37
Par Queen18 / mercredi 13 juillet 2016 17:17 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  poulet_roti  |  11

A tous ceux à qui ce genre de mésaventure arriverait en France, je rappelle que la discrimination à l'embauche basée sur des critères géographiques est interdite... SI vous recevez une réponse comme celle-ci n'hésitez pas à le signaler à l'entreprise en question, voire à la justice (ça relève du pénal dans ce cas-là)

Commentaires
Par  poulet_roti  |  11

A tous ceux à qui ce genre de mésaventure arriverait en France, je rappelle que la discrimination à l'embauche basée sur des critères géographiques est interdite... SI vous recevez une réponse comme celle-ci n'hésitez pas à le signaler à l'entreprise en question, voire à la justice (ça relève du pénal dans ce cas-là)

Répondre
  poulet_roti  |  11

Enregistrer la conversation est considéré comme un procédé déloyal et ne serait pas valable. Par contre si quelqu'un entend la réponse (téléphone en haut-parleur), c'est une preuve valable. Par ailleurs, il n'y a pas besoin de preuve pour faire remonter ce genre de pratique en interne et permettre à l'entreprise de revoir la formation de ses recruteurs et éviter que d'autres ne soient victimes de ce genre d'abus

Par  marabout  |  40

Je compatis, on m'a déjà refusé un poste parce que « nous avons trouvé quelqu'un avec un profil plus adapté. » J'avais travaillé pour l'entreprise sur ce poste durant un an et demi… En fait, beaucoup de boîtes n'ouvrent même pas tous les CV, ne les font même pas passer par une moulinette informatique. Ils savent que statistiquement, dans les 30% de CV ouverts, ils trouveront quelqu'un. En gros, ces entreprises recherchent quelqu'un de chanceux plutôt que quelqu'un de compétent.

Répondre
  marabout  |  40

Il est toujours délicat de rentrer dans les détails sur vdm, mais en l'occurence, les exigences étaient très spécifiques et nécessitaient d'avoir une expérience dans le bureau, ce qui était le cas. La politique de l'entreprise est de passer systématiquement par une boîte de recrutement externe qui créée une short list, via une série d'entretien. Je n'en ai même pas eu un, même pas téléphonique. C'est le responsable du bureau qui demande le poste qui m'a expliqué ces pratiques qui l'embêtent, parce que lui voulait de moi.

Chargement…