs en prépa en tentant des trucs absurdes, ils détestent. Autant que tu dises que tu sais pas, qu'ils t'expliquent un peu comment commencer et essayer de continuer...

Répondre

#48 Si je te dis que demain tu vas éteindre un incendie, tu "essayes" à poil, ou alors tu demandes où se trouve l'équipement nécessaire ? autrement dit, tu tentes quelque chose d'absurde ou tu dis que tu sais pas? :-)

Répondre

Knorfeff, même si je trouve que tu n'as pas tort, je verserai cette phrase d'Isaac Asimov au dossier : The most exciting phrase to hear in science, the one that heralds new discoveries, is not “Eureka” but “That’s funny...”.

Par  Pat013

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Ca dépend des écoles et aussi des élèves, mais sans pour autant être sûr je me lancerais en disant que la moyenne pour une première colle de maths est de 10 en général

Répondre

#82 C'est une évaluation à l'oral. Pour les prépa maths, il me semble qu'ils passent les colles à plusieurs (2 ou 3) et font leur démonstration au tableau. Pour la khâgneuse que j'étais ... Le prof te fait tirer un sujet, tu le prépares et tu présentes ton travail devant lui.

Répondre

#83 Ce qu'il faut savoir en colle c'est que c'est pas seulement de savoir faire l'exercice juste qui compte, c'est de savoir bien l'expliquer et de répondre sans trop hésiter aux questions du colleur (même en bluffant un peu :p ); c'est ce qui fait la différence entre un 13/14 et un 16 ou un 18.. Mais ça ça viendra au fur et à mesure ;)

Répondre

Il faut quand même savoir que le but de la prépa au niveau pédagogique est le même que l'armée : détruire la confiance en soi qui rend les élèves prétentieux et trop sûrs d'eux, pour pouvoir les reconstruire et leur apprendre des choses qu'ils auraient rejetées sinon. J'ai vécu ça, et les profs disaient la même chose à tous, même au major de promo, allant jusqu'à leur ôter l'envie d'être fiers d'eux lors de leurs plus grandes réussites. Si c'était à refaire, je ne le referais pas, c'est lourding

Répondre

#94 Le bluff tu peux le tenter si t"apperçois vaguement le résultat ou le chemin à prendre, parce que quand le kholleur te demandes d'expliquer ton choix et que tu te retrouves la bouche béante... ouch... comme le dit #96 ils veulent de nous de la rigueur (en restant dans la comparaison avec l'armée, je pense que l'on pourrait me qualifier de deserteur...mais courage à toi surtout!)

Répondre

Quand je dis bluff c'est pas le bluff d'une personne qui n'a pas appris son cours et qui balance la première réponse qui lui vient; C'est que même si t'es pas nécessairement sur à 100% de ce que tu avances, tu donnes une réponse qui te semble cohérente par rapport à ta connaissance du cours ou de la logique de l'exercice. Et même si tu as faux tu es quand même capable d'expliquer la démarche qui a été la tienne. Généralement c'est plutôt apprécié en colle comme aux oraux ;) En prépa j'ai toujour

Répondre

J'avais édité mon commentaire en relisant ta réponse parce qu'au final on disait plus ou moins la même chose sauf que ça a pas été pris en compte du coup c'est un peu une redite de ton commentaire..

Répondre

#96 pas tout à fait quand même, la prépa n'est pas l'horreur que beaucoup imaginent... oui c'est intense, difficile, mais ce n'est pas quelque chose créé pour nous détruire et nous reconstruire, juste nous montrer qu'avoir été dans les meilleurs au lycée ne fait pas de nous les omniscients que certains pensent être... si tu arrives ouvert aux remarques, ça ne te brise absolument pas

Chargement…