113
Par Aupaircaro - / lundi 28 septembre 2015 19:07 / Espagne
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires

Oh la peste! Y a vraiment des claques qui se perdent... Plus qu'une chose à faire, en discuter (le plus calmement possible) avec les parents. C'est quand même pas permis une telle attitude à 5 ans déjà...

Commentaires
Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

J'allais justement dire que c'est AUSSI une question d'éducation. Ok ça fait pas tout mais quand même à 5 and ça fait une bonne partie....

Répondre

Je pense même qu'on est au delà de la question de l'éducation : des enfants qui ne disent pas bonjour, au revoir, s'il te plait ou merci, cela a toujours existé. Mais des gamins qui te crachent dessus, là c'est volontaire, c'est de l'insolence à l'état pur.

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Oh la peste! Y a vraiment des claques qui se perdent... Plus qu'une chose à faire, en discuter (le plus calmement possible) avec les parents. C'est quand même pas permis une telle attitude à 5 ans déjà...

Répondre

Perso je ne suis pas pour les claques, j'aurai bien opté pour une fessée mais sachant que ce n'est pas son enfant, c'est peut être pas le bon plan...

Répondre

#75 Perso, je suis pas pour la violence physique tout court! Mais j'attends d'être confrontée à une telle situation un jour avec mes propres gosses pour voir comment je réagirai... D'ici là, si je suis dans la même situation que l'auteure, effectivement vaut mieux éviter de lever la main sur l'enfant de ton employeur...

Répondre

#96 Je comprends. Me concernant j'ai été élevée en mode "fessée" quand je tapais des crises et je ne sais pas si c'est une bonne ou mauvaise chose, mais en tout cas ça ne m'a pas perturbée. Après, j'ai des amies qui refusent aussi toute violence, mais leur enfant font des crises de malade... C'est difficile de dire quelque chose (déjà parce que ca ne me regarde pas) et d'émettre un jugement, surtout quand on es pas encore maman. On verra quand j'en aurai ^^

Répondre

J'ai aussi été élevée comme ça et ça ne m'a pas vraiment traumatisée non plus haha. Mais j'ai eu une tout autre vision des choses quand je suis allée au Québec et que là-bas une amie m'a témoigné être choquée par cette éducation de brimades physiques en France alors que ses parents n'avaient jamais levé la main sur elle - et pourtant, au regard du résultat, elle est plutôt bien dans sa peau et bien élevée :p

Répondre

Jean Jacques Rousseau est votre allié :) ses recherches sur l'éducation des enfants et les différents impacts sur leur comportement est un vrai trésor ^_^ (Désolé, en vous entendant parler de fessée, je n'ai pas pût résister).

Répondre

Rousseau a écrit beaucoup de trucs sur les gosses, mais il ne s'occupait même pas des siens, alors il était mal placé pour parler ^^ C'est comme Voltaire et l'esclavage d'ailleurs. De très bonnes idées, mais jamais appliquées par lui-même. Enfin bref, tout ça pour dire que la gamine se serait pris une sacrée fessée si j'avais été à la place de l'auteur! Et elle aurait copié un sacré nombre de lignes aussi!

Par  832v

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

832v : Ah, c'est dur d'être un incompris... Sache que beaucoup d'artistes aujourd'hui reconnus étaient à leur époque incompris par leurs contemporains. ^^

Répondre

Un jour, quand j'etais très jeune, mon père m'a fait croire que "et qu'ça saute", c'etait un synonyme de "s'il te plaît". Du coup il a pu rire quand j'ai sorti à la boulangère "bonjour, je voudrais du pain et qu'ça saute", pendant que ma mère m'engueulait. :(

Répondre

Moi je n'utilise plus le terme "mot magique" depuis que mon neveu, il y a quelques années, m'a répondu a ce fameux - j'ai pas entendu le mot magique - abracadabra tata

Chargement…